Archives de avril 2009

Nés pour un petit pain? Nah, think big sti!

J’ai souvent l’impression qu’il est encore plus dur de ne pas être régionaliste au Saguenay-Lac-Saint-Jean que nationaliste au Québec. N’empêche, le repli identitaire est loin d’être une qualité pour une société.

Mercredi, l’éditorial d’Iceland Review est un succulent plaidoyer en faveur de l’ouverture sur le monde de la société islandaise. Changez les mots et il est valide universellement.

29/04/2009 | 11:27

God the Cod… There’s Something Fishy Going On

Is it cultural to eat fish? Yes, in Japan it is. Where the food is so beautiful (and good) that you spend more time looking at it than eating. In Japan, food is art. They have the world’s best cuisine.

The best food here in Iceland is our lobster. The texture and taste is just perfect. Last Sunday I had the privilege to be at party where there was plenty of lobster, just fried in garlic and butter.

Lobster has only been caught and eaten here for 25 years. Icelanders weren’t used to catching and eating ugly or strange species. The fishermen didn’t bother to bring them to shore, even if foreigners were willing to buy them. Our culture is cod culture.

When I returned from Sweden in 1982 where I had studied photography for three and a half years, the biggest news story at the time was whether the dairy in Húsavík, north Iceland, should be allowed to sell its trademark yogurt, Húsavíkurjógúrt, in Reykjavík.

Quite a few members of the public and parliament thought it wasn’t right. They argued that the yogurt that was produced in the capital should be eaten there and that the yogurt from Húsavík, even if it tasted much better, should be eaten there and not to be transported the 500 kilometers to Reykjavík.

A few years later, I was in transit at Kastrup, the international airport in Copenhagen, on my way home. A young parliamentarian was seated at the next table, drinking bottle after bottle of beer. He was having a nice time, quality time.

Some weeks later, he voted against the bill on allowing beer to be sold here in Iceland. It wasn’t good for the people in Iceland to drink beer, he said. Thank God that the majority of MPs in parliament were not as narrow-minded.

Now he is older, maybe wiser, and chairman of Left-Greens, the party which gained the most support at last Saturday’s parliamentary elections compared to the results of the elections in 2007.

And now, 20 years later, he and his party knows what’s best for the people of Iceland: NO to Europe. We should not launch membership discussion with the EU. We have our God, the cod. And Icelandic butter, yogurt and lamb.

NO to Europe is the agenda of the parties to the far left and the far right. The conservative people. People who have never lived abroad. People who believe that Iceland is the best. That isn’t so.

Last Saturday, on prime-time television, the Left-Green chairman called us who believe in Europe and international cooperation elitists.

And a part of the Independence Party, Oddsson’s arm, thinks the same way. They want isolation. Let’s live off the good old cod.

It might have worked last century, or century before that, but not now.

We who want to join the EU want to have the opportunity to educate our people in the best schools abroad, travel, be international—a part of Europe and a part of the world. But first and foremost our businesses need to be a part of the EU and operate with more stable currency than the good old króna.

Iceland must play and work in the world’s premiere league. Otherwise we will go backwards, back a quarter of a century when there was only one type of yogurt in the supermarkets, shortage of bananas and no beer.

Only cod almighty, which we didn’t cook but boil to hell for ages. It was another culture, European culture, that taught us to prepare cod properly. And now the Japanese have helped us turn cod into art.

The world is getting smaller. We are not just small, but a tiny nation that should and must think big. Be international. Yes, off 2 planet Europe.

Páll Stefánsson – ps@icelandreview.com

Je le trouve particulièrement significatif à un moment où la crise financière amène le monde à brandir les barrières protectionnistes, et surtout à un temps où une Islande qui panse ses plaies pourrait être tentée de se voir comme la grenouille qui voulait être plus grosse qu’un boeuf.

Quant à ma référence à Elvis Grattons, je la trouve de circonstance puisque son emploi par Falardeau n’est pas innocent. En se moquant des Québécois qui "think big", il plaide pour une marginalisation du Québec.

La grippe porcine, du déjà vu

Depuis le début de l’alerte à la grippe porcine, on nous répète un peu partout que cette maladie est nouvelle.

Ce n’est pourtant pas ce que la télévision islandaise rapportait ce soir.

En deux clics, je vous ai trouvé en anglais ce qu’ils ont dit. C’est sur Salon.com.

Takk fyrir!

Grippe politique

Le gouverneur du Nuevo Léon, où est situé Monterrey, fait une pierre deux coups en agissant contre la grippe porcine: il distribue du désinfectant pour les mains aux couleurs de son parti.

Ceci en espérant que les Mexicains se rappellent où mettre leur X aux élections législatives de juillet…

Regios, estamos salvados!!! Ya tenemos el "Rodri-Gel", gel an... on Twitpic

Alþingiskosningar 2009: le nouveau parlement

La liste de tous les députés de l’Althing élus samedi.

Si on commence par parler du taux de participation, celui-ci a été finalement dans la moyenne des dernières années – 85.1%. Il faut rappeler qu’en 2007, les 83.6% enregistrés avaient constitués le taux de participation le plus bas depuis la fondation de la République en 1944. Jusqu’au années 1980, les élections en Islande attiraient toujours plus de 90% des électeurs.

Avec 26 femmes sur 63, l’Althing de 2009-2013 est le plus féminin de l’histoire. D’ailleurs, si chacun des ministres reste en place, on aura le deuxième cabinet paritaire de l’histoire. Et que Jean Charest ne s’inquiète pas, les médias islandais n’ont pas dit que c’est une première mondiale! :)

27 parlementaires ont à leur premier mandat et 8 ont perdu leur siège.

Une des statistiques intéressantes de cette élection est le nombre de candidats rejetés par les électeurs. La loi électorale stipule que tout candidat "rayé" par 20% des électeurs est recalé d’un siège. C’est ce qui arrive à Guðlaugur Þór Þórðarson, rejeté par 27% des électeurs conservateurs de Reykjavik sud.

Enfin, mentionnons que les discussions entre les sociaux-démocrates et les socialistes verts en vue de former un nouveau gouvernement se poursuivent. Si le principal différent demeure la question de l’UE, notons que suffisamment de députés (S+B+O+ quelques D) appuient l’adhésion pour qu’elle soit approuvée par la chambre sans le support du partenaire junior.

RUV
Résultats officiels

Les Berlinois disent non à la religion à l’école

Les médias québécois ont fait part d’une manifestation tenue samedi à Drummondville par la Coalition pour la Liberté en Éducation, un groupe demandant l’abolition du cours obligatoire d’éthique et culture religieuse en faveur du libre choix. Depuis plusieurs mois, les quotidiens québécois publient constamment des lettres écrites par des parents souhaitant le retour de l’enseignement religieux dans les écoles publiques.

Le hasard du calendrier a fait en sorte que cela arrive la veille du référendum berlinois sur la question, institué à la demande des signataires d’une pétition lancée par un regroupement appelé "Pro-Reli". Ceux-ci voulaient un retour au libre choix en matière d’éthique ou de religion, choix qui existait avant 2006 et qui est la norme partout ailleurs en Allemagne (sauf à Bremen et au Brandebourg).

Les résultats:
proreli_446x146_end_354598a

Le référendum a échoué. Pour passer, la proposition devait être acceptée par une majorité de votants et le nombre de "oui" devait être supérieur ou égal à 25% des électeurs inscrits (611422).

Si l’administration berlinoise, maire en tête, se réjouit de l’échec du référendum, l’organisation et les partis politiques d’opposition ne lâchent pas les bras. Plusieurs figures du FDP et de la CDU, dont Angela Merkel, ont pris position pour le oui au nom de la liberté de choix.

Walter Momper, du SPD, s’est dit troublé du fait que la CDU fasse campagne avec les églises dans une décision de l’État. Or, monsieur oublie que les églises chrétiennes ne sont pas séparées de l’État allemand – c’est encore l’État allemand qui perçoit l’impôt d’Église (Kirchensteuer).

