Archives de 12 octobre 2010

Journal de Montréal: Savoir se retirer

Ce soir, j’ai vu passer des tweets appelant au boycott des annonceurs du Journal de Montréal, dans la foulée du rejet des offres patronales. Ça me fait vraiment rire.

Si demain mon employeur change sa manière de gérer l’entreprise et ça ne fait pas mon affaire, la première chose à faire, c’est de me chercher une autre job. C’est sa business, si je suis pas content, je n’ai pas à rester.

On le voit en comparant Rue Frontenac et le Journal de Montréal, les syndiqués et PKP veulent aller dans des directions opposées. Pourquoi alors continuer à travailler ensemble? Pourquoi PKP serait-il celui qui devrait céder si c’est SON journal?

La télévision danoise a modifié le bulletin de nouvelles Deadline sur DR2. Trois présentateurs ont quitté le diffuseur public de plein gré pour cette raison, et on apprenait aujourd’hui la démission de Mette Vibe Utzon suite à des changements au magazine international Horisont.

C’est l’exemple à suivre. Ils sont dans leur droit de refuser le jeu proposé par PKP, à savoir la convergence et la pub corporative, mais je ne vois pas d’autre sortie dans ce cas que de quitter leur emploi.

En passant, avant de me tirer des roches, sachez que je trouve qu’il y va fort un peu avec ses clauses strictes de non-concurrence. Mais à part de ça, qu’ils aient un peu d’honneur et qu’ils aillent travailler pour des gens qui ont les mêmes visions entrepreneuriales!


octobre 2010
D L Ma Me J V S
« sept   nov »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Catégories

Mises à jour Twitter

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d blogueurs aiment cette page :