Archives de mars 2009

Je suis prêt

La campagne électorale islandaise débute dès la fin de la session parlementaire jeudi. L’Althing devrait être dissout le 12 mars mais le temps a manqué, l’élection anticipée sera donc précédée d’une campagne écourtée.

Étant donné l’aspect historique et les enjeux en place, la couverture médiatique sera impressionnante. Les deux autres élections que j’ai suivies (2003 et 2007) n’avaient pas autant de temps d’antenne.

  • 3. apríl. Leiðtogaumræður í sjónvarpssal
  • 6. apríl. Borgarafundur í Norðvesturkjördæmi í íþróttahúsinu á Ísafirði
  • 8. apríl. Borgarafundur í Suðvesturkjördæmi í íþróttahúsinu, Strandgötu, Hafnarfirði
  • 14. apríl. Borgarafundur í Reykjavík norður á Nasa í Reykjavík
  • 16. apríl. Borgarafundur í Norðausturkjördæmi í Menntaskólanum á Akureyri
  • 20. apríl. Borgarafundur í Suðurkjördæmi á Hótel Selfossi
  • 22. apríl. Borgarafundur í Reykjavík suður frá Nasa í Reykjavík
  • 24. apríl. leiðtogaumræður í sjónvarpssal

La formule retenue: deux débats des chefs (3 et 24 avril) et des "town hall meetings" dans chacune des 6 circonscriptions.

Ne me cherchez pas samedi le 25 avril dès 18:00: je serai branché sur Kosningavaka – la soirée des élections.

17733

Voici le nouveau chiffre du chômage islandais: 17733. 11274 hommes, 6459 femmes.

De plus, les Islandais étant de plus en plus nombreux à chercher du travail à l’étranger, 4000 citoyens islandais ont quitté depuis 6 mois.

Oui, 6 mois. Le 29 septembre dernier, la nationalisation de Glitnir marquait le début de la crise.

Pendant ce temps, 100000 Danois sont sans emploi. Deux fois plus qu’à la même date l’an dernier.

Mbl.is
Agence islandaise pour l’emploi

Pas mieux ailleurs

La popularité de Star Académie vous décourage? Vous n’êtes pas seuls, mais sachez que ces émissions attirent le même nombre partout.

Combien de Danois étaient rivés au poste pour la finale de X-Factor vendredi: 2271000. Sur 5.5 millions, c’est du monde ça.

Et le comble est sûrement qu’au Danemark, c’est la télévision publique qui diffuse X-Factor!

Parlons de la télévision allemande (2)

Le financement

Chaque foyer allemand possédant une radio ou une télévision, que l’appareil soit branché ou non, se doit de payer la redevance dont le montant est fixé par le contrat liant l’État aux diffuseurs. Présentement, c’est 19.30€ par mois.

La redevance rapporte au système 85% de ces revenus, 5% provenant de la publicité et le 10% restant de sources diverses. ARD et ZDF, comme la BBC, DR et autres, clament que la redevance est la meilleure façon de financer l’audiovisuel de façon stable et indépendamment de l’État et des entreprises privées.

Soit. Mais la GEZ (organisme chargé de collecter la redevance) n’est pas très aimée des Allemands, surtout pour ses méthodes. Pour mon cas personnel, je n’ai à critiquer "que" leurs publicités culpabilisantes où on vous fait passer pour un criminel.

Coïncidence, le Berliner Morgenpost de ce dimanche avait une entrevue avec le "porte-parole" des opposants à la redevance, Bernd Höcker. Celui-ci vient d’ailleurs de publier un livre sur le sujet et opère un site internet.

Faute de temps ce soir, je ne traduirai pas toute l’entrevue mais Google est votre ami.

Parlons de la télévision allemande (1)

La semaine dernière, tout le milieu culturel québécois s’est porté à la défense de Radio-Canada dans le dossier des coupures à son financement. Personnellement, je crois que la SRC a sa raison d’être et je peux fermer les yeux sur certains défauts pour autant qu’ils soient compensés par d’autres points forts.

Mais au lieu de faire un billet sur la SRC, mettons les choses en perspective et parlons du système public allemand.

D’abord privée puis nationalisée sous Hitler, la radio allemande a été refondée sous le modèle de la BBC après la guerre (à l’ouest). À la demande des Alliés, les médias furent déclarés compétences des Länder et c’est ainsi qu’il n’y a pas un mais plusieurs diffuseurs publics allemands. Il y aura fallu une décision de justice pour permettre les stations privées, dont l’apparition remonte à 1984.

