Archives de septembre 2008

Le « redneck » du Bloc

Depuis le début de la campagne électorale, Gilles Duceppe et son parti n’ont pas cessé de nous rabattre les oreilles sur le supposé obscurantisme des Conservateurs. Le meilleur exemple étant sa montée de lait contre la candidate membre de l’Opus Dei, et je ne vous apprendrai rien en vous disant que chacun de ses discours rappelle combien, avec les projets de loi C-484, C-10, leur opposition au mariage homosexuel, les Conservateurs veulent nous ramener en 1950 et que le Bloquistes sont les seuls représentants des « valeurs québécoises ».

Cet avant-midi, j’étais en voiture avec ma mère et elle m’a soudainement demandé:

- Le vieux bonhomme, c’est-tu voter pour Gilles Duceppe?
– Oui
– Mais il m’énerve ce vieux là! C’t’un maudit borné de moyen-âge… Il est contre le mariage gay pis l’avortement. T’aurais du l’entendre la fois qu’il a passé à la tv! Tu peux être sur que m’en va te le faire débarquer.

Là, ça m’est revenu. Je me souviens des commentaires publiés dans le journal Le Quotidien a l’effet qu’il faisait passer les gens du Saguenay pour des intolérants.

De mémoire, quelques bloquistes avaient aussi voté contre le projet de loi légalisant le mariage entre conjoints de même sexe. Sans oublier que, derrière les portes closes, il n’est pas certain que tous les militants soient aussi open que la ligne de parti le dit! Ainsi, j’espère que Gilles Duceppe sait que des gens de son propre parti, celui des « valeurs québécoises », partagent les mêmes opinions « morales » que ceux qu’on appelle les « fondamentalistes » qui, soi-disant, contrôlent l’agenda du PCC.

Dire, qu’en plus de ça, Robert Bouchard fait sa pub sous le thème « Un souverainiste à la défense des valeurs des gens d’ici »…oops

Mais, bottom line, dans Chicoutimi-Le Fjord, ne pas voter pour un « redneck », c’est ne pas voter pour le Bloc!

Arme Berliner Arbeiter

On répète sans cesse que le gros handicap de Berlin, c’est le peu de jobs bien payés.

Le Amt für Statistik Berlin-Brandenburg a publié des chiffres assez révélateurs sur la question cette semaine.

Seuls 41% des Berlinois peuvent vivre de leur travail (moyenne fédérale 41.7%). En 2007, 15.8% des habitants de la capitale étaient entièrement dépendants d’aide sociale pour vivre, le plus haut pourcentage en Allemagne. 20.7% des Berlinois sont dépendants de leurs proches, alors que 22.8% sont retraités. Enfin, 20000 personnes vivent de leurs propres fortunes.

Paradoxalement, la situation est meilleure dans le Land du Brandebourg: 44.7% vivent de leur travail, 10% reçoivent de l’assistance sociale (le taux le plus bas en ex-RDA), 18% se font aider par leurs proches alors que le Land compte 26.5% de retraités. 4000 personnes sont en mesure de subvenir à leurs besoins avec leur fortune personnelle.

47.2% des Berlinoises et 46.2% des Brandebourgeoises ont un emploi, les deux plus fortes proportions en Allemagne (où, je le rappelle, la maman au foyer est encore une image très séduisante). Cependant, les femmes gagnent encore 15% moins que les hommes en moyenne.

Arbeitsmarkt Berlin

Et un vieux tableau sur les salaires à Berlin…

Armes Berlin, Armes Ostdeutschland!

Plus tôt cette semaine, le Berliner Morgenpost a publié quelques textes sur « l’état de l’unité » – un bilan annuel de l’ex-RDA, 19 ans après la chute du régime communiste.

En deux mots, disons que ça va encore mal. Il faudra encore une décennie avant de rattraper l’Ouest, encore que j’en doute presque: année après année, on repousse la date tant attendue. De plus, il est désormais confirmé que les voisins ex-communistes s’en tirent mieux que les 5 Länder formant l’ancienne Deutsche Demokratische Republik.

Examinons les faits:

- L’exode de la population, 2% sur 10 ans, est le problème principal. Faute d’emplois et débouchés, les jeunes et les travailleurs qualifiés quittent en masse. Les femmes étant plus nombreuses parmi les candidats au départ, il en découle une pénurie de conjointes pour les hommes – en plus d’une très faible natalité. Malgré toutes les aides offertes par l’État, Berlin a un des plus faibles taux de natalité d’Europe: 1.18 enfant par femme.
– Le chômage demeure endémique: 12% en moyenne, le double de l’Ouest. Les régions de l’Est peinent à attirer des investisseurs. Sans oublier que les gens de la région demeurent plus longtemps sans emploi que la moyenne allemande ou européenne.

Découragés, les ex-Allemands de l’Est, se sentant comme des citoyens de deuxième classe, donnent leurs votes aux néo-nazis du NPD. Personellement, j’y vois un très grave problème. C’est un frein à ces étrangers qui voudraient investir dans ces régions, et c’est également un frein à ceux qui iraient s’y établir. D’ailleurs, je ne me suis jamais gêné pour dire qu’ils étaient responsables de leur malheur sur plusieurs points.

Il est établi que la région ne peut pas vivre sans les milliards de l’Ouest, le gouvernement fédéral cherche donc à empêcher que les transferts soient diminués avant l’échéance de l’actuel pacte de solidarité en 2019.

Quant à Berlin, la capitale allemande a connu une croissance économique pratiquement nulle entre 2000 et 2005. À l’exception de Deutsche Bahn, aucune grande entreprise n’y a son siège social.

