Les coins ronds

Lorsqu’on veut faire passer un message, il n’est pas rare que l’on embellisse un peu la vérité pour toute laisser la place au point de vue que l’on défend. Dans un médias qui se veut impartial, c’est pratiquement criminel mais on le voit à journée longue.

Deux exemples qui m’ont sauté aux yeux aujourd’hui:

Un « Q&A » de la BBC sur la réforme de la santé aux États-Unis. On y affirme que la seule option qui s’adresse aux non-assurés, c’est de se faire soigner dans un urgence. Comme si personne ne consultait jamais de médecins à ses frais, de sa poche, dans la mesure de ses moyens. Et qu’il n’y aurait pas, comme on trouve au Québec, des fondations ou autres prêts à aider pour une autre partie.

Mention honorable, cependant, pour la clarification sur ces « 46 millions sans assurance ». Le nombre comprend 18 millions de patients qui gagnent plus de 50000 par an (ici).

Soit dit en passant, voici un très intéressant reportage d’ABC sur ces médecins américains qui travaillent comptant car ils n’ont plus la patience de traiter le red tape des assurances. Ici

Vous savez, 36$ pour un examen, c’est 9$ de moins que mon vétérinaire. Combien la RAMQ (ou tout autre régime au Canada) paie pour un examen pour une grippe disons? Personne ne semble le savoir. Bien sûr, connaissant comme les ordres professionnels du Québec aiment bien charger le gros prix, rien ne dit que ce serait en bas de 50-60$ ici.

En deuxième lieu, dans La Presse du weekend, Sophie Cousineau remet les pendules à l’heure sur le reportage alarmiste de « Une heure sur Terre » sur les Chinois qui achètent des terres au Québec.

Je me doutais bien que c’était une tempête dans un verre d’eau. Cependant, très pragmatique, connaissant un peu les problèmes de relève en agriculture au Québec, je me disais « So what? ». D’autant plus que, comme disait un monsieur dans le reportage, « je vends plus cher qu’à mon voisin », comme quoi il y aurait des belles occasions d’amener de l’argent dans des villages du Québec.

Mais, bien évidemment, nos nationalo-protectionnistes ne l’entendaient pas ainsi. Parce que des Chang exportent des aliments du Québec vers la Chine, plutôt que des Lessard, ça ne marche plus. L’important n’est-il pas qu’il y ait des fermes au Québec, tout simplement? Les statistiques d’exportations ne tiennent pas compte de l’origine ethnique de l’exploitant, à ce que je sache!

Rapidement, cette semaine, j’ai cru entendre des péquistes nous ramener encore le fameux concept de souveraineté alimentaire (note à vous: additionnez toutes les souverainetés que le PQ réclame et vous verrez que les souverainistes ont pour modèle rien de moins que le juche de Kim Il-Sung!). D’un point de vue du consommateur, je trouve ceci d’une nullité extrême étant donné la pauvreté de notre alimentation si on s’en tenait strictement à cela. À mon avis, la définition de souveraineté alimentaire devrait être quelque chose du genre « Avoir assez de ressources pour acheter, peu importe de où, toute la nourriture voulue ».

Ce qui me rappelle mes lectures sur l’Islande. Les Islandais doivent importer pratiquement toute leur nourriture et les récits, jusqu’aux années 1960, font état de très peu de variété sur leurs tables. Or, il n’y a personne qui ne fait pas le lien entre les coûts d’importation et le prix élevés des aliments là-bas, ce qui nous donne « L’alimentation en Islande est chère parce qu’il faut l’importer ».

Et si c’était cher parce que les Islandais ne sont que 300000? AH AH!

1 Response to “Les coins ronds”


  1. 1 matvail2002 samedi, 20 mars 2010 à 22:07

     »Rapidement, cette semaine, j’ai cru entendre des péquistes nous ramener encore le fameux concept de souveraineté alimentaire (note à vous: additionnez toutes les souverainetés que le PQ réclame et vous verrez que les souverainistes ont pour modèle rien de moins que le juche de Kim Il-Sung!). D’un point de vue du consommateur, je trouve ceci d’une nullité extrême étant donné la pauvreté de notre alimentation si on s’en tenait strictement à cela. À mon avis, la définition de souveraineté alimentaire devrait être quelque chose du genre « Avoir assez de ressources pour acheter, peu importe de où, toute la nourriture voulue » »

    Le problème est que les nationalistes ont parfois beaucoup de point en commun avec le Juche. Par contre, nos bons nationalistes sont bien contents pour se péter les bretelles lorsqu’on exporte des choses qui sont reconnu mondialement. Pourquoi cela ne devrait pas marcher de l’autre bord?

     »Ce qui me rappelle mes lectures sur l’Islande. Les Islandais doivent importer pratiquement toute leur nourriture et les récits, jusqu’aux années 1960, font état de très peu de variété sur leurs tables. Or, il n’y a personne qui ne fait pas le lien entre les coûts d’importation et le prix élevés des aliments là-bas, ce qui nous donne « L’alimentation en Islande est chère parce qu’il faut l’importer ». »

    L’amélioration des moyens de transports et de communication est pour beaucoup. Même que mes parents et grand-parents considèrent que ça fait seulement 25-30 ans que l’on a des fruits et légumes de façon régulière hors des très grands centres urbains surtout pendant l’hiver. Sont-ils morts à cause de cela? Non!

    P.S: Va au Nunavut ou même à Radisson (à la Baie-James) pour constater que les prix des repas au restaurant sont équivalant à ceux du Danemark! Cependant, les gens apprennent à vivre avec, comme les gens vivant à Hawaii, où que tout doit être importé par avion ou bateau à part les fruits, les légumes et quelques autres aliments.

    En passant, à Radisson, y’a même une Pølsevogn, en plus de deux restaurants assez grands et une brasserie et un bar. Pas pire pour une hameau de moins de 1000 habitants où qu’un déjeuner coûte 10-12$ par personne malgré que les restaurants soient toujours pleins et que comme dans les pays Scandinaves situés environ à la même longitude avec les des hivers froids et longs, l’alcool soit partie prenante du mode de vie.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




mars 2010
D L M M J V S
« Fév   Avr »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Catégories

Mises à jour Twitter


%d blogueurs aiment cette page :