La dernière shot de Steven Guilbeault

Dans le Châtelaine de mai 2010, Steven Guilbeault affirme en page 88:

J’ai passé plus de deux semaines à Copenhague en décembre dernier pour la conférence de l’ONU sur le climat. Le métro y est deux fois plus étendu qu’à Montréal pour une population équivalent à celle de Québec. Quand je sortais du centre de conférence à 3 heures du matin, un métro passait toutes les 5 minutes.

Monsieur veut jouer, bien jouons. Non mais, c’est de la provocation!

Copenhague possède deux réseaux de chemins de fer urbains. Metroen compte 22 stations sur une ligne en Y. En comparaison, le Métro de Montréal compte 68 stations sur 4 lignes.

Le métro de Copenhague coûte probablement moins cher que celui de la STM. Parce qu’il est entièrement automatisé et que le paiement se fait sur honneur. Notons également que si la fréquence de nuit a été majorée à 5 minutes pendant le sommet, elle est normalement de 20 minutes en semaine et 15 les weekends.

Le véritable "backbone" des TEC de Copenhague, c’est le S-tog. 7 lignes, 85 stations. Dessert "profondément" la banlieue, ce qu’on appelle la Region Hovedstaden. Si j’exclus l’ile de Bornholm, ce territoire compte 28 municipalités sur 1973 km2 et 1619722 habitants. Avant d’y aller avec les statistiques, remarquons que le S-tog ne roule pas la nuit et qu’il s’agit des seuls trains électriques du Danemark.

Nul besoin de chercher bien loin pour constater que les 3.7 millions d’habitants de 63 communautés desservies par l’Agence Métropolitaine de Transport n’ont pas accès à autant de service en matière de trains de banlieue, je le concède. Ceci dit, soyons bons joueurs et regardons les chiffres: les trains de banlieue montréalais s’arrêtent à 59 stations sur un territoire s’étendant sur 4258 km2. Le problème se situe donc davantage au niveau des fréquences de service.

Et petit clin d’oeil sur les infâmes autoroutes:

Danemark: 1079 km ici sur un territoire de 45000 km2

Au Québec, le MTQ n’a pas le chiffre précis sur son site internet mais on parle d’un peu plus de 1900 km. À peine le double pour un territoire 20 fois plus grand.

Comme Maxence Bilodeau, Steven Guilbeault aurait eu intérêt à sortir un peu de Amager!

About these ads

1 Response to “La dernière shot de Steven Guilbeault”


  1. 1 Mathieu V Jeudi, 8 avril 2010 à 14:03

    Le problème avec Guilbeault est qu’il a une fâcheuse tendance à parler de choses dont il ne connaît pas ou qu’il a une information erronée. Le S-Tog est simplement un train de banlieue électrifié à mi-chemin entre un RER et un train de banlieue diesel en terme de fréquences (car certaines ligues de S-Tog sont seulement aux heures de pointe).

    Or, je ne crois pas qu’il y a sept millions de personnes dans le Copenhague métropolitain!

    Soit dit, 68 stations de métro plus 59 stations de l’AMT font 127 station ferroviaires en tout (si on considère Vendôme, De la Concorde et Parc comme deux stations). Force est de constater (et malgré que cela soit encore plus pour Toronto avec le système GO qui a une fréquence beaucoup plus appréciable qu’à Montréal compte tenu de la population plus grande) que cela n’est pas si pire car la population de Montréal n’est pas si grande que cela.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




avril 2010
D L Ma Me J V S
« mar   mai »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

Catégories

Mises à jour Twitter


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: