Une Loi 101 pour l’Allemagne?

Controverse en Allemagne. Au sortir de son congrès, la CDU d’Angela Merkel se prononce en faveur de la protection de la langue allemande en enchâssant celle-ci comme langue de la République fédérale dans l’article 22 de la Loi fondamentale de 1949.

Le Berliner Morgenpost a consacré plusieurs textes au sujet dans son édition de mardi, allant chercher des réactions à travers le monde politique et culture, mais également en ressortant des articles sur des sondages réalisés auprès du public sur la question de la langue allemande.

Je pourrais vous ennuyer avec toutes ces données mais je n’ai pas envie de vous parler d’autre chose que ce qui m’a le plus frappé.

On en a eu l’occasion encore lors du Sommet de la Francophonie ou les derniers Jeux olympiques, on ne cesse de nous rabattre les oreilles avec le recul du français au sein des institutions internationales. Louise Beaudoin est bien connue pour s’insurger sur le sujet, n’épargnant pas la France qu’elle accuse de laxisme.

Savez-vous ce que pensent les Allemands du sujet? Les Allemands demandent plus de respect pour leur langue à l’intérieur de l’UE, désirant que l’allemand ait le même traitement que le français et l’anglais, soit le niveau de « langue de travail » puisque les Germanophones constituent le plus grand groupe linguistique dans l’Union. Bruxelles a d’ailleurs été rappelé à l’ordre par 4 des 5 partis présents au Bundestag, sans que l’on donne suite à la requête.

Ainsi, cette perception que les Francophones sont les seuls à defendre leur langue est fausse. On pourrait même en rajouter, j’ai personnellement l’impression que certains défenseurs du français se proclament en faveur de la diversité linguistique face à l’anglais mais, dans les faits, ça ferait très bien leur affaire si le français remplaçait l’anglais au-dessus de la pyramide sans changer le déséquilibre qu’ils dénonçaient au départ.

SPD erhebt Vorwurf der Deutschtümelei gegen CDU
« Es wird Zeit, dass wir unsere Sprache schützen »
Was die Deutschen über ihre Sprache denken
CDU will Deutsch im Grundgesetz verankern
Braucht Deutsch Schutz des Grundgesetzes?
Deutsch im Grundgesetz verankern? Bitte nicht!

Publicités

2 Responses to “Une Loi 101 pour l’Allemagne?”


  1. 1 Mathieu mercredi, 10 décembre 2008 à 9:12

    Le nationaliste québécois est particulier: il clame être victime du méchant canadien anglo-saxon et il réclame plus de droits du fédéral.

    Cependant, il ignore systématiquement les nations dans sa nation qui réclame autant de reconnaissances et de droits collectifs : anglophones, Amérindiens, groupes culturelles, etc.

    C’est l’histoire d’un nationalisme identitaire voulant dominer les autres mais déguisé en victime perpétuelle de l’histoire.

  2. 2 derteilzeitberliner mercredi, 10 décembre 2008 à 9:18

    C’est une observation que j’ai déjà faite. J’en déduis que c’est peut-être dû à l’influence française – le PQ a servi au Québec la même sauce jacobine dans laquelle la France flotte depuis 1789!


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




décembre 2008
D L M M J V S
« Nov   Jan »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Catégories

Mises à jour Twitter


%d blogueurs aiment cette page :