Le triomphe facile

Selon le Berliner Morgenpost, Barack Obama a triomphé à Prague.

En fait, suffit de lire rapidement l’article pour s’apercevoir qu’on ne parle pas de politique mais de star système. La foule en délire devant le Château de Prague, où je suis d’ailleurs allé deux fois, c’était assez pour la presse. Surtout que le journal ne faisait que suivre deux Américains expatriés qui se sont levés à 4:00 du matin pour voir « leur » président faire un discours au même endroit où Hitler a pris possession de la Tchécoslovaquie.

Hans-Jörg Schmidt « pardonne » même aux Obama de ne pas avoir apprécié le charme pragois, y compris en ne consommant aucun produit tchèque pendant leur court séjour. Aucune mention du refus de Barack Obama d’aller manger avec le président Vaclav Klaus, refus que même le très obamiste Mark Mardell associe aux différences idéologiques entre les deux chefs d’État.

En passant l’incident sous le tapis, les Européens ne réalisent pas la portée du geste de Barack Obama. Car en refusant un tête à tête avec le président en titre de l’UE, le président américain leur a montré ce qu’il pensait vraiment d’eux. Et la vraie politique, c’est là qu’elle se passe et non pas devant les caméras.

Publicités

0 Responses to “Le triomphe facile”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




avril 2009
D L M M J V S
« Mar   Mai »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Catégories

Mises à jour Twitter


%d blogueurs aiment cette page :