Parmi les voix discordantes, le chef du FDP Christoph Meyer réitère la "théorie du complot" relative à la date du vote. Selon lui, le fait que le Sénat ait tout fait pour ne pas tenir le référendum en même temps que les élections européennes du 7 juin démontre qu’il souhaitait que la participation soit basse pour que le tout échoue.

Néanmoins, les organisateurs du référendum se réjouissent du fait que la campagne et le référendum ont permis de changer une perception: les croyants ont une place dans la ville, Berlin n’est pas la capitale de l’athéisme.

Comme toujours à Berlin, les deux moitiés de la ville n’ont pas parlé d’une seule voix. L’ouest a appuyé la religion, l’est l’éthique. D’ailleurs, le BerlinTrend d’avril avait prévu cette fracture. Par contre, il faut voir au-delà du simple clivage issu de la division de la ville. Les résultats démontrent que l’option qui remporte dans chacune des sections de vote est celle qui lie plus de 40% des électeurs. Si 40% des électeurs sont membres d’une église, le oui gagne et vice-versa. Voici ici un graphique sur la question. Dans les quartiers de l’Est de Lichtenberg et Marzahn-Hellerdorf, seulement un électeur sur 20 a appuyé la position de Pro-Reli.

Parlant du BerlinTrend, celui-ci était clair: pour 53% des gens en faveur du choix, la liberté de choix était la raison première de leur décision. À l’opposé, 37% des personne contre motivaient leur choix par le caractère privé de la religion.

De mon côté, je ne vois pas les deux clans comme irréconciliables. Juste à prendre le slogan die Linke "La religion est volontaire". Pour eux, c’est un argument en faveur du non. Mais, moi, en lisant cette affiche, ce n’est pas clair. Comment quelque chose peut-il être volontaire s’il n’est pas possible de choisir pour vrai? Par le fait même, si l’enseignement religieux est une décision privée, pourquoi est-ce qu’on ne pourrait pas volontairement la choisir? Je savoure l’ironie des slogans de deux camps arguant tous les deux en faveur de la liberté.

Par contre, il est vrai que je considère plus universel de suivre un cours d’éthique et de philosophie que de religion. Et tant qu’à suivre l’enseignement religieux, il me semble plus approprié d’avoir un cours donné dans le style des "Sunday Schools" américaines.

De toute façon, avec seulement 33% des Berlinois affiliés à une église, l’éthique a un bel avenir.

Berliner Morgenpost
Rundfunk Berlin-Brandenburg

Alþingiskosningar 2009: Kosningavaka í beinni

Ce billet sera constamment mis à jour jusqu’à l’aube dimanche, heure du Québec. L’Islande est 4 heures en avance sur nous, 2 heures de retard sur l’Europe continentale. Pour les abréviations des partis et des circonscriptions électorales, consultez les billets "Intro" et "Intro 2" publiés plus bas.

Début de la programmation spéciale à la télévision à 21:00.

Les premiers résultats vont commencer à rentrer à 22:00 (18:00 HAE). Pour le moment, à 17:41 HAE, je ne peux que dire deux choses:

- L’OSCE, qui observait le vote, n’a absolument rien à dire sur son déroulement. Selon moi, c’est absolument sans surprise étant donné que l’Islande a toujours été une démocratie fonctionnelle.
– On parle déjà d’un taux de participation très élevé, dépassant les 90%. Notons que la moyenne en Islande est de 85%.

22:09: S22 V14 B9 D15 O4

22:15: V 31% des voix dans NA – c’est malade!

22:25: Les chiffres en direct en version texte, en graphique

22:28: Présumée victorieuse, l’Alliance est en feu. Les miliants sont en liesse.

22:34: La journaliste coverage O, le mouvement citoyen, est habillée en orange – leur couleur. mmmm….objectivité…

22:40: Quel contraste: après la liesse de S et O, le direct du Parti de l’Indépendance est très très drabe.

