Archives de 16 février 2011

Revenus: Au-delà des statistiques

Citant des études faites par le Deutscher Gewerkschaftsbund (DGB), le Tagesspiegel nous rappelle ce que l’on savait déjà et cela depuis des années: les salaires sont bas à Berlin.

Pour reprendre les chiffres avancés par les syndicats, 1.1 millions de résidents de Berlin et du Brandebourg vivent avec moins 1100€ par mois net. 35% des travailleurs berlinois et 37.5% des travailleurs brandebourgeois travaillent à petit salaires (Niedriglohnbereich). Dans la région, 750000 travailleurs sont à temps partiel ou ont cet autre statut précaire appellé Minijob, les deux-tiers sont des femmes. Le DGB a aussi dans sa ligne de mire le travail temporaire, où les employés gagnent en moyenne 40% de moins que les permanents.

Le DGB trouve ces données préoccupantes, dans la mesure où de tels faibles revenus ouvrent la porte à des retraites dans la pauvreté. On rappelle également que 180000 personnes, dans la région, reçoivent de l’aide sociale malgré un emploi puisque leurs salaires sont trop bas. Depuis 2005, à l’échelle nationale, 50 milliards d’Euro ont été versées à ces gens (« Aufstocker ») – une coûteuse subvention aux entreprises.

De telles données sont évidemment préoccupantes et il est intéressant de les croiser avec les donnés sur la liberté économique des Länder allemands où Berlin traine en bas de la liste (ce qui nous rappelle un certaine province canadienne…).

Mais il est aussi intéressant de mettre ces chiffres en relations avec « la vraie vie ». Je prends pour exemple cet article (est-ce que c’est correct de se dire pauvre au Danemark), qui croise les statistiques sur les plus faibles revenus au Danemark avec d’autres données. 80000 des 200000 Danois les plus pauvres ont moins de 35 ans, une grosse partie vit de l’aide financière aux étudiants et 25000 d’entre eux vivent chez leurs parents.

On peut voir la même chose au Québec. Parmi ceux qui gagnent le salaire minimum, il y a des ados, des étudiants, des deuxièmes salaires… Des gens qui, en raison du revenu familial, ne sont pas pauvres, malgré ce que les statistiques disent.

Richard Hétu a manqué une belle occasion de se taire

Si je peux me remettre du fait que Richard Hétu est un cheerleader du Parti Démocrate sur son blogue, le langage de son fan club est la vraie raison pour laquelle je n’y vais pas.

Manifestement, les « commenteux » n’ont pas plus de retenue quand on parle d’un évènement aussi dégeulasse que le viol de la correspondate de CBS News Lara Logan.

Le billet « Le viol d’une journaliste » contient toute sorte de remarques grossières, notamment à savoir on n’exagérait pas en parlant de viol si certaines textes mentionnaient « agression sexuelle ». Quant à la « légendaire » Belette-Lachinoise, elle nous dit:

C’est bien la seule fois que je regrette qu’Anne Coulter ne soit pas journaliste.

Quoique faire ça avec un barracuda, ce n’est ni très hygiénique, ni très tentant.

La raison de la présence du nom d’Ann Coulter dans la discussion? Une référence à son souhait de voir plus de journalistes emprisonnés, une réponse à une question posée lors de son intervention au CPAC. J’ai beau trouvé sa déclaration, tout comme sa position sur le sujet, abjecte, non je n’irai pas souhaiter qu’elle se fasse violer ou que « sa figure lui serve de tapis » comme dis Belette-Lachinoise un peu plus loin.

Mais l’histoire ne s’arrête pas là. 24 heures plus tard, Richard Hétu publie un autre billet sur deux cas médiatisés de moquerie à l’égard de ce qui est arrivé à Lara Logan.

Après que Richard Hétu et les modérateurs de Cyberpresse aient approuvé tous les commentaires disgracieux sur le premier billet, je pense qu’ils ont manqué une occasion de se taire. Quelle crédibilité a un tel texte après tout ce qui a été dit hier?

Qui plus est, les commentaires du billet de mercredi ne sont guère mieux que ceux d’hier. Je lis que Lara Logan aurait peut-être menti « comme c’est courant dans les médias américains », felio_di_parma, qui hier s’obstinait entre viol et agression sexuelle, est soudainement blanc comme neige « parce que ce que la droite a dit c’est bien pire », même chose pour Belette-Lachinoise.

Après ça, ça vient dire que c’est la droite qui diffame!


février 2011
D L Ma Me J V S
« jan   mar »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728  

Catégories

Mises à jour Twitter


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d blogueurs aiment cette page :