Archive pour 20 novembre 2009

Chocolat gratuit demandé

On le sait, il est de bon ton de se monter vert. De nombreuses entreprises l’ont compris, à tel point que pratiquement tout le matériel nécessaire au Sommet de Copenhague a été commandité.

Ne manque plus que du chocolat. Le ministère des affaires étrangères du Danemark cherche une entreprise désireuses de commanditer du chocolat pour les participants.

Allez, un effort! DR

KV09: Les « flots » au pouvoir

Qui dirigera la Region Hovedstaden à compter du 1er janvier 2010? Andreas Røpke*, Socialistisk Folkeparti.

Et alors vous me dites? Il est né le 10 mai 1984. Ça surprend.

À Fredericia, le nouveau maire, Thomas Banke (Venstre) a 27 ans. C’est le premier maire du camp conservateur depuis 1921.

Le Folketing compte parmi ses membres des étudiants dans la vingtaine (je pense à Johanne Schmidt-Nielsen, Enhedslisten). En politique danoise, André Boisclair n’aurait rien de spécial :p

* Ce gars est poursuivi par Metro A/S, opérateur du métro de Copenhague, parce qu’il s’est « emparé » du domaine metroselskabet.dk dans les semaines qui ont suivi la fondation de l’entreprise et qu’il a toujours refusé de céder les droits. DR

KV09: La trahison de Klaus Bondam

La municipalité de Copenhague est dirigée par un conseil de 55 membres appelé Københavns Borgerrepræsentation. Le parti ayant reçu le plus de vote obtient le poste de Overborgermester puis les 6 postes du « cabinet » sont répartis entre les partis selon le nombres de votes/sièges obtenus (Borgermester).

Selon ce système, il manquait des voix à Klaus Bondam, tête de liste social-libéral (Det Radikale Venstre). En s’associant à Venstre et au Dansk Folkeparti, il a pu conserver son poste.

Une trahison selon plusieurs militants du parti, qui refusent toute alliance avec les « sociaux-nationalistes » de DF. Des membres ont commencé à déchirer leur carte, bien que le parti ait gagné l’appui de certains. Cette chicane s’ajoute au débat sur qui devrait accéder au poste de Borgermester: Klaus Bondam ou le chef du caucus RV, Manu Sareen. Sareen a pris position contre l’arrangement de Bondam avec DF et V.

L’incident rappelle cependant la perte de vitesse de Det Radikale Venstre à l’échelle locale. Il a perdu la mairie d’Holbaek, un de ses fiefs. À Frederiksberg, son alliance avec Det Konservative Folkeparti lui coûte des votes puisque les électeurs du centre sont peu portés à appuyer le parti de Lene Espersen. Coincé entre le centre-gauche et le centre-droit, le parti n’a pas beaucoup de marge de manoeuvre et risque toujours de déplaire!

DR
DR
DR


novembre 2009
D L M M J V S
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

Catégories

Mises à jour Twitter


%d blogueurs aiment cette page :