Archive pour 6 juillet 2008

Quelques mots sur l’énergie et l’environnement

Voici quelques trucs que j’ai trouvé samedi…

1. L’Allemagne ne construira plus que des éoliennes. Le plan du gouvernement fédéral est de produire 25000 mégawatts d’électricité par énergie éolienne d’ici 2030.

Cela dit, le débat sur le nucléaire continue alors que la montée des prix incite plusieurs personnalités allemandes à proposer d’allonger la durée d’utilisation du nucléaire au-delà de 2020. Tandis que le secrétaire général du SPD qualifiait la CSU de « secte atomique » pour son soutien à l’idée, Erhard Eppler affirmait au Spiegel que le SPD devrait être prêt à laisser quelques réacteurs fonctionner, après quoi le SPD et la CDU/CSU écriraient ensemble dans la constitution que l’Allemagne ne construirait plus jamais de réacteurs nucléaires. La CSU applaudit cette sortie, disant que l’on ne pourra jamais atteindre les objectifs climatiques sans cela.

Le ministre-président de la Sarre demande au gouvernement fédéral de rétablir l’exemption fiscale des déplacements entre la maison et le travail dès le 1er km afin de donner une aide aux travailleurs.

Enfin, les chiffres sur les conséquences des prix de l’essence sur le marché du travail ont commencé à sortir: 30000 emplois dans le secteur du camionnage, de 50 à 200000 dans le taxi et 100000 dans le secteur du transport par autocar.

2. L’UE change d’idée concernant les carburants bio suite à leur rôle dans la présente crise alimentaire. Désormais, on ne parlera plus d’un seuil d’énergies renouvelables de 10% dans les carburants d’ici 2020, mais bien d’atteindre une « majorité dans ce 10% ». À noter que l’UE conditonne le tout à un développement du secteur des véhicules électriques et à hydrogène jusqu’à ce qu’ils deviennent compétitifs.

L’UE demande également une hausse de 20% de l’efficacité énergétique des produits, afin de diminuer de 20% les émissions de CO2 (oui oui ce gaz qu’on expire…). Il est également envisagé que la Commission européenne sanctionnera les États-membres qui ne se conforment pas à ce 20%, comme elle le fait pour les règles budgétaires.

Selon le Commissaire à l’environnement, si la consommation d’énergie baisse de 20%, on devrait économiser 100 milliards d’euro par an sur un baril à 60$ (allô, le pétrole ne coûtera plus jamais 60$ le baril!!!!) et on diminuera les émissions de CO2 de 780 millions de tonnes (certains d’entre nous devons-ils arrêter de respirer?).

3. Les Danois sont des porcs. Les municipalités n’en peuvent plus de voir les coûts exploser pour la collecte de déchets déposés n’importe où. Il en coûte 500 millions de DKK par an. On donne l’exemple d’un papier… le papier jetté dans la rue coûte 15 fois plus cher que s’il se trouvait dans une poubelle (mais comment a-t-on calculé ça???).

Les contenants allemands (bière, jus, etc.) achetés par les Danois (pas mal moins cher) sont un grave problème, et c’est pourquoi les deux pays devraient s’entendre pour mettre fin à l’exemption de consigne dans les magasins frontaliers. Au Danemark, on estime que 400 millions de bouteilles et de cannettes achetées en Allemagne finissent au nord de la frontière chaque année. Et comme les supermarchés danois ne les reprennent pas, elles finissent n’importe où…ou simplement à la poubelle.

L’Allemagne refuse jusqu’ici, estimant menacer 1400 emplois. Donc, le Danemark envisage de demander que la consigne danoise s’applique.

FYI, la consigne sur une bouteille de 2 litres au Danemark est de 5 DKK (1$C) contre 0.25€ (0.40$C) en Allemagne. On est loin du 5 cents du Québec!

Stop for pantfrie øldåser

Ah oui… 46% des Danois sont en faveur d’une interdiction de fumer à l’EXTÉRIEUR…. Pourquoi pas rendre le tabac illégal tant qu’à y être?

Hvis krigen i Afghanistan skal vindes, må fokus rettes mod Pakistan

Qui veut gagner la guerre en Afghanistan, doit s’occuper du Pakistan

C’est l’opinion d’un nombre croissant d’officiers de l’armée danoise, dont nous parle le Jyllands-Posten ici.

Selon eux, c’est derrière la frontière pakistanaise que se trouvent les forces les plus extrémistes du mouvement taliban. Dans ces régions où le gouvernement d’Islamabad a très peu de contrôle effectif, les Talibans ont installé des écoles coraniques, des camps d’entrainement et ils disposent d’un bassin de recrutement élevé. La porosité de la frontière leur permet ensuite de se rendre en Afghanistan et d’aller attaquer l’ISAF. Les forces danoises dans la province de Helmand ont constaté que les combattants étrangers sont beaucoup plus déterminés que les Afghans, d’où l’importance d’agir pour les faire sortir de la scène.