En 2009, 9 entreprises sont membres du consortium ARD. Ensemble, elles exploitent 54 stations de radio régionales et 9 stations de télévision régionales, auxquelles s’ajoutent les réalisations communes: la chaine nationale Das Erste ainsi que les services numériques EinsExtra, EinsPlus et EinsFestival.

La chaine ZDF, en ondes depuis 1963, constitue le deuxième élément. Société publique fédérale, elle est officiellement sous le contrôle des Länder. Le même principe s’appliquent à ses services numériques ZDF Infokanal, ZDF Dokukanal et ZDF Theaterkanal, de même qu’aux deux stations de radio nationales – DeutschlandRadio et DeutschlandRadio Kultur.

Tout ce beau monde est également partenaires dans divers projets, telles que les réseaux ARTE et 3Sat, la chaine parlementaire Phoenix et le KiKa pour les enfants.

Si on commence par parler d’administration, on constate rapidement que le principe staatsferner Rundfunk n’est pas aussi vrai qu’il n’en a l’air et prendrait plutôt l’allure d’un mythe fondateur.

À la manière des parlements des pays communistes, les conseils d’administration de chacune des entités sont formés par les "forces vives de la Nation": représentants des partis politiques, syndicats, associations culturelles. Seuls les sièges réservés aux téléspectateurs sont ainsi occupés par des personnes vraiment indépendantes du pouvoir en place.

L’exemple suivant est d’ailleurs très éloquent. Une controverse a éclaté il y a quelques semaines, après que la CDU au sein de CA de ZDF ait demandé le départ du rédacteur en chef Nikolaus Brender. La démission de Roland Koch, ministre-président de la Hesse et vice-président du CA, a été réclamée par l’opposition au Landtag de Wiesbaden et de nombreux journalistes (ici). Le SPD, dont le chef Kurt Beck président le CA de ZDF, a rapidement fait l’amalgame avec Silvio Berlusconi.

Peut-être pour "écoeurer" un peu la CDU, le jury du prix Hanns-Joachim-Friedrich a décerné la décoration à Nikolaus Brender pour récompenser son talent ainsi que son indépendance en 2009.

L’émission Zapp, qui couvre le monde des médias pour NDR, a diffusé deux reportages sur l’évènement, rappellant au passage que ce n’est pas la première fois que les politiciens veulent mettre la main sur l’audiovisuel public allemand. L’équipe a d’ailleurs découvert que des fonds de ZDF ont été utilisés pour célébrer les anniversaires de Roland Koch et Kurt Beck.

Après avoir vu le reportage, il est permis de se poser de nombreuses questions sur l’indépendance réelle du duo ARD/ZDF. Par exemple, impossible d’accéder à une haute fonction sans être membre du bon parti.

Le reportage raconte qu’à la fin des années 1970, la CDU ne cachait plus son support pour les stations privées afin de se débarasser de la gauche sur les ondes*. Cependant, plusieurs politiciens de la CDU ont été très frustrés de voir que, parce que ça ne rapporte pas, la politique est absente des chaines privées et que, par conséquent, ils n’ont pas réussi à influencer RTL, Sat.1, ProSieben et autres!

ZAPP.

* À ce sujet, autre anecdote

À Berlin-Ouest, Sender Freies Berlin (de ARD) compétitionnait avec la Rundfunk im amerikanichen Sektor (RIAS) opérée par les troupes américaines. Même si la RIAS l’emportait pour les émissions musicales, on a toujours raconté que la SFB était préférée pour les informations parce qu’elle n’avait pas le ton anti-communiste de la RIAS.

Parce qu’y penser, ça fait du bien

encouragement

Ça sera court, mais c’est bon être à la maison :)

2010 selon ATTAC

Ce matin, les lecteurs du très gauchiste Tageszeitung ont eu la surprise de trouver dans leur journal une copie de l’hebdomadaire droitiste "Die Zeit".

Mais ce n’était qu’un poisson d’avril. Le groupe ATTAC a copié la présentation du journal, un coup d’éclat pour présenter son monde nouveau en vigueur au 1er mai 2010.

