Posts Tagged 'israël'

Rebaptiser les commerces: Laver plus blanc que blanc

Samedi après-midi, le centre-ville de Montréal a été "visité" par des manifestants sympathiques à la cause du Mouvement Montréal Français pour augmenter la présence du français dans les commerces. Signe que l’agenda des militants linguistique se radicalise, la cible n’est désormais plus tant la langue de service (la situation s’étant grandement améliorée), mais les noms.

Permettez-moi d’abord de voir, encore une fois, une preuve que ces gens sont anti-anglais davantage que pro-français quand j’observe que des marques comme American Apparel et Second Cup les empêchent de dormir, mais qu’ils n’ont absolument rien à cirer du suédois IKEA ou des danois Jysk ou Ecco.

Je rage quand j’entends Denis Trudel dire à François Cormier de Radio-Canada que le mouvement n’exige que la "normalité", ce que "tous les peuples du monde ont".

Bien, Denis, allons voir…

Constatons d’abord que les "Bureaux en Gros", "Marché Express" ou encore "Les Cafés Starbucks" sont des faveurs accordées aux marché québécois et dont on ne retrouve que peu d’exemples ailleurs dans le monde.

L’automobiliste européen qui va faire le plein chez Total va payer dans un dépanneur appelé "Bonjour" sur la totalité du continent… Pas de "Ciao" ou de "Dobry den". À côté, Aral impose la bannière "Aral Store". Lequel préférez-vous?

Les grandes banques américaines servent volontiers leurs clients en espagnol mais elles ne traduiraient jamais le "branding" de leurs cartes, et encore moins leurs noms. D’ailleurs, trouvez-moi donc le slovaque sur celles-ci, ici je vois très bien le "expires end of" mais pas de féroïen et aucune trace de russe ici non plus. Une des grandes institutions financières suédoises a pour nom Swedbank, pas Sveriges Bank.

Mais puisque l’on parle de magasins et de vitrines, continuons notre tour du monde…

Voici l’affichage des soldes devant un magasin Karstadt en Allemagne.

Observons les noms des commerces dans ces centres d’achats de Reykjavik, Oslo, Mlada Boleslav, Copenhague et même Sofia.

Les mêmes noms reviennent, sans traduction, et même, parfois, derrière une raison sociale anglaise se cache une entreprise tout à fait locale. Et non, ça ne semble pas causer d’urticaire à beaucoup de monde hors du Québec et de la France.

Ma recherche m’a même fait découvrir que Pharmaprix a des magasins en Pologne, en Israël et en Chine sous le très local nom de Super Pharm!

Et au final, parce qu’on pourrait en parler éternellement, j’aimerais souligner que, selon moi, ces enragés du français devraient apprendre à pardonner. Pardonner, ça ne veut pas dire s’écraser ou se soumettre, contrairement à ce qui semble être exprimé.

Je me souviens de mon étonnement de voir des touristes israéliens en Allemagne, tout comme je trouvais étrange les bonnes relations des Tchèques et des Polonais à l’égard de leurs voisins qui, il y a 70 ans, voulaient les exterminer. Et quand j’en ai discuté, on me disait essentiellement "C’est fini ces histoires-là".

Il n’y a jamais eu de chambres à gaz au Québec. Aucune mesure contre le français n’a été aussi dure que ce que la Russie et l’Allemagne ont fait subir à la culture polonaise.

Et pourtant, à entendre nos drama queens nationalistes, on croirait que c’est tout le contraire.

Bien ce sont eux les impérialistes.

Qu’est-ce qu’elle fait là?

C’est dans les médias islandais que j’ai appris que l’ONU recrute pour sa commission d’enquête sur la "flottille de Gaza". Commission que les Israéliens tiennent en haute suspicion, le rapport étant sans doute déjà écrit avant même que les travaux débutent!

Selon Mbl.is et Iceland Review, semble-t-il que le Comité des Droits Humains de l’ONU, en d’autres termes une association de dictatures qui se plaisent à écœurer les démocraties en leur donnant des leçons de droits de la personne, aurait demandé à nulle autre que Ingibjörg Sólrún Gísladóttir, ancienne ministre des affaires étrangères, de servir comme présidente de la dite enquête.

Je ne peux pas vraiment me prononcer sur le bilan de madame à l’Althing ou à la mairie de Reykjavik. Par contre, je peux vous dire que madame a étudié la littérature et l’histoire et est passée directement de mère au foyer à politicienne. Rien dans son CV ne le prédispose à une telle fonction.

En fait, vous savez, j’ai l’impression que les amis des Palestiniens au sein de l’ONU cherchent à récompenser l’Islande pour sa réaction "exemplaire" à la réplique israélienne. Surtout que madame fait partie du bon parti*!

