Leadership canadien

Pour une rare fois, le Canada prend sa place sur la scène internationale et ouvre la voie à un boycott occidental de la Conférence de l’ONU sur le racisme (« Durban II ») qui se tient à Genève cette semaine.

Le scénario est déjà inscrit d’avance: tout est la faute du méchant occident. Qui plus est, le risque est très élevé que l’agenda dérape à l’encontre des valeurs que sont la liberté et la démocratie.

Alors, qui ne vient pas:

– Canada
– USA
– Australie
– Suisse
– Israël
– Pays-Bas
– Allemagne
– Italie

Le coup de maître serait que le geste amène les 24 autres membres de l’UE à rester chez eux. Je rêve peut-être en couleurs, mais en attendant la confirmation lundi, c’est encore possible.

Publicités

0 Responses to “Leadership canadien”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




avril 2009
D L M M J V S
« Mar   Mai »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Catégories

Mises à jour Twitter


%d blogueurs aiment cette page :