Sveitarstjórnarkosningar 2010

Il reste un peu plus de 4 heures aux Islandais pour élire leurs conseils municipaux. À Reykjavik, bien qu’on ne sache pas si elle déposera d’une majorité, la liste « Besti flokkurinn » du comédien Jón Gnarr arrive en tête des sondages. Pas pire – et oh combien révélateur sur la politique islandaise – pour un parti de style rhino qui promet de ne réaliser aucune promesse et d’être corrompu à l’os!

Tout juste avant l’annonce des résultats, la chanteuse Hera Björk pourrait bien remporter le Concours Eurovision de la Chanson à en croire de nombreux commentateurs sur le continent. C’est peut-être l’influence de la radio lors de mon séjour en Islande, mais je crois qu’elle est capable – surtout après sa performance de mardi, où elle est arrivée première à la première demi-finale.

Áfram Jón Gnarr! Áfram Hera Björk! Áfram Ísland!

4 Responses to “Sveitarstjórnarkosningar 2010”


  1. 1 matvail2002 samedi, 29 mai 2010 à 18:26

    Véritablement, il s’agit d’une victoire pour les listes d’outsiders. Le gouvernement actuel mange évidemment toute une raclée, surtout pour V.

  2. 2 derteilzeitberliner dimanche, 30 mai 2010 à 12:23

    Le gouvernement est tout aussi impopulaire que celui qu’il a remplacé, faut pas chercher loin. Et puis, c’est des municipales alors les partis nationaux ne sont pas aussi fort: dans plusieurs endroits, ils ne sont mêmes pas tous candidats.

    En Islande, on en tire pas de conclusion par rapport au gouvernement. Chaque palier ses affaires!

  3. 3 matvail2002 dimanche, 30 mai 2010 à 16:28

    Justement, la vérité est que du moins à Reykjavik, l’administration sortante était très impopulaire peu importe la situation du gouvernement national. J’ignore cependant quelle est l’affiliation des partis municipaux par rapport aux partis nationaux. Du moins, outre-Atlantique, il existe des partis provinciaux (comme le PLQ, le Parti Libéral en Colombie-Britannique, le Parti de la Saskatchewan, le Parti du Yukon) qui sont indépendants, même que la plupart des ailes des Progressistes Conservateurs au provincial sont tous indépendantes, au contraire des ailes des Libéraux, du NPD et l’association Bloc-PQ.

  4. 4 derteilzeitberliner dimanche, 30 mai 2010 à 19:48

    Voilà, les électeurs de Reykjavik avaient assez de raisons pour mettre le conseil actuel dehors sans égard à leurs opinion sur ce qui se passe à l’Althing. Maintenant, force est de constater que le Besti flokkurinn est apparu en réaction à l’écoeurement général envers les politiciens des vieux partis.

    Les partis sont intégrés verticalement, donc les listes municipales ne sont pas indépendantes. Par contre, quand on regarde qui se présentait, on voit que les partis n’ont pas la mainmise sur la scène communale. Plusieurs listes d’indépendants sont constituées et, dans quelques villages, on votait même pour des personnes et non des listes.

    Que la plupart des conseils ne soient pas réélus, bien rien n’est éternel. Difficile de conserver le pouvoir après 2-3 mandats. C’est pourquoi je ne verrais pas pourquoi le gouvernement passerait des nuits blanches à comprendre ce qui a pu se passer dans les 76 municipalités.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




mai 2010
D L M M J V S
« Avr   Juin »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Catégories


%d blogueurs aiment cette page :