22:41: Selon les premières estimations, O entre à l’Althing avec 4 sièges. C’est le premier nouveau parti depuis F en 1999.

22:45: S en tête avec 32.9% des voix. 38% des votes ont été comptés

22:50: O se joindra-t-il au gouvernement? Ça se pourrait bien. Le chef libéral perd son siège.

23:05: B9 D15 F0 O4 P0 S22 V13

23:17: Johanna Sigurdardottir confirme sa volonté de poursuivre la coalition avec V.

23:22: La PM arrive au siège de son parti sous les applaudissements des militants. Dans son discours, elle déclare "Notre heure est arrivée" et "la nation a choisi les socialistes pour sortir de la crise".

23:27: Bjarni Bennediksson, chef D, "Il faut du temps pour retrouver la confiance des électeurs"

23:46: Nouveaux résultats dans NA, la répartition des sièges est inchangée.

00:02: Stöd 2 montre des images des feux de joie allumés dans Reykjavik par les partisans O, en l’honneur des manifestations de l’automne-hiver.

00:07: Nouveaux chiffres RN.

00:11: Nouvelle répartition: B9 D15 F0 O4 P0 S21 V14

00:15: Scénarios possibles selon Stöd 2: S+V = 35 mais B+O+S = 36, S+D = 36. Personnellement, j’y vais pour S+V+O=39

00:24: En direct des studios de Stöd 2, le chef libéral s’amuse à faire tourner sa chaises pendant l’entrevue. Quel sérieux! :D

00:28: La PM fait pareil!!!!! *headdesk*

00:36: À 7.3%, le Mouvement Citoyen dépasse tous les sondages.

00:51: Selon Stöd 2, B passe à 8 sièges.

00:57: B9 D15 F0 O5 P0 S20 V14 – Stöd 2 donne cependant 13 à V, 21 à S.

01:05: Le chef B me fait penser à Gérald Fillion de SRC/RDI

01:06: O et S sont respectivement de retour à 4 et 21

01:08: La politicienne la plus sexy (selon moi) est en entrevue. :)

01:16: En ondes depuis 21:00, Stöd 2 termine sa soirée électorale. Leur couverture a été écourtée pour des questions financières. De retour à la chaine publique…

01:34: Étant à ma troisième soirée électorale islandaise, je peux vous dire que c’est à partir d’environ 1:00 que ça devient plus calme. Les résultats rentrant moins vite, on commencera à voir la partie culturelle de la soirée électorale radio-télévisée: humoristes, court-métrages, musiques. Les emails vont également apparaitre à l’antenne, à mesure que la nuit avancera.

01:42: Nouveaux résultats NA. Nouvelle répartition: B10 D15 F0 O4 P0 S20 V14

01:59: Nouveaux résultats NV. Aucun changement dans la répartition.

02:16: Nouveaux résultats SV. Nouvelle répartition: B9 D15 F0 O5 P0 S20 V14

02:35: Présentation des premières photos envoyés par les téléspectateurs sur comment ils ont passé cette journée d’élection.

02:41: Reportage en direct d’une roulotte à hot dog de Reykjavik, où les gens se sont rassemblés pour le lunch. Je me sens à TVA :D

02:59: Nouveaux résultats NV. Répartition inchangée. B et D sont à égalité dans la circonscription (22%).

03:06: Les chiffres RN s’en viennent à 3:30, promis :)

03:06: En direct d’un des nombreux partys électoraux dans une résidence privée, incluant un zoom sur le lunch et l’alcool. Encore une fois, on se sent à TVA!

03:22: Nouveaux résultats S. Répartition inchangée. Cette circonscription est le deuxième bastion du Parti de l’Indépendance (D) – à 25%, il obtient son 2ième plus haut score après SV. Premier parti dans chacune des régions: Alliance (S).

03:36: Résultats RS et SV. D gagne un siège, O en perd un. Donc: B9 D16 F0 O4 P0 S20 V14

03:44: Avec 34 sièges, le gouvernement SV peut continuer. Il est même majoritaire.

03:51: En entrevue, un policier annonce que la nuit est très calme dans la capitale.

