Archive pour 7 mars 2010

Internet, un droit?

J’ai envie de dire pourquoi pas? Mais, parce qu’il doit y avoir un MAIS, ce ne doit pas être un prétexte à quêter des subventions pour que la maison au fond d’un rang puisse avoir la haute vitesse!

Sondage de la BBC

Quelques paradoxes de l’enquête:

The survey also revealed divisions on the question of government oversight of some aspects of the net.

Web users questioned in South Korea and Nigeria felt strongly that governments should never be involved in regulation of the internet. However, a majority of those in China and the many European countries disagreed.

In the UK, for example, 55% believed that there was a case for some government regulation of the internet.

This rule would give regulators new powers to disconnect or slow down the net connections of persistent illegal file-sharers. Other countries, such as France, are also considering similar laws.

Recently, the EU adopted an internet freedom provision, stating that any measures taken by member states that may affect citizen’s access to or use of the internet « must respect the fundamental rights and freedoms of citizens ».

In particular, it states that EU citizens are entitled to a « fair and impartial procedure » before any measures can be taken to limit their net access.

Most of those questioned also said that they believed the web had a positive impact, with nearly four in five saying it had brought them greater freedom.

However, many web users also expressed concerns. The dangers of fraud, the ease of access to violent and explicit content and worries over privacy were the most concerning aspects for those questioned.

A majority of users in Japan, South Korea and Germany felt that they could not express their opinions safely online, although in Nigeria, India and Ghana there was much more confidence about speaking out.

Ça me dépasse que des gens de pays démocratiques croient que l’État devrait censurer l’internet. On dirait que certains aiment ça avoir des chaînes…

Résultats finaux: 93.2% Nei

Un avion ayant rapporté la boite de scrutin de Grimsey, les autorités électorales ont été en mesure d’annoncer les résultats officiels du référendum de samedi: 93.2% non, 1.8% oui, le reste a voté blanc ou les bulletins ont été rejetés. Comme dans le West Island (LOL!), on dénombre trois fois plus de blancs que de oui.

Le bulletin de vote.

Taux de participation: 62.5%, ce qui laisse tout le loisir au gouvernement de diminuer la portée du résultat. J’en profite pour dire que ceux qui sont restés à la maison l’ont surtout fait parce qu’ils considéraient que ça donnait rien, et non pas parce qu’ils supportaient la mesure*.

Il semble bien que le message soit passé ailleurs par contre. À Londres et à La Haye, tout comme à Oslo, on est plus ouvert à renégocier. Partout au pays, on a célébré le résultat – souhaité par beaucoup plus de gens que les habituels défenseurs de l’anti-capitalisme.

Maintenant, l’heure est au retour à la table de négociation (du même coup, notons que les Islandais rejettent l’idée d’un référendum pour accepter l’issue de ces deuxièmes négociations). Sur la scène domestique, l’opposition réclame des élections.

Silfur Egils

* Pour la perspective historique, seuls deux des six référendums organisés en Islande ont attiré plus de votants que celui de samedi: la prohibition en 1908 et l’indépendance en 1944 (cette dernière a d’ailleurs été acquise avec 98% des voix le 25 mai 1944).

Mais il était partout…

Je sais. Je suis méchant. Comme pour Berlin et Copenhague, j’ai attendu Maxence Bilodeau à Reykjavik avec une brique et un fanal devant ma télé. Non, je n’étais pas aveuglé par le simple fait que Radio-Canada avait enfin décidé de parler de l’Islande 😀

Il n’a commis qu’une seule erreur: affirmer que l’Islande rêve de joindre l’UE. Pour les Islandais, joindre l’UE n’est qu’un moyen de se sortir de la crise en ayant accès à l’Euro.

Et il a travaillé. Ça, on ne peut pas en douter: les deux chaines de télévision islandaises l’ont même immortalisé.





La chaine publique a même repris sa question dans son reportage sur les médias internationaux qui pourchassaient le président.

En passant, un gros merci à la personne qui a décidé de ne pas couper les bouts en islandais dans le reportage de vendredi.


mars 2010
D L M M J V S
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Catégories

Mises à jour Twitter


%d blogueurs aiment cette page :