Les textes du Berliner Morgenpost:
L’est est-il en train de mourir?
Quand tout le monde s’en va

Eurocrate, cherche chose à réglementer…

L’Union Européenne est une contradiction-née. Elle donne un coup de barre sérieux aux privatisations, dérèglementations, harmonisations… Mais elle règlemente aussi des choses aussi futiles que la courbe des bananes. Politiquement, on sent également que Bruxelles chercher à asseoir son autorité de manière un peu perverse dans certains dossiers.

Ici, une député estonienne a convaincu le Parlement européen de se pencher sur la question de l’anonymat des blogeurs.

En fait, ça me ramène à cet article: Le NON irlandais au Traité de Lisbonne dû à « trop » de liberté de presse… À sa lecture, je me suis dit qu’il ne manquait plus que les policitiens français des années 1960, fiers que la télévision soit « le gouvernement dans la salle à manger der Français ».

Remarquez que la présidente finlandaise Tarja Halonen a blâmé internet pour la fusillade de mardi…

J’arrête là, parce si je commence à parler d’UE + immigration, je vais devenir vilain :D

Syndrome de l’attention-whore

J’ai passé quelques temps devant l’ordi à regarder comment la télévision finlandaise a couvert la tuerie dans une école à Kauhajoen.

Mon finnois et mon suédois étant limités, j’ai presque rien compris. Mais, ce n’est pas grave :p

Ce qui m’a surpris, c’est la rapiditié avec laquelle YLE a mis en ondes un reportage sur l’attention que les médias étrangers ont porté à la nouvelle. Bien que ce genre de « revue de presse » est produite pratiquement partout où les médias internationaux se rendent rarement (incluant ici), le « Wow, ils parlent de notre pays! » est peut-être venu trop vite sur les écrans de télévision finlandais.

Kaikki Kauhajoen tragediasta.

Dans un autre ordre d’idée, mais sur le même sujet, j’ai été étonné que l’on ne mentionne pas la question du contrôle des armes à feu dans les reportages que j’ai pu voir sur RDI, TVA et France 2. Au moment où j’écris, je n’ai pas encore fait le tour plus détaillé mais je n’ai entendu parler de port d’armes uniquement à la télévision norvégienne – où on a mentionné que la Finlande a un des plus hauts taux de circulation d’armes au monde.

Est-ce moi qui rêve ou, lorsque ça arrive aux États-Unis, certains journalistes sont très rapides à pointer du doigt la libre-circulation des armes aux USA?

Enfin, en ce moment, France 2 semble plutôt trouvé que la noirceur et le froid de la Finlande, qui causes de nombreuses dépressions, a poussé le tireur à s’en prendre à des étudiants de son école!!!!!

Mort de l’auteur de la fusillade

Edit: L’auteur Jan Costin Wagner défend la Finlande

Kalda stríðið II

La Guerre froide est, officiellement, terminée mais le scénario présent dans l’Atlantique Nord nous ramène au moins 20 ans en arrière.

Le navire de guerre russe Pierre le Grand a quitté la péninsule de Kola ce lundi. Destination: le Vénézuela, où Hugo Chavez continue de défier les États-Unis.

Le ministère islandais des affaires étrangères a confirmé qu’il passera très près des eaux territoriales du pays et qu’il surveillera la situation de près. Cela dit, une équipe de 120 militaires américains, chargée de surveiller l’espace aérien islandais contre les avions de la Russie, quittera l’Islande comme prévu cette semaine. En décembre, la Royal Air Force prendra le relai.

Membre fondateur de l’OTAN, l’Islande n’a pas d’armée.

Hermann Storason n’a pas trop l’air d’aimer que l’Islande joue le rôle de « bouée » entre les États-Unis et la Russie, en raison de sa position dans l’Atlantique Nord.

Via Mbl.is
Russian navy sails to Venezuela

Bandarísku orrustuþoturnar farnar

Double standard

Sur Politiken Rune Engelbreth Larsen réagit à une exposition de photos présentée à Copenhague et Aarhus où on illustre les ghettos des villes danoises, ces quartiers où vivent en majorité des immigrants musulmans et qui connaissent les problèmes trop souvent associés à ces endroits, tels que la pauvreté, la violence, l’exclusion, etc…

Le bloggeur, reprennant les propos du photographe, se demande si le Danemark n’a pas repris ce que les Danois reprochent aux Américains: le racisme institutionalisé.

Je ne trouve pas qu’il ait tort, ayant constaté la situation de la communauté turque en Allemagne.

Il brise même un tabou car, en Europe, la situation des immigrants n’est aucunement un sujet dans le radar de l’opinion publique, des médias et des politiciens (après tout, ils ne votent pas!). On se contente de se croire meilleurs que les USA car, on le sait, ceux-ci ont pratiqué l’esclavage et la ségrégation envers les Noirs…

Cette pensée est d’ailleurs assez bien représentée dans la section commentaire.

Ce qui me rappelle le cas de Barack Obama. Les Européens se disent que les Américains sont beaucoup trop racistes pour élire un Noir président, ils sont surpris qu’un Noir se soit rendu si loin dans un pays qui a jadis pratiqué l’esclavage et la ségrégation MAIS ils trouvent normal qu’il n’y ait qu’une dizaine de députés de couleur au Parlement Européen!


septembre 2008
D L Ma Me J V S
« août   oct »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

Catégories

Mises à jour Twitter


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d blogueurs aiment cette page :