Posts Tagged 'finlande'

CH på dansk

Je n’aime pas le hockey mais j’ai décidé de me sacrifier pour la cause: chaque fois que le CH va jouer, je vais aller voir ce qu’en disent les journalistes danois. Parce que le hockey a beau y être un sport de deuxième ordre après le foot et le handball, on en parle quand même. Soit dit, bien sur que cette année, c’est spécial: Lars Eller joue à Montréal, donc c’est certain qu’on va plus s’y intéresser.

D’ailleurs, TV2 Sport parle même de « fantastiske seks » pour décrire les 6 Danois qui ont été pris dans la ligue cette année (note: Philip Larsen, de Dallas, a finalement été retranché dans l’AHL). La saison 2010 a été le prétexte pour publier le premier livre en danois sur la LNH « Fantastiske NHL – Ligaen, Legenderne og det Danske Gennembrud ».

Réjean Tremblay sera sans doute flatté de voir sa technique nationaliste copiée: le Danemark a pris part à 500 matchs de la LNH, l’exemple extrême mais c’est partout pareil… Défaite de Eller au début dit DR, Compliments pour Eller après son début sur TV2, Article.

Petit sourire en lisant le CH est la fierté du Canada. Le PQ va-t-il demander des excuses? LOL

Parlant de PQ et de Réjean Tremblay, les journalistes finlandais doivent peut-être regarder cela en se demandant combien de temps avant que la Question Fatidique se pose: Hvorfor taler Lars Eller ikke fransk? Car, à chaque fois que ça faisait manchette au Québec, ça sortait en Finlande…

Så här röstade Sverige: en vrac

Un coup d’oeil sur les dernières nouvelles en provenance de Suède. Tirés de SVT, SR, TV4, NRK, DR, Dagens Nyheter, Politiken…

Pour la première fois de l’histoire de la Suède, le centre-droit obtient deux mandats consécutifs.

10000 personnes ont manifesté à Stockholm « contre le racisme » des Sverigedemokraterna, à l’appel d’une fille de 17 ans sur Facebook. [ironique de lire cela en même temps qu'un article de Cyberpresse où le PQ propose la "solution SD" à la langue d'enseignement et le voile]

Les Sociaux-démocrates, qui ont connu leur pire élection depuis 80 ans, auraient obtenu un nombre trop élevé de sièges en raison de faiblesse de la formule de répartition du vote proportionnel.

Les Verts, les plus libéraux de bloc de gauche, seraient ouverts à négocier leur « transfert » du côté de l’Alliance de centre-droit.

Friedrich Reinfeldt promet d’isoler les Sverigedemokraterna. Une promesse qui n’a pas plus au parti, pas plus qu’à DF au Danemark qui aurait aimé que le nouveau gouvernement suédois soit otage du parti comme ils réussissent à faire depuis 2001.

Malgré le non catégorique de Reinfeldt, les SD aimeraient tout de même participer au négociation de formation du gouvernement.

Un parti ouvertement nazi, le Svenskarnas Parti, a obtenu un mandat pour la première fois depuis 1940. Il s’agit d’un poste de conseiller municipal à Grästorps.

Deux chiffres qui dénotent l’importance des élections en Suède: 82.1% de participation et 69% de parts de marché pour la soirée spéciale à la télévision publique, répartie entre SVT1 (élection parlementaire) et SVT2 (élection locale + bulletins en finnois et langage des signes).

En raison des SD, on a parlé beaucoup de l’élection à l’étranger. Mentionnons également les émissions spéciales à la télévision norvégienne, danoise et finlandaise.

Seulement 38% des chômeurs ont voté pour les Sociaux-démocrates, qui n’ont par ailleurs amassé que 50% du vote syndical.

Mona Sahlin, « Stéphane Dion de Suède », veut garder son poste.

Ni un ni l’autre

Grâce au confrère Tym Machine, j’ai récemment ajouté à mes lectures régulières le blogue anglo-québécois No Dogs or Anglophones. Un bon contre-exemple à Louis Préfontaine, même si je me rend compte que maudit que ça l’air difficile d’avoir une position modérée claire sur cette maudite question linguistique qui empoisonne ce pays. En plus, si j’ajoute la dimension internationale amenée par Jean-François Lisée, on n’est pas sorti du bois!

Pour moi, un unilingue anglophone qui vit au Québec ne commet aucune faute, si ce n’est une certaine impolitesse. Le statut historique de l’anglais au Québec m’amène à être en faveur de leur laisser tous leurs droits, par contre je vous précise que je ne suis pas si ouvert à l’idée que, par exemple, le Danemark devienne soudainement bilingue.

Je suis choqué par certains commentateurs anglophones qui trouvent que c’est se rabaisser que d’avoir à apprendre le français. Personnellement, j’ai beau considérer que le français est aussi important mondialement que le finnois, il n’en demeure pas moins que l’on en parle jamais assez alors élargir son parler ne constitue jamais un abaissement intellectuel. Et c’est cette attitude qui me scandalise, pas les « I’m sorry I don’t speak French » après 7 ans dans le Mile End. Que ferait le « Toronto Guy » au Japon?

