Archive pour 15 mars 2010

Fumeurs et obèses: derrière ou devant?

Le système de santé public danois est aux prises avec les mêmes problèmes qu’ici: manque de fonds, longues listes d’attente. L’an dernier, une étude européenne mentionnait que c’est au Danemark qu’il faut être le plus patient pour obtenir des traitements pour le cancer.

Il existe un système privé où l’on paie/recourt aux assurances privées. Lorsque les patients du public ne peuvent pas être traités dans des délais raisonnables, l’État paie leurs soins dans l’autre système.

Au cours des derniers mois, plusieurs hôpitaux publics danois ont dû congédier médecins et infirmières en raison de coupures budgétaires. À l’heure où on se penche sur des solutions, survient ce sondage où 38% des Danois croient que les fumeurs, obèses, alcooliques, drogués… devraient passer derrière quand vient le temps d’obtenir des soins de santé gratuits.

Sur DR.dk, les réactions ne se sont pas fait attendre. Sans surprise, plusieurs trouvent scandaleux que l’on ose remettre en question l’égalité de traitements. Mais, ce qui m’a fait sourciller, ce sont ces messages affirmant que les fumeurs/obèses/alcooliques devraient plutôt passer DEVANT.

La raison? Les cigarettes, la malbouffe et l’alcool sont surtaxés au Danemark. En abuser revient donc à payer plus de taxes que la moyenne, donc on mérite encore plus de traitements.

Cette logique, un peu tordue, est néanmoins tout à fait en accord avec l’esprit du modèle danois: de fortes taxes mais des services pour tous, surtout ceux qui mettent de l’argent dans la tirelire.

DR

On se paye la traite

Les élus municipaux de Copenhague remportent le palmarès des voyages aux frais des contribuables, tant par la fréquence que les coûts engendrés. C’est compréhensible que la capitale voyage plus que les petites villes mais on pourrait faire des efforts pour réduire les coûts de déplacements.

Le plus cher a été un séjour d’observation sur l’intégration des immigrants à Toronto et New York. Pour s’asseoir sur la même chaise que moi jeudi dernier, 9 élus et 4 fonctionnaires ont facturé 38180 Kr chacun. Ça sent les beaux hôtels, restaurants et la classe affaire – ce qui ne devrait être permis que si les finances de la ville sont en très bon état.

DR

Mieux vaut tard que jamais

À 4:10 le 9 avril prochain, il y aura très exactement – à la minute près! – 70 ans depuis l’invasion allemande du Danemark. À l’époque, tout c’était passé très rapidement entre l’entrée des troupes par le sud, le parachutage de soldats et de tracts, et la capitulation par le Roi Christian X.

En 1940, DR s’appelait Statsradiofonien et n’avait qu’une station. Les bulletins de nouvelles, produits par les différents journaux danois, ne sortaient en ondes que trois fois par jour: l’heure du midi, 19:00 et 22:00. Alors, breaking news connait pas! Donc, ce jour-là, la programmation débute comme si de rien n’était. Il faudra attendre que l’Oberlieutenant Ganz, enragé, se rende dans les studios de Copenhague et exige que la prière soit interrompue pour la lecture du communiqué de la Wehrmacht. Il est 8:20.

Sous le thème « DR répare une erreur de 70 ans », les trois stations régionales de P4 au sud du Jutland (Trekanten, Syd, Esbjerg) produiront une reconstitution de ce matin fatidique telle que DR aurait dû la couvrir (mais avec plusieurs anachronismes technologiques et pratiques, tout de même!) entre 4:00 et 10:00 le 9 avril prochain.

DR
La radio était silencieuse lorsque les Allemands sont arrivés


mars 2010
D L M M J V S
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Catégories

Mises à jour Twitter


%d blogueurs aiment cette page :