Comment la Norvège deviendra CO2-neutre en 2030

Dans une entrevue au quotidien Aftenposten, le ministre norvégien de l’environnement, Erik Solheim a exposé ses plans drastiques afin de réaliser les objectifs d’Oslo: diminution de 30% des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2020, et rendre le pays « CO2-neutre » en 2030.

Les stratégies doivent être force de loi au 1er septembre 2009. Pour l’instant, on ne fait que discuter. Les Libertariens (Fremskrittspartiet) sont les seuls à s’opposer.

Commençons d’abord la revue de l’entrevue en disant que Erik Solheim considère désormais le libre-marché est « aussi mort que le communisme ». La crise financière montre, selon lui, que ce sont les leaders du monde et la société civile qui doivent montrer la voie et c’est la même chose pour le climat.

Il compare la période à venir avec la décennie suivant la crise de 1929. Les fonds de pension publics doivent investir pour relancer l’économie, incluant le financement de technologies vertes.

Il ne voit que des effets bénéfiques, pour la santé et la technologie, à ce que les Norvégiens soient contraints par des taxes et interdictions à adopter des comportements écologiques.

Alors, ses idées:

Un parc de véhicules « climate-friendly »

– Interdiction graduelle de circuler des véhicules les plus polluants, ce qui concernerait des dizaines de milliers de voitures en Norvège.
– Interdiction de vendre des véhicules qui consomment beaucoup de carburant.
– Incitatifs financiers à conduire un véhicule hybride ou électrique.
– Un prix élevé du carburant, ce qui encouragera les gens à acquérir des voitures les moins gourmandes possibles.

L’État doit montrer l’exemple

– Tous les véhicules publics, si possible, doivent être électriques. Lorsque ce n’est pas possible, la solution la plus écologique doit prévaloir.
– Tous les bâtiments publics doivent se chauffer à l’aide d’énergie renouvelable et trouver des solutions pour baisser leur consommation d’énergie.

L’industrie

– Continuer la diminution entreprise depuis 1990 (72% d’augmentation de production industrielle, pour seulement 24% d’augmentation d’émissions).

Exploitation gazière et pétrolière

– Électrification de toutes les nouvelles installations pétrolières
– Électrification des installations actuelles dans la mesure où les coûts sont raisonnables

Production électrique

– L’État norvégien et ses partenaires privés doivent continuer d’investir dans l’expansion du secteur éolien.
– Oslo doit aussi soutenir l’implantation de l’énergie éolienne ailleurs dans le monde.

Chauffage dans les bâtiments

– Interdiction du « tout-électrique » dans les nouveaux bâtiments
– Soutien public à l’installation de chauffages bio-énergétiques dans les bâtiments existants.

Le rôle du « Statens pensjonsfond Utland »

– Le fonds doit systématiquement investir de grosses sommes dans les entreprises développant des technologiques écologiques et dans des projets favorisant le climat.
– Le fonds doit retirer ses avoirs d’entreprises ne respectant pas l’environnement.

« Nous devons penser à des stratégies utilisant systématiquement l’argent comme incitatif à respecter nos cibles »

Les réactions des lecteurs sont ici.

Je le trouve pas mal utopiste, si je peux résumer ma pensée en un mot 😀

Publicités

2 Responses to “Comment la Norvège deviendra CO2-neutre en 2030”


  1. 1 Christian Rioux mardi, 28 octobre 2008 à 10:25

    Je ne crois pas que des initiative comme celles-là aurront le mouinre impact sur le réchauffement de la planète.
    Je ne dit pas qu’il ne faut rien faire pour contrer la pollution et favoriser les énergies propres, mais penser changerle climat planétaire c’Est autre chose.
    La planète n’a pas un climat fixe. Ça change continuellement depuis des millions, voire milliards d’années. Durant certaines périodes, la planète était presqu’entièrement gelée, et sans le Co2, c’est ce qui arriverait avec notre planète. Il y a eu des périodes ou il y avait des taux de CO2 plusieurs dizaines de fois le taux actuel, et la vie n’a pas disparu pour autant, au contraire, cette période était l’une des plus prolifique (Carbonifère).

    Je crois que le climat se réchauffe depuis la dernière glaciaire, et que l’activité humaine l’a peut-être un peu accéléré, mais que ça serait arrivé quand même. Ça fait partie de cycles qui sont hors de notre contrôle. Même si l’humain disparaitrait demain, le climat continuera de se réchauffer.

  2. 2 derteilzeitberliner mardi, 28 octobre 2008 à 20:20

    Je suis d’accord avec toi, et je pense que l’on mélange les choses: c’est une affaire de réduire la pollution, c’en est une autre de penser changer le climat.

    Des réchauffements, il y en a eu bien avant que les humains soient aussi avancés technologiquement que nous.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




octobre 2008
D L M M J V S
« Sep   Nov »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Catégories

Mises à jour Twitter


%d blogueurs aiment cette page :