Une personne qui me dit que le français est une langue morte et donc « not worth it », ça m’inquiète. Pas au Canada mais dans un contexte global. C’est ce genre de monde qui, après 5 ans de contrat à Oslo, n’est pas encore capable de se commander une bière en norvégien.

Si je peux admettre être partiellement d’accord avec Louis Préfontaine que le bilinguisme crée un faux sentiment de diversité, j’ai de la misère à croire que tous ces zélotes du français sont si ouverts que cela sur « tous les autres ». Jean-François Lisée lit-il Der Spiegel en allemand ou en anglais? Louise Beaudoin va-t-elle attendre que « Katyn » soit doublé ou elle l’a téléchargé en polonais comme moi? Quant au « partiellement », c’est que c’est par le truchement de traductions en anglais que l’on a accès à d’autres contenus: Der Spiegel est un exemple, permettant aux étrangers d’avoir l’actualité allemande et internationale vue de leur salle à Hambourg, un autre serait le contenu islandais sous-titré sur le service audio-vidéo de Icelandair. Il y a certes de l’offre et de la demande là-dedans, mais si on cherche, on trouve!

Comme il n’y a que les francophones pour réclamer l’esperanto, je dis GET OVER IT. Ce n’est qu’une excuse pour afficher sa haine du monde anglo-saxon, simplement parce qu’il a commis l’erreur d’avoir pris l’avant-plan du monde occidental.

Ma position sur la musique? La langue pour le chanteur, c’est comme le matériel pour un sculpteur: il travaille avec ce qui l’inspire. Si j’aime, j’achète, sans discrimination sauf pour une: JAMAIS une cenne pour un artiste québécois (on les entend assez à la radio). Et comme j’écoute surtout de l’électronique, les paroles…

Mais combien de ces fans finis des protégés de l’ADISQ ont des albums, ou même simplement des mp3, de musique non-franco non-anglo? Mon CD de Nephew ou mes podcasts de radio islandaise jouent fièrement dans ma voiture pourtant.

L’Islande évitée par Lawrence Cannon

Össur Skarphéðinsson n’ira pas à Gatineau, Ottawa ayant décidé que l’Islande n’a pas à participer au sommet des « 5 de l’Arctique » puisqu’elle ne touche pas directement à l’Océan Arctique. Reykjavik est déçu, pour l’Islande le Canada devrait inviter tous les membres du Conseil de l’Arctique. Ceci dit, la Finlande, la Suède et l’UE sont aussi priées de rester à l’écart.

Les Inuits sont également invités à rester chez eux, ce qui fait que les Conservateurs sont pris à la fois avec une chicane diplomatique et fédérale-territoriale. Aucun milieu LOL

CBC
CBC
Edmonton Journal
Visir.is
Mbl.is

Je n’ai pas vérifié en Suède et en Finlande mais à date nos médias paroissiaux francophones ont laissé passer. Presque étrange, quand on sait combien ils aiment taper sur le gouvernement fédéral.

La clique se déchaîne

L’auteure finlandaise Sofi Oksanen est dans l’eau chaude. De passage au Danemark, son apparition à Deadline 2. Sektion sur DR2 s’est retournée contre elle.

Son crime: Avoir critiqué la Finlande (d’entrée de jeu, elle a dit « Je n’ai pas grand chose de bien à dire sur la Finlande »). Sommairement, elle s’en est prise à la société finlandaise pour son penchant pour la violence, la place secondaire que les femmes occupent en privé ainsi que le fait que la Finlande détient le record nordique en matière de violence conjugale.

YLE
DR
DR

Les Danois, ces pères indignes

493649e316acc6940_1
Graphique YLE TV-Nytt, Finlande

Les conclusions d’un sondage pan-scandinave réalisé pour le compte des diffuseurs publics (DR, NRK, SVT/SR, YLE) risquent bien d’alarmer profondément les admirateurs aveugles du modèle scandinave au Québec: même « entre eux », il n’est toujours pas question d’appliquer le modèle mis en place en Suède. Ainsi, on apprend par exemple que les Danois sont trois fois moins nombreux que leurs voisins suédois à prendre des congés de paternité – le temps réservé aux pères n’étant pas prescrit au Danemark.

De dire Nina Smith d’Aarhus Universitet: « Lorsque c’est volontaire, les pères sont plus affectés parce que c’est plus difficile de partir en congé. C’est un signal négatif de partir en congé volontairement ». De plus, dit elle, se priver du salaire paternel après la naissance d’un enfant est un choix dispendieux car c’est plus souvent lui qui gagne le plus.

Est-ce que ça devrait être volontaire ou non? La professeure conclut que même si c’est un sujet sensible, l’obligation pour les deux parents de partir en congé marque une réelle volonté politique de mettre hommes et femmes sur un pied d’égalité sur le marché du travail. De plus, pour elle le congé parental n’est pas une question individuelle mais collective.

