L’impensable

Le chaos indescriptible des transports en commun berlinois empire.

À compter de lundi, le service sera interrompu sur la Stadtbahn, de même qu’entre Olympiastadion et Spandau et Adlershof et l’aéroport de Schönefeld.

Ça équivaut à des coupures de service dans des moments de grève ou, cas extrême, l’arrêt total des trains urbains à Berlin en avril-mai 1945.

Bus, métro et trams ont beau être mis à contribution… Mieux vaut rester chez soi!

Puisqu’on annonce la reprise du service normal en décembre, j’aurai l’occasion d’expérimenter le chaos en novembre. Mais je vais t’aimer pareil, ma belle S-Bahn chérie :p

Berliner Morgenpost

Publicités

0 Responses to “L’impensable”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




juillet 2009
D L M M J V S
« Juin   Août »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Catégories

Mises à jour Twitter


%d blogueurs aiment cette page :