Ici

En quelques lignes:
– En éditorial, des excuses pour avoir collaboré au système précédent sans le remettre en question
– Transformation d’Opel en coopérative
– Nationalisation de toutes les banques
– Répression féroce contre l’évasion fiscale
– Sanctions contre les pollueurs
– Interdiction du lobbyisme, sauf des organisations sociales et des syndicats
– Fin de l’exploitation du pétrole
– Fermeture des entreprises n’ayant pas au moins 30% de femmes au CA
– Vivre mieux avec moins de croissance
– Inversion de la pyramide: les pauvres se "paient" chez les riches
– Abolition de la production d’énergie nucléaire et au charbon
– Procès contre les pollueurs
– Les pays en voie de développement qui mettent le G8 "k-o"
– Interdiction des OGM
– Interdiction du commerce de l’eau
– Fin de la faim dans le monde
– Fin de l’OMC
– Interdiction de l’élevage de masse
– "Hippisation" du système d’éducation
– Fin de l’OTAN, de la guerre, abolition des armées
– Remplacement du G8 par le G193. Mise au rancart de l’Occident, ce cancer de l’humanité
– Transformation de l’UE en une union écologique, pacifique et citoyenne
– Gouvernements formés par des ONG
– Monnaie mondiale
– "Social TV", le vrai médias anti-hégémonique
– Annulation des dettes des États

Que c’est beau rêver en couleurs!!!!

Ironiquement, le Tageszeitung est en faveur d’une mesure libertarienne: l’abolition de toute subvention à l’agriculture.

Le bon vieux temps

En Europe de l’Est et en ex-URSS, des millions de personnes s’ennuient du communisme. Parce que le chômage n’existait pas, que tout était gratuit ou presque, etc.

C’est bien sur avoir la mémoire sélective, et on n’a même pas besoin de parler de droits politiques. Les magasins vides, les listes d’attentes pour les logements, la nécessité d’être fidèle au parti pour obtenir de l’avancement, ça faisait aussi partie de la game.

La dernière personnalité publique à déclarer que la RDA n’était pas "si pire que ça" est le ministre-président du Mecklenburg-Vorpommern, Erwin Sellering (SPD). Dans une entrevue au Frankfurter Allgemeine Sonntagszeitung", ce dernier s’est refusé de considérer la RDA comme un État de non-droit dans lequel il n’y avait rien de bon. De quoi faire bondir les autres partis au Landtag de Schwerin.

Qu’est-ce qu’Erwin Sellering trouvait de bien à l’Allemagne de l’Est? Les garderies, l’éducation.

Né à l’ouest, Erwin Sellering est un peu mal placé pour parler en bien d’un système qu’il n’a jamais connu. Et si c’est vrai que la RDA a bel et bien eu ses bons coups, cela ne doit jamais servir à relativiser la dictature du SED. Tout comme la ponctualité des trains sous Mussolini ne doit jamais être une excuse du fascisme.

Après tout, on n’a pas besoin d’une dictature communiste pour implanter des garderies accessibles.

Paradoxalement, ceci survient quelques jours après la sortie d’un livre sur l’influence de l’ancien régime est-allemand sur le parti qui lui a succédé, die Linke. Son auteur, Hubertus Knabe, n’en est pas à son premier bouquin sur le sujet, lui qui est aujourd’hui directeur du mémorial de l’ancienne prison de la Stasi dans le quartier berlinois Hohenschönhausen. Et sa thèse principale n’a jamais changé: la RDA n’est pas qu’un lointain souvenir, mais bien quelque chose de bien présent et actif dans l’Allemagne d’après 1990. Et ces ex-cadres de la Stasi et du SED, se présentant comme démocrates et agissant au sein du Linkspartei, constituent encore aujourd’hui la plus grande menace à la démocratie allemande.

Berliner Morgenpost
Berliner Morgenpost

Soit dit en passant, la SPD a estimé les demandes du Linkspartei (garderies et écoles gratuites, pensions plus élevées, etc.) à 150 milliards d’Euros par an.

Journée internationale de la Francophonie

Bon, c’était vendredi mais c’est pas grave :D

Reportage dans une classe de français dans une école primaire de Reykjavik Hér

Weeds, la vraie version

La crise incitant certains à se trouver un "sideline", la police islandaise rapporte un nombre record de saisies de marijuana.

Non seulement on n’a récemment procédé à la plus grande saisie de l’histoire, mais en date de la mi-mars, le nombre de plants saisis dépasse le total de 2007 et 2008 RÉUNIS.

Dommage que l’idée ait déjà été adaptée au petit écran!


mars 2009
D L Ma Me J V S
« fév   avr »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Catégories

Mises à jour Twitter


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: