Occupy Reykjavík: Sale et illégal

Parce que les manifestants ne détenaient pas de permis, la police islandaise avait rapidement délogé les campeurs installés sur Austurvöllur devant le parlement. S’en était suivi une régularisation rapide de leur situation, donc leur retour, mais dans une indifférence médiatique et populaire quasi complète: on n’en a parlé que lorsqu’une députée conservatrice ai accusé la ville de Reykjavík d’outrage au parlement en ayant permis aux manifestants de camper là et quand le député Thor Saari a proposé de les laisser utiliser les toilettes du parlement.

Ce soir, l’adjoint au maire leur a signifié que leur temps est compté puisque le permis de rassemblement n’a pas été renouvelé. Aussi, c’est en fin de semaine qu’on installe les décorations de Noël et pas question que la poignée de campeurs ne viennent troubler la tradition.

Selon la ville, Occupy Reykjavík n’a pas respecté les conditions de son permis puisque des déchets trainent sur la place.

Être sale, la meilleure façon de perdre toute crédibilité dans un pays germanique :D

Mbl.is

About these ads

1 Response to “Occupy Reykjavík: Sale et illégal”



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




novembre 2011
D L Ma Me J V S
« oct   déc »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Catégories

Mises à jour Twitter


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d blogueurs aiment cette page :