Il y a quelques temps, le président afghan a suggéré l’envoi de troupes le long de la frontière mais l’idée n’a apparemment pas plu au président pakistanais.

Verra-t-on la Maison Blanche demander au Pakistan d’être plus conséquent dans ses engagements contre le terrorisme? C’est à suivre.

Obama in Berlin: Sécurité

Tant la police allemand que les services secrets américains doutent que laisser Barack Obama parler sur la Pariser Platz, devant la Porte de Brandebourg, est suffisamment sécuritaire. Alors, pour le moment, on évalue et on rendra les décisions publiques d’ici peu.

Pendant ce temps, d’autres inquiétudes touchent le clan Obama. Les Démocrates ont peur que les images de foules européennes euphoriques leur coûtent des voix le 4 novembre prochain. On cite le cas de John Kerry, qui jouissait d’une très grande popularité en Europe en raison de son opposition à la guerre en Irak.

Sorge um Obamas Sicherheit in Berlin

Ah oui, 250000 personnes ont assisté au Amerikafest, fête extérieure organisée en marge de l’inauguration de la nouvelle ambassade américaine. Comme quoi les Américains restent aimés malgré les divergences politiques.

5 minutes!

C’est ce samedi qu’ouvrait le nouveau musée de cire de Madame Tussauds à Berlin. Malgré la controverse, il a été clair qu’Adolf Hitler y figurerait. D’ailleurs, c’est ce que les gens voulaient voir!

Mais personne ne l’a vu. À 10:05, cinq minutes après l’ouverture des portes, Frank L., ex-policier chômeur de 41 ans de Kreuzberg, s’est rué sur la statue pour lui arracher la tête en criant « Plus jamais la guerre ». Il a blessé un agent de sécurité venu l’intercepter.

Reportage au ARD Tagesthemen.

Notons que la statue devait, normalement, être surveillée par des agents et des caméras afin d’éviter que des visiteurs la prennent en photo…ou encore la détruise. Le texte du Berliner Morgenpost indique par ailleurs qu’au Panoptikum de Hambourg, une statue de cire du Führer n’a jamais été attaquée depuis 60 ans. Mais, à Londres, la statue a été fréquemment attaquée par les visiteurs, notamment avec des oeufs, au point où elle a passé près de 60 ans dans un abri de verre avant de se faire ravir le titre de statue la plus détestée par Osama Ben Laden.

La statue est d’une valeur de 200000€, montant que monsieur L devra rembourser s’il est reconnu coupable des accusations de dommages matériels et de blessures corporelles lors de son procès. En attendant, il a été remis en liberté (et la police est arrivée à 10:15!).

Mais, qui est ce type? Le Berliner Morgenpost nous en dit un peu. L’homme est un ancien policier, congédié suite à son arrestation lors de la traditionnelle manifestation anarchiste du 1er mai dans Kreuzberg. Il vit d’aide sociale et travaille un peu comme aide soignant à 1.50€ de l’heure. Il n’a pas voulu donner d’entrevue au journaliste qui a sonné sa porte, le trouvant ivre. Vers 9:30, alors qu’il attendait l’ouverture des portes, il a déclaré à un reporter du Morgenpost qu’il s’appellait Helmut Fisher et, en souriant, qu’il désirait voir Angela Merkel en cire, sans savoir qu’Hitler s’y trouvait aussi.

Le musée réfléchit si la statue reviendra ou non.

L’essayiste Henryk M. Broder, se trouvant sur les lieux, a déclaré: « Finalement, un attentat contre Hitler a fonctionné »

Blague à part, c’est du vandalisme. Et les circonstances en font, en droit allemand, un attentat politique. De plus, effacer sa présence du musée ne ramènera aucune victime et ne changera pas le passé.

Et le Berliner Morgenpost a profité de l’occasion pour lister quelques situations semblables, où des individus s’en sont pris à des évènements publics:

– Ceux qui ont coupé la cime de l’arbre de Noël sur Breitscheidsplatz
– En 2004, une femme s’en est prise à une exposition de Flick dans la Hamburger Bahnhof avant même son ouverture. Déjà bien connue pour avoir passé plus de 20 ans à provoquer les gens devant la Gedächtniskirche, la femme est morte depuis peu.
– Deux activistes d’extrême-gauche se sont faites passer pour les filles du ministre de la défense Rudolf Scharping et ont réussi, en 2001, à se faire conduire en Mercedes jusqu’au lieu de la cérémonie des médailles de la Bundeswehr.

Waxwork Hitler beheaded in Berlin
Kein Einzelfall – Berlin und seine Störer
Endlich hat ein Attentat auf Hitler geklappt

Du nouveau

Le Danemark cherche à rapatrier les enfants de la dame tuée par son mari au Pakistan.

Ont-ils vu « Jamais Sans Ma Fille »? Peu importe, on leur souhaite bonne chance.


juillet 2008
D L M M J V S
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Catégories

Mises à jour Twitter


%d blogueurs aiment cette page :