Minuit moins 5 à Reykjavik

Rien ne va plus au gouvernement islandais. L’accord IceSave, signé avec les Pays Bas et la Grande Bretagne, est sur le point de causer la chute du cabinet. Les sociaux-démocrates ont annoncé hier que la coalition serait immédiatement terminée si le Mouvement Gauche-Vert ne se ralliait pas.

Ögmundur Jónasson, ministre de la santé, a remis sa démission puisqu’il ne peut se plier aux souhaits de Jóhanna Sigurðardóttir et voter avec le cabinet en faveur du remboursement de l’argent qu’Amsterdam et Londres ont prêté pour que les banques islandaises dédommagent les épargnants floués par la crise.

Parallèlement, l’Islande supplie le FMI de verser la deuxième moitié du prêt consenti. La Norvège a offert de prêter l’argent si rien ne bouge. Le ministre des finances devrait obtenir des explications lors d’une rencontre avec le FMI la semaine prochaine à Istanbul.

La rentrée parlementaire est demain. Mais sera-t-on obligé d’aller en élections bientôt? On ne sait jamais!

Mbl
Mbl.is

About these ads

4 Responses to “Minuit moins 5 à Reykjavik”


  1. 1 matvail2002 Jeudi, 1 octobre 2009 à 10:59

    À cause de la situation en Islande, est-ce que les employés du gouvernement doivent prendre des journées de congé sans solde comme cela a été le cas en Ontario en 1993-1994 avec la province en quasi-faillite.

  2. 2 derteilzeitberliner Jeudi, 1 octobre 2009 à 17:05

    Non. Tous les ministères ont eu des coupures mais le vrai choc s’est produit dans le secteur privé.

    Les problèmes financiers ne sont pas étatiques au départ, mais bien le gouvernement qui a nationalisé des banques qui allaient faire faillite. S’il assume leurs dettes, l’endettement national est rendu à 100% du PIB mais c’est géré indépendamment et donc ce ne sont pas les ministères qui sont en faillite.

    Et d’ailleurs, le gouvernement n’a jamais parlé de faillite de lui-même!

  3. 3 Mathieu Vaillancourt Jeudi, 1 octobre 2009 à 20:20

    Cependant, si je prends la cote de crédit du gouvernement qui est très très basse, cela va donc amener à un déficit structurel de l’état de par le fait qu’elle nous pourra quasiment plus emprunter et cela sans compter le fait que l’Islande (qui a un taux de chômage autrefois quasi-nul) compte de plus en plus de chômeurs qui demandent des services de l’état.

  4. 4 derteilzeitberliner Vendredi, 2 octobre 2009 à 13:26

    Budget 2010:
    http://www.icelandreview.com/icelandreview/daily_news/?cat_id=16539&ew_0_a_id=349127

    En somme, il dit que le pire n’est pas passé. Le pire, ce sera quand le Icesave deal devra être payé. Calculateur: http://www.iceslave.is


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




septembre 2009
D L Ma Me J V S
« août   oct »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Catégories

Mises à jour Twitter


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: