La crise et les médias islandais

La crise financière créé de l’actualité, donc donne du travail aux journalistes? Pas vraiment, si on regarde ce qui se passe dans le domaine de la presse islandaise depuis l’automne dernier.

Le quotidien gratuit « 24 Stundir » a cessé sa publication, le Fréttabladid a annulé son édition du dimanche, la chaine Stod 2 a supprimé les nouvelles du midi et son magazine Kompas et Skjar Einn a congédié tout son personnel.

Du côté des éditeurs d’Iceland Review, plusieurs se sont fait montré la porte. Eliza, Tobias et bien sûr Jonas Moody, dont l’histoire a trouvé écho au journal télévisé lundi soir.

Publicités

0 Responses to “La crise et les médias islandais”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




février 2009
D L M M J V S
« Jan   Mar »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728

Catégories

Mises à jour Twitter


%d blogueurs aiment cette page :