Archive pour 23 janvier 2010

Cure minceur à la RÚV

Sur un total de 30 postes abolis, au moins 15 journalistes devront quitter le diffuseur public islandais, obligé de couper 270 millions de couronnes en 2009. Également, 10 contractuels ne verront pas leur association prolongée. C’est encore un grand coup dur pour le monde des médias en Islande, le secteur privé ayant fait son propre ménage à la fin 2008.

À l’extérieur de la capitale, on s’inquiète*. Les émissions de radio locales dans l’Est, le Nord et les Fjords de l’Ouest se termineront bientôt et, selon le portail régional Agl.is, l’édifice d’Egilsstaðir est à vendre. Les Fjords de l’Ouest n’auront plus qu’un caméraman en place, les deux autres régions se contenteront d’un caméraman et d’un journaliste. En lieu et place d’une émission locale de 40 minutes 3 à 5 jours par semaine, les actualités de l’Islande rurale seront présentées dans une émission de radio nationale.

Côté « réseau », la télévision paiera un prix plus fort que la radio. Le journal de 22:00 sera « raccourci » (de 15 à 10, 5 minutes?), le magasine quotidien Kastljósið perdra quelques collaborateurs et l’hebdomadaire Fréttaaukin disparait (dommage, j’adore).

Parmi les noms qui quitteront l’antenne: Elín Hirst, Guðrún Frímannsdóttir, Borgþór Arngrímsson, Jóhanna Margrét Einarsdóttir, Gunnar Hrafn Jónsson et Friðrik Páll Jónsson.

Immédiatement après l’annonce des coupures, le gouvernement a exigé du directeur Páll Magnússon qu’il remette les clés de la Audi Q7 de fonction.

* Ceci dit, il n’est pas dit que les Islandais déchireront massivement leurs chemises à la défense de leur télévision et radio publiques. Plusieurs ressentent d’avoir à payer pour un service qu’ils ne consomment pas (surtout la chaine de télévision) mais, plus généralement, vu la situation actuelle, c’est toute l’Islande qui doit de toute façon faire des concessions et se serrer la ceinture. Ainsi, ce ne sont que 30 chômeurs de plus qui ne vaudront pas plus dans l’échelle de sympathie que n’importe qui.

Également, les inquiétudes de la fédération islandaise des journalistes sont généralisées. De quoi conclure que le problème n’est pas seulement dans l’édifice blanc au 1, Efstaleiti.

Mbl
Visir.is
Visir.is
Visir.is

Áfram Ísland!

Dans une heure, Strákarnir okkar (Nos gars) affrontent le Danemark pour la demi-finale du Groupe B des championnats d’Europe de handball. Comme d’habitude, l’Islande s’arrêtera pour supporter ses troupes. Certes, tout est bon pour arrêter de penser à Icesave, mais on sait comment l’équipe nationale de handball de l’Islande demeure la plus grande ambassadrice du pays.

Résultats actuels

Un petit souvenir de Pékin 2008…


janvier 2010
D L M M J V S
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Catégories

Mises à jour Twitter


%d blogueurs aiment cette page :