La face cachée des délocalisations

Une étude allemande semble aller à contre-courant des idées reçues en matière de délocalisations: selon l’Institut für Weltwirtschaft (IFW) de Kiel, les emplois les plus susceptibles d’être « outsourcés » seraient les plus payants. En Allemagne, cela représente 42% des emplois, soit 11 millions.

La règle de base: Moins la présence physique de l’employé est essentielle, plus hautes sont les chances que celui-ci voit son employé partir pour l’étranger. On parle donc d’exemples tels les comptables, l’informatique… tandis que les professeurs ou les concierges, eux, devront toujours être sur place pour travailler.

Lorsque l’on classe les emplois par catégorie d’éducation, on remarque que 53% des emplois spécialisés peuvent être délocalisés, contre seulement 43% des emplois non-spécialiés (ne demandant aucune formation particulière). Cela dit, on a remarqué que les délocalisations ne signifient pas que de nouveaux emplois ne sont pas crées.

Mais, préviennent les chercheurs, cela ne veut pas dire qu’il ne faille pas continuer de se spécialiser. À mesure que la formation s’améliore en Chine et en Inde, la pression sur l’Occident s’accentue afin que notre niveau de vie puisse être maintenu dans cet environnement ultra-compétitif.

Berliner Morgenpost
Berliner Morgenpost
IFW

Publicités

0 Responses to “La face cachée des délocalisations”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




avril 2009
D L M M J V S
« Mar   Mai »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Catégories

Mises à jour Twitter


%d blogueurs aiment cette page :