30.09.1989: Die Prager Botschaft

Si vous voulez m’émouvoir aux larmes, faites moi entendre ça:

« Je ne suis pas venu faire une déclaration. Je suis venu parler aux Allemands de la RDA »
« Nous sommes venus ici pour vous dire que votre émigration…[a été rendue possible] »

Le 30 septembre 1989, le ministre fédéral des affaires étrangères Hans-Dietrich Genscher se rend à Prague afin de régler la question des réfugiés est-allemands qui sont plus de 4000 à vivre dans des conditions inhumaines depuis des semaines dans l’ambassade ouest-allemande.

Aux Allemands de l’Est désormais privés de visas pour la Hongrie et la Pologne, la Tchécoslovaquie demeure la seule porte ouverte vers l’Ouest. Et elle ne sera pas longtemps, car dès l’annonce de l’évacuation des réfugiés de Prague, c’est la fin aussi. Les candidats au départ devront donc s’adresser à des passeurs…pour se rendre chez les voisins socialistes!

Si les réfugiés de Hongrie ont été promptement transportés par trains, bus ou sont partis avec leurs propres Trabant, le régime Honecker a réussi à imposer ses conditions pour les départs de Prague. Conduits par autocars à la gare Holešovice dans le nord de la ville, les réfugiés doivent prendre place dans des trains spéciaux de la Deutsche Reichsbahn der DDR. Un représentant du gouvernement ouest-allemand monte dans chaque wagon. De Prague, les trains transitent par la RDA et arrivent en République Fédérale à Hof en Bavière. Pendant tous le trajet en RDA, des agents de la Volkspolizei confisquent les papiers d’identités et remettent aux gens des avis d’expulsion du territoire. Au lieu de l’humiliation voulue par Berlin-Est, la procédure se révèle être d’une joie telle que les réfugiés embrassent et remercient les policiers.

Le même manège s’applique à ceux qui se trouvent dans la mission diplomatique de Bonn à Varsovie.

Les Freiheitszüge, les trains de la liberté, donneront également du fil à retorde aux forces de l’ordre est-allemandes le long du trajet. Partout où ils passent, on s’amasse par dizaines pour essayer d’embarquer. C’est à Dresden le 5 octobre que les affrontements entre la Volkspolizei et les citoyens seront les plus violents – 1000 arrestations.

En tout plus de 7000 personnes auront été transportées de Prague et Varsovie vers la RFA entre 1 et 5 octobre 1989.

ARD
WDR
ZDF
ZDF Heute Nachrichten 30 Sept 1989
ZDF Heute Nachrichten 5 Okt 1989

Publicités

0 Responses to “30.09.1989: Die Prager Botschaft”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




septembre 2009
D L M M J V S
« Août   Oct »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Catégories

Mises à jour Twitter


%d blogueurs aiment cette page :