9.10.1989: Das Wunder von Leipzig

Lundi 9 octobre 1989. Après un mois de manifestations, la foule grandit à Leipzig. Malgré le blackout médiatique, de plus en plus de gens finissent même par se déplacer d’autres villes pour marcher pacifiquement contre le régime. L’intimidation, le blocage du centre-ville par les forces de l’ordre ne réussit pas à restreindre la foule.

Or, des rumeurs folles parcourent la ville (rumeurs qui s’avéreront être vraies): on dit que la police tirera des vraies balles, que les hôpitaux ont reçu du sang et des sacs mortuaires. Et les ordres viennent de haut: d’Erich Honecker en personne. Prenant leurs précautions, certains écrivent leurs testaments avant de partir de chez eux.

Même si la marche n’est prévue qu’à 17:00, on se rassemble près de la Nikolaikirche dès 14:00. Partout, des agents de la Stasi en civil patrouillent le secteur en croyant se faire discrets.

Chandelles à la main, certains prient. D’autres tiennent des pancartes aux slogans évocateurs tels « Freiheit », « Stasi Raus », « Reisefreiheit », scandant également le désormais célèbre « Wir sind das Volk ». Regardant la manifestation sur des caméras de surveillance de la Stasi, les dirigeants du régime sont estomaqués de voir ces dizaines de milliers de personnes se tenant par la main sans aucune violence. À la dernière minute, Egon Krenz annule l’ordre de tirer. Le massacre est évité de justesse, la foule s’approchant dangereusement de l’endroit où la Stasi avait installé des mitrailleuses. La police a certes brassé beaucoup de gens, notamment avec des canons à eau mais ce n’est rien à côté de ce que Berlin-Est avait préparé.

70000 personnes ont défié l’État est-allemand ce soir là, la plus grosse manifestation de l’histoire de la RDA. 70000 personnes qui ont eu le courage de se tenir debout, qui ont risqué leur vie. Et 70000 personnes qui rentreront chez elles, car à partir de cette date plus aucune arrestation ne surviendra.

Deux étudiants de Berlin-Est réussiront à semer la Stasi en passant sur les toits de Prenzlauer Berg afin d’aller filmer la manifestation. Le tournage sera plusieurs fois interrompu par la police qui leur court après. La cassette sera remise à un diplomate américain et les images feront le tour du monde.

Das Volk hat gesiegelt. Le peuple avait gagné. Et le régime savait que ses jours étaient comptés.

***

Aujourd’hui, Leipzig s’est souvenue. 100000 personnes sont descendues dans les rues en mémoire de leur exploit d’il y a 20 ans.

Plaque commémorative sur la Nikolaikirchplatz:
1

MDR
ARTE

0 Responses to “9.10.1989: Das Wunder von Leipzig”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




octobre 2009
D L M M J V S
« Sep   Nov »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Catégories


%d blogueurs aiment cette page :