L’obsession française

La semaine dernière, j’étais encore traducteur/accompagnateur pour "un des pays qui est taggé en haut" à la Coupe des Nations de Saguenay. Ma semaine préférée de l’année, le seul moment où j’adore être au Saguenay. Les médias, le public et même l’annonceur de la course n’en avaient que pour la France, malgré leurs résultats bien moyens. À quelque part, c’était pire que l’an dernier où ils avaient au moins de meilleurs performances. Prenez par exemple la journée où l’équipe finit dans les 30 derniers, le Quotidien réussit à les ploguer avec la journaliste qui est allé dans la voiture du coach (soi dit en passant, les 9 membres de la délégation sont tous très gentils – c’est juste l’aura non-fondé qui est fatiguant).

Cet après-midi, France-Uruguay à la SRC… Aucune retenue de la part de l’équipe, c’est la France, la France, allez les Bleus… Même à TVA! Quand je pense aux réserves de la télévision allemande quand il est question du Nationalelf, je trouve cela indécent de dérouler le tapis rouge à une équipe dont les propres fans sont peu convaincus des succès à venir.

Après ça, on ose décrier les fédéralistes québécois comme étant colonisés. Je me demande qui est le colonisé quand je vois tous ces gens crier pour la France comme si on était un DOM-TOM…

Ce qui me rappelle ma réponse à une dame qui se plaignait que je ne supportais pas le Canada à la course de vélo… "Madame, je vais supporter le Canada quand je vais laver leurs bobettes"

About these ads

1 Response to “L’obsession française”


  1. 1 Mathieu NV Mardi, 15 juin 2010 à 20:44

    Je ne suis pas un colonisé, donc je vais supporter des individus au lieu des équipes! Ça me deçoit cependant de dire que le Canada n’a pas de mauvais joueurs en soi (malgré que l’instruction laisse à désirer à mon avis), sauf qu’ils ont parfois une tendance à choisir d’autres équipes nationales.

    Cependant, étant justement à Toronto, autant dire que c’est assez intéréssant de voir la multitude de drapeaux de différentes équipes nationales sur les drapeaux. Étant aussi allé dans une région ayant une grande population venant de colons allemands, j’ai bien remarqué que le Boston Pizza était plein à craquer de voitures avec des drapeaux allemands lorsque l’Allemagne jouait!

    Soit dit, quelle serait la réaction de nos nationalistes, si le Canada déciderait d’enrager un entraîneur Italien ou Espagnol comme certaines équipes nationales font?


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




juin 2010
D L Ma Me J V S
« mai   juil »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Catégories

Mises à jour Twitter


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: