Fuera agricultores, bienvenida terroristas

En 1999, l’Espagne avait besoin d’un million de travailleurs agricoles étrangers. Dix ans plus tard, la récession frappe et, le gouvernement de Madrid accélère donc sa politique de rapatriement des immigrants qui sont désormais non-désirés.

Ainsi, la tension monte dans certains quartiers de Madrid où les immigrants se sentent traqués par la police.

Ce n’est pas le pire dans cette histoire. Le pire, selon moi, c’est que parallèlement, Madrid annonce être prête à donner l’asile à des détenus de Guantanamo. Il est vrai que c’est Barack Obama qui a demandé, et donc on ne peut pas refuser.

J’ai donc été trompé. Je croyais que l’Espagne avait appris que le terrorisme, c’est dangereux.

De toute façon, où ai-je la tête? Les détenus de Guantanamo sont des anges.

Publicités

1 Response to “Fuera agricultores, bienvenida terroristas”


  1. 1 Gilles Laplante mercredi, 25 février 2009 à 17:25

    On pourra toujours rire quand ça leur pètera dans la gueule.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




février 2009
D L M M J V S
« Jan   Mar »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728

Catégories

Mises à jour Twitter


%d blogueurs aiment cette page :