Une seule voix

Ces jours-ci, tout le Québec médiatique se rappelle les 50 ans de la mort de Maurice Duplessis. Bien honnêtement, on dirait que les années Duplessis furent au Québec ce que le nazisme fut à l’Allemagne: une période si noire que rien de positif ne peut en être extrait. À preuve, les seules interventions viennent de gens qui, à l’image de Lise Payette, ont sabré le champagne à sa mort.

S’il était si mauvais que ça, comment a-t-il été réélu? Oui, il y a eu de la fraude mais fraude massive au point de changer les résultats? Come on, soyons sérieux: dans une province canadienne, on l’aurait su!

Il y a encore des Chiliens pour défendre Pinochet, les Russes ont pratiquement pardonné à Staline, Franco est encore pleuré en Espagne et il ne se trouverait personne au Québec pour défendre Maurice Duplessis? Voyons donc!

Il semble qu’on n’ait même pas trouvé quelqu’un pour vanter ses politiques économiques et c’est impossible qu’il n’y en ait pas!

La Pravda n’est pas qu’un journal russe!

0 Responses to “Une seule voix”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




septembre 2009
D L M M J V S
« Août   Oct »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Catégories

Mises à jour Twitter


%d blogueurs aiment cette page :