Elle suggère que le Danemark adopte le modèle islandais, considéré comme le compromis par excellence: trois mois à la mère dès la naissance, trois mois à se partager entre les deux parents, et les trois derniers mois au père.

Regardons donc comment ils font:

Danemark: 52 semaines au total, sans obligation pour le père. Les mères disposent de 4 semaines avant la naissance et 14 après. Les pères peuvent prendre 2 semaines à l’intérieur des 17 semaines suivant la naissance de l’enfant – le reste est à partager.

Suède: Congé de 18 mois pour la mère après la naissance, à compter de 60 jours avant l’accouchement. Le père doit obligatoirement prendre congé pour les 10 jours suivant la naissance, congé qui peut être prolongé jusqu’à 60 jours après l’accouchement. Ceci en plus des congés prévus, lorsque l’enfant est malade et qu’il a plus de 18 mois.

En regardant de plus près, on peut voir l’attrape. 10 jours, c’est deux semaines de travail. Honnêtement, je suis certain que plusieurs pères prennent quelques jours de congé après la naissance de leur enfant, qu’il y ait une loi ou non. Alors, la vraie question est: combien de Suédois prennent les 60 jours?

Norvège: 44 semaines à 100% du salaire, ou 54 à 80% du salaire, dont 6 semaines doivent être prises par le père. Sinon, il y aura une pénalité équivalente à 6 semaines de prestations.

Finlande: Un congé de 154 jours après l’accouchement mais qui est payable en 263 jours. 105 pour la mère. Le père a droit à 18 jours de congé après la naissance et une « option » pour 12 jours de plus. Le reste est pris selon les souhaits de chacun. Un des deux parents peut quitter son travail pendant 3 ans sans ce que cela affecte son ancienneté. De plus, les deux parents qui travaillent ont droit à des horaires flexibles jusqu’à ce que leur enfant entre en 2ième année du primaire.

DR, DR, DR

Alors, vraiment, si les Québécois qui ne jurent que par l’imitation du modèle scandinave veulent bien prouver leur point, ils devront localiser leur admiration. Car, le congé parental est un exemple, ce n’est pas partout pareil!

EDIT

Preuve qu’on peut toujours faire dire aux chiffres ce que l’on veut, NRK arrive à une conclusion tout à fait différente de DR. Ainsi, à Oslo on a noté que les Norvégiens sont les plus conservateurs en matière de congé parental: avec la mère qui prend la majorité du congé à 52%, la Norvège est le seul pays où cette situation passe la barre des 50%. Dans les autres pays étudiés, le congé est majoritairement divisé 50/50 entre les deux parents.

Ironiquement, ce sont les jeunes Norvégiens d’un an qui sont les plus susceptibles d’aller à la garderie – une proportion de 70%. À 3 ans, les Danois, Suédois et Norvégiens fréquentent les CPE à 90% alors que seuls 67% des enfants finlandais y sont.

NRK

EDIT 2:

Il semble que nous sommes vraiment dans une situation où tout le monde veut être le pire: en Finlande, comme en Norvège et au Danemark, on clame que ce sont eux les pires. Selon la formulation de texte employée par YLE, les Finlandais sont les pires car ils n’ont pris que 6.6% des jours de congés alloués – contrairement à 7.5% au Danemark, 12.3% en Norvège et 21.5% en Suède.

Syndrome de l’attention-whore

J’ai passé quelques temps devant l’ordi à regarder comment la télévision finlandaise a couvert la tuerie dans une école à Kauhajoen.

Mon finnois et mon suédois étant limités, j’ai presque rien compris. Mais, ce n’est pas grave :p

Ce qui m’a surpris, c’est la rapiditié avec laquelle YLE a mis en ondes un reportage sur l’attention que les médias étrangers ont porté à la nouvelle. Bien que ce genre de « revue de presse » est produite pratiquement partout où les médias internationaux se rendent rarement (incluant ici), le « Wow, ils parlent de notre pays! » est peut-être venu trop vite sur les écrans de télévision finlandais.

Kaikki Kauhajoen tragediasta.

Dans un autre ordre d’idée, mais sur le même sujet, j’ai été étonné que l’on ne mentionne pas la question du contrôle des armes à feu dans les reportages que j’ai pu voir sur RDI, TVA et France 2. Au moment où j’écris, je n’ai pas encore fait le tour plus détaillé mais je n’ai entendu parler de port d’armes uniquement à la télévision norvégienne – où on a mentionné que la Finlande a un des plus hauts taux de circulation d’armes au monde.

Est-ce moi qui rêve ou, lorsque ça arrive aux États-Unis, certains journalistes sont très rapides à pointer du doigt la libre-circulation des armes aux USA?

Enfin, en ce moment, France 2 semble plutôt trouvé que la noirceur et le froid de la Finlande, qui causes de nombreuses dépressions, a poussé le tireur à s’en prendre à des étudiants de son école!!!!!

Mort de l’auteur de la fusillade

Edit: L’auteur Jan Costin Wagner défend la Finlande


octobre 2014
D L Ma Me J V S
« sept    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Catégories

Mises à jour Twitter


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d blogueurs aiment cette page :