03:55: Avec le nouveau décompte RN – B9 D16 F0 O4 P0 S20 V14

04:08: Je viens de réaliser que le décompte RN était final. Voici: B1 D2 F0 O1 P0 S4 V3. Avec 9.2%, le Mouvement Citoyen obtient son plus haut score.

04:13: Répartition inchangée après nouveaux résultant dans RS. Ces résultats sont finaux: B1 D3 F0 O1 P0 S4 V2. Participation: 84.4%.

04:26: Résultats dans RN renconfirmés

04:33: Taux de participation dans RN: 83.2%

04:41: Nouveaux résutats NV. Aucune modification à la répartition, cela dit F passe au-dessus de la barre des 5% dans la région. Obtiendra-t-il un siège? À voir d’ici les prochaines heures. Remarquons également que B et D n’y sont plus à égalité (mais ai-je manqué cela il y a quelques heures?) et que, à date, c’est le seul endroit où les deux partis considérés à droite (B et D) mènent.

05:00: On veille tard – il y a encore des reportages en direct des réceptions données en ville par les gens.

05:16: Nouveaux résultats S. Aucun changement

05:23: Mise à jour NA. B10 D15 F0 O4 P0 S20 V14

05:47: Mise à jour NV. Avec chacun plus ou moins 21-22%, B D S et V sont pratiquement à égalité! Pas de changement national.

06:04: Nouveaux résultats SV, mais sans changement dans les sièges.

06:09: Bonjour à toute l’équipe de la télévision islandaise / Góðan daginn til allra Starfmanna Ríkisútvarpsins :)

06:55: Parmi les scénarios – coalition pro-UE S20 B10 O14 vs anti-EU V14 D15

07:07: NV – B 22%, D 22.2%, F 5%, O 3.2%, P 0.4% S 22.0% V 22%!!!!! Sièges, respectivement: 2 2 0 0 0 2 3 Aucun changement national

07:12: S – décompte final: B2 D3 F0 O1 P0 S3 V1. Participation: 85.7%

07:24: NV – toujours aussi serré. B21.8% V22.% sinon tous pareils

07:30: NV – Résultat final B2 D2 F0 O0 P0 S2 V3. Participation: 85.4%

07:33: Mise à jour SV. Depuis un petit bout, B est revenu à 10.

07:54: SV – décompte final. B1 D3 O1 S5 V2. Participation:

08:03: Sous toute réserve, les seuls résultats finaux à venir sont du nord-est (NA).

08:13: En attendant les derniers résultats, on nous envoie les dessins animés du matin. Je me croise les doigts pour que le vidéo en direct ne soit pas "droppé".

08:53: Une bande à l’écran annonce les résultats attendus à 9:00.

08:58: Les voilà!!!! B2 D2 F0 O0 P0 S3 V3.

Résultats nationaux finaux (à 9:00): B9 14.3%, D16 22.9%, F0 2.1%, O4 7%, P0 0.6%, S20 28.8%, V14 20.9%.

Debout depuis plus de 24 heures, les gens en studio ont de la misère à parler. Quant à moi, je suis devant l’ordi "on/off" depuis au moins 12. Et je me lève à 9:15 :p

09:12: Fin de la soirée électorale. Merci à tous et à la prochaine élection! :)

Alþingiskosningar 2009: Enjeux

J’ai finalement renoncé à écrire la position de chaque parti sur chaque question, non seulement pour des raisons de temps mais également parce que je ne pouvais tout simplement pas tout traduire les programmes.

Voici donc la liste non-limitative des principales questions débattues pendant la campagne électorale:

- L’avenir des jeunes
– Le futur de la couronne islandaise
– L’adhésion à l’UE
– La dette extérieure
– Les hausses d’impôts
– Le chômage

Une émission de la télévision publique a bien résumé le tout samedi après-midi. Le billet sera mis à jour une fois que je l’aurai regardé.


avril 2009
D L Ma Me J V S
« mar   mai »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Catégories

Mises à jour Twitter


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: