Archives de 27 janvier 2011

Maria Amelie « sauvée » par l’Islande?

Plus tôt cette semaine, la Norvège a renvoyé Marie Amelie à Moscou (AFP).

On apprend aujourd’hui que deux députés islandais, Árni Johnsen (S) et Sigmundur Ernir Rúnarsson (S), ont déposé un projet de loi à l’Althing afin de lui accorder la nationalité islandaise.

Une affaire qui rappelle Bobby Fischer.

Mais qui rappelle aussi à tous les « candidats au départ » qu’en Europe, il faut mieux faire pitié qu’avoir toutes les qualifications et les rêves du monde…

Mbl.is

Un ministre + un 4×4 « gratuit » = démission

Holger Rupprecht, ministre de l’éducation du Land Brandeburg, annonce sa démission alors que la justice se penche sur ce que les médias allemands appellent l’Affaire BMW.

Le mois dernier, le ministre SPD se présente chez un concessionnaire automobile berlinois et obtient, gratuitement, un « essai » de 2 semaines d’un 4×4 BMW pour aller en vacances en Autriche. Voiture qu’il compte utiliser comme voiture de service à son retour.

Le tout s’est passé sans qu’il ait obtenu l’accord du gouvernement.

Du 17 décembre au 3 janvier, Rupprecht a donc utilisé, gratuitement, un véhicule normalement loué 300€ par jour.

Lundi, le procureur de Neuruppin a entrepris des démarches afin de déposer des accusations contre les trois personnes impliquées. Holger Rupprecht serait accusé d’avoir « accepté des faveurs », tandis que le concessionnaire et son chauffeur seraient cités à procès pour « complicité dans l’acceptation de faveurs ».

Passible de trois ans d’emprisonnement selon l’article 331 du code pénal allemand.

Voilà comment on fait les choses dans les pays la malhonnêteté est punie, monsieur Charest!

Rundfunk Berlin-Brandenburg

Jón Gunnarsson se croyait-il à « Que le Meilleur Gagne »?

Jón Gunnarsson est député du Parti de l’Indépendance, troisième siège de la circonscription sud-ouest.

Le 16 juin dernier, quand l’Althing a adopté la loi créant l’assemblée constituante, Jón Gunnarsson a été le seul député de son parti à voter oui.

Ce matin, le 27 janvier, 6 mois et 11 jours après le vote, il fait une sortie dans les médias pour dire qu’il a voté oui mais qu’il votait non…

Vous savez ce que ça me rappelle? Le quiz Que le Meilleur Gagne avec Grégory Charles dans les années 90. Quand un concurrent ratait une question facile, l’excuse était toujours « Le doigt m’a glissé » ou un truc du genre…

Plus sérieusement, que l’on prenne pas le monde pour des valises… Ça m’a tout l’air de quelqu’un qui se sent embarrassé d’avoir voté en faveur de quelque chose qui s’est fait invalidé sous les chauds applaudissements de son propre parti!

Berlin, ville de pauvres

« Arm aber sexy » dit notre maire. Mais quoi qu’on en dise, Berlin reste la grande ville allemande où les salaires sont les plus bas… Un championnat remporté sans honneur!

Étude

Gfk a utilisé le revenu net: Salaire/pensions + tous les transferts sociaux – les impôts et contributions sociales.

Foyers disposant de moins 1100€ par mois (considéré comme faible par l’institut):
Berlin: 25%
Hambourg: 19.9%
Munich: 6%
Moyenne fédérale: 14%

Foyers disposant de plus de 2600€ par mois:
Berlin: 30.7%
Moyenne fédérale: 45.6%

Foyers disposant de plus de 7500€ par mois:
Berlin: 1.54%
Moyenne fédérale: 3.1%

Chômage à Berlin: 12.8% (championne!)
Prestataires de transferts sociaux: 600000

54.4% des foyers berlinois sont habités par des personnes seules (1er rang: Regensburg 55.8%). Moyenne fédérale 40%

31% des foyers allemands sont habités par plusieurs adultes sans enfants. Il n’y a des enfants que dans 29% des foyers.

30% des foyers berlinois sont habités par des personnes de plus de 60 ans. Moyenne fédérale: 34.5%

Les données au niveau des revenus ont à peine changé depuis 2008, ce qui laisse donc penser que la baisse de la classe moyenne n’a pas lieu, au contraire de ce que racontent les Allemands.

Le super tableau:

Bande passante: Telenor engeulée par Forbrukerrådet

Forbrukerrådet, l’OPC norvégien, a rappelé à l’ordre l’opérateur Telenor au sujet de la bande passante: pas question de faire payer plus, ceci allant à l’encontre du principe de neutralité du net.

Plus tôt cette semaine, Telenor annonçait vouloir facturer davantage ses clients qui regardent des vidéos en ligne, de même que les sites qui mettent en ligne ce contenu. NRK.

Une proposition rejetée par les deux parties, mais aussi par le conseil des consommateurs.

Dans un communiqué, l’organisme gouvernemental explique que ce n’est pas possible puisque Telenor contreviendrait à un accord sur la neutralité du net qu’elle a elle-même signée en 2009.

On accuse Telenor de vouloir tuer l’innovation sur le web, et on lui rappelle que « si personne ne met de contenu en ligne, personne n’ira ».

Or, tout ce que Telenor dit, c’est que ses coûts augmentent à mesure que le trafic fait pareil et qu’elle ne fait seulement que chercher à les récupérer. Tarifs internet Telenor

Peut-être qu’effectivement, Telenor a raison de vouloir augmenter ses tarifs, je ne sais pas, mais on voit bien qu’en Norvège, l’État n’est pas complice du racket des ISP comme au Canada!


janvier 2011
D L Ma Me J V S
« déc   fév »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Catégories

Mises à jour Twitter


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d blogueurs aiment cette page :