Archive pour 17 février 2010

Monnaie de singe: la suite

Le hasard fait parfois très bien les choses. Tandis que j’écrivais le dernier billet, j’ai pris mon courrier. Commande Amazon.ca (yeah!), relevé de frais de scolarité (neutre), avis de paiement de permis de conduire (yerk!) et… compte de carte de crédit (yerk!).

Mais ce dernier ne pouvait pas mieux tomber!

Le premier achat du mois: Iceland Review, Reykjavik. 5059 ISK @0.008442380 = 42.71$C

Je n’irai pas fouiller pour voir si j’ai encore le relevé de l’an dernier mais, de mémoire, comme ça, en l’air, je me souviens que – à un prix islandais égal – l’abonnement m’a coûté quelques dollars de plus l’an dernier.

Petit coup d’oeil sur le net, ce fidèle ami.

Ici, je vois que le taux de change du 2 janvier 2009 était de 98.93/99.73 ISK pour un dollar canadien. 4 janvier 2010: 119.51/120.53.

Le graphique est aussi passablement épeurant. Sur 2 ans, la couronne islandaise a perdu 83% de sa valeur par rapport au dollar canadien.

Je suggère donc à Jean-François Lisée que le Québec indépendant adopte une vraie monnaie de singe pour soutenir nos exportateurs: la couronne islandaise.

Elle est belle en plus.

Monnaie de singe

Après ce texte sur les dommages causés au Québec par l’Alberta, Jean-François persiste et signe en suggérant que le dollar canadien n’est plus adapté au Québec à cause du gain de valeur causé par le pétrole.

Je n’ai jamais compris cette insistance qu’ont les Québécois à réclamer une monnaie faible pour stimuler les exportations. Si tu n’as que le taux de change pour justifier ta compétitivité, c’est dire combien tes arguments sont faibles. De plus, l’Allemagne demeure le premier exportateur mondial malgré son insistance à avoir un Euro fort (et ce, après 50 ans de DM fort). Faudrait peut-être leur demander leur truc 😛

Sans compter que le dollar canadien n’est pas « fort ». Le taux s’apprécie par rapport au dollar américain mais pas envers d’autres devises, signe que ce n’est pas une hausse du dollar canadien mais une baisse de l’américain. Adopter une devise en déclin? Come on! Et comment faire avaler la pilule aux souverainistes anti-américains?

Et dénoncer les « ressources naturelles » albertaines, c’est une incohérence face au Bloc Québécois qui ne cesse de dénoncer le fait que les régions du Québec sont littéralement saignées par la crise forestière. C’est quoi la forêt si ce n’est pas des ressources naturelles.

Soit dit en passant, Bernard Landry reprend la même chose que Lisée il y a quelques semaines.

Mon trou ou la mort

C’est le scandale de la semaine dans la région. Corus déménage Myriam Ségal en après-midi pour la remplacer le matin par Paul Arcand. Ainsi, dès lundi le Saguenay-Lac-Saint-Jean se réveillera au son de la méchante Montréal.

C’est certainement déplorable pour les employés qui voient leurs heures coupées mais il ne faut pas virer fou: les médias régionaux n’ont que des commérages à raconter, quand il ne servent pas de porte-parole à Jean Tremblay!

Les quelques articles trouvés sur le sujet (ici, ici, ) font bien sur tout un plat de la perte de cette production locale, autrefois domaine de Louis Champagne – d’ailleurs invité par LCN pour dénoncer la situation.

Si ce n’est pas LCN, c’est TVA Saguenay-Lac-Saint-Jean qui a flippé sur cette nouvelle. Revanche de Québécor après le dossier du Réveil?

C’est évident qu’une trop grande centralisation médiatique n’est pas bonne, tant au niveau de la pluralité et de la diversité des contenus. Ceci dit, je ne comprends pas le besoin d’avoir une émission par région si c’est pour jouer la même musique partout au Québec. Donc, oui à l’information régionale (mais pas de commérages!) mais pas nécessaire d’avoir des émissions locales 24/24 si c’est pour présenter la même chose qu’ailleurs.

Et, encore une fois, si les réactions ne mettent tant hors de moi, c’est que c’est toujours l’occasion pour les extrémistes régionalistes de se faire entendre.

Il y a quelques semaines, Jean Tremblay déclarait que les festivités de « Saguenay – Capitale Culturelle du Canada 2010 » serait réservées à « notre monde ». Il ne veut pas que des artistes « étrangers » soient invités avec « notre argent » (moi qui croyait que l’argent était venu de partout au Canada).

Dimanche, le Progrès Dimanche parle des changements à Radio-Canada Saguenay-Lac-Saint-Jean. HD, émissions régionales à Espace Musique, Téléjournal d’une heure… Tout va bien jusqu’à la phrase lapidaire:

Cependant, le TJ conservera sa portion nationale et internationale

On reproche donc à Radio-Canada de nous présenter des nouvelles qui se passent à Montréal, Ottawa ou Pékin!!!!!!!!!!

Aujourd’hui, Corus est venu à Saguenay avec Paul Arcand pour parler de la réorganisation. On a invité tout le gratin régional. Reportage TVA

Citation qui me fait tomber de ma chaise:

C’est sur qu’on aime toujours garder nos choses au niveau régional, mais si on peut parler à plus de monde au Québec, en tant que productrice de spectacles ça peut nous aider

C’est dire combien ces gens sont fermés. 280000 personnes, ça ne fait pas vivre un spectacle. Et ça vient confirmer ce que je disais en haut, il y a vraiment des gens dans la région qui ne veulent rien savoir d’entendre parler de choses qui se passent au sud de l’Étape! Mais il ne faut pas non plus se leurrer, ils sont dans la même catégories que nos élites nationalistes qui veulent fermer le Québec et le Canada.

En passant, le fameux « traffic du pont Champlain » ne sera pas en ondes hors de Montréal. Comme pendant « Salut Bonjour », ce sera le moment des nouvelles régionales. Donc, fin du scandale.


février 2010
D L M M J V S
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28  

Catégories

Mises à jour Twitter


%d blogueurs aiment cette page :