* C’est par contre un peu gênant de voir une figure de proue du féminisme islandais s’associer à des islamistes par ricochet mais plus rien ne me surprend depuis que j’ai vu Gilles Duceppe supporter Stéphane Dion… LOL

Leadership canadien

Pour une rare fois, le Canada prend sa place sur la scène internationale et ouvre la voie à un boycott occidental de la Conférence de l’ONU sur le racisme ("Durban II") qui se tient à Genève cette semaine.

Le scénario est déjà inscrit d’avance: tout est la faute du méchant occident. Qui plus est, le risque est très élevé que l’agenda dérape à l’encontre des valeurs que sont la liberté et la démocratie.

Alors, qui ne vient pas:

- Canada
– USA
– Australie
– Suisse
– Israël
– Pays-Bas
– Allemagne
– Italie

Le coup de maître serait que le geste amène les 24 autres membres de l’UE à rester chez eux. Je rêve peut-être en couleurs, mais en attendant la confirmation lundi, c’est encore possible.

Gênant

Mais où diable étaient les manifestants pro-match?

Sydnytt, SVT Malmö, Dimanche 19:55

À Copenhague aussi, ils ont crié "Mort aux Juifs"

Le blogue "Gates of Vienna" a repris deux billets sur les pro-palestiniens qui ont dérangé la manifestation pro-israélienne à Copenhague en fin de semaine dernière. Que ce soit sur les vidéos, les photos ou les transcriptions, c’est sans équivoque: on n’a pas affaire à des gens très pacifiques.

Ici
Ici

Soit dit en passant, 7000 personnes se sont rassemblées ce soir – on dénombre 75 arrestations.

Pendant ce temps, la coalition gouvernementale à Christiansborg n’est pas tout à fait d’accord sur la position à adopter face au conflit. Anders Fogh Rasmussen rejette les appels à la "proportionalité" de son ministre des affaires étrangères lors de son point de presse hebdomadaire.

Quant à la sortie de la ministre du développement international au sujet de compensations financières israéliennes, les conseillers ont été d’accord avec moi: le droit international rend déjà possible une telle issue. Et, comme le dit l’article en titre, un tel recours sera difficile.

Le complot juif: les "taxes"

Le Québec eu son "débat" sur la "taxe kasher" pendant la Commission Bouchard-Taylor. Voilà que plusieurs vidéos sur YouTube demandent aux Allemands de ne pas acheter dans les supermarchés Aldi et Lidl, qui donnent supposément de l’argent à Israël.

Et, quoi encore… ils vont nous dire: Kauf nicht bei Juden comme en 1938?

Ah oui, dans un autre vidéo, on nous parle d’entreprises à boycotter parce qu’elles financent les Israéliens

Ne mords pas la main qui te nourrit

Danmarks Radio rapporte que le ministère du développement réfléchit au sujet des recours possibles après que les frappes israéliennes sur la Bande de Gaza eut endommagé ou détruit des installations financées par l’aide internationale du Danemark.

De ce que je me souviens de mon cours de droit international, c’est prévu. Ceci dit, ce n’est pas à cet aspect que je m’attarde.

Regardons ceci:


Pourquoi donner de l’argent à des gens qui veulent notre mort?

Les médecins norvégiens s’expliquent

Pendant que la polémique fait rage à Oslo suite à la participation d’enfants à l’avant-scène de la manifestation de samedi, les deux médecins norvégiens – Eric Fosse et Mads Gilbert – sont revenus de Gaza ce lundi et ont tenu à s’expliquer devant les médias à leur arrivée à l’aéroport Oslo-Gardemoen.

"Fantaisistes et ridicules", voilà les mots en lesquels ils ont décrit ceux qui les accusent d’avoir joué le jeu du Hamas depuis le début de l’opération israélienne le 27 décembre. Les médecins ont imploré Israël de cesser ses frappes et affirmés que 90% des victimes du conflit sont civiles, que la Bande de Gaza vit en ce moment une énorme crise humanitaire qui doit être arrêtée.

Deux autres médecins norvégiens ont pris la relève à l’hôpital Al-Shifa, où le Hamas est soupçonné de cacher des combattants.

NRK
Aftenposten

8500 pour la Palestine, 3000 pour Israël

Voici le nombre des manifestants à Berlin ce dimanche. Le tout s’est déroulé dans le calme, on ne dénombre que 15 arrestations côté pro-palestinien.

Un fin observateur remarquera l’absence de drapeaux du Hamas, de pancartes associant Israël aux Nazis, de saluts hitlériens envers les manifestants pro-israéliens (à Copenhague) et de cris appelant à tuer des Juifs (à Montréal).

Les Allemands ne sont pas plus polis, simplement ils doivent se plier à la loi qui interdit de tels comportements. La police avait également prévenu les organisateurs que brûler des drapeaux ne serait pas toléré.

Berliner Morgenpost
Berliner Morgenpost

Même à Reykjavik

Regardez à droite de la photo:

487114

Mbl.is


août 2014
D L Ma Me J V S
« sept    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Catégories

Mises à jour Twitter


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: