Archive pour 2 juillet 2010

La fin du no-fault à l’assurance-maladie

On parle bien sûr de l’Allemagne, mais n’empêche que la proposition du ministre Filip Rösler donne matière à réflexion. En somme, on veut que l’assurance-maladie publique allemande ne paie plus pour les soins résultant d’accidents.

Le cabinet fédéral a déjà, après son élection, amené le régime public au même niveau que le privé: plus de couverture sur les actes médicaux afin de corriger des complications issues d’opérations volontaires comme pierceing, tatoos, etc. Le privé va encore plus loin, ne payant pas pour les soins nécessités par une tentative de suicide ou un abus de drogue/alcool par exemple.

Le ministre propose donc que les assurances automobiles paient pour les accidentés. Les caisses publiques épargneraient ainsi 500 millions par an.

C’est là que la cloche sonne. À première vue, ça sonne parfait mais…

L’assurance-maladie est payée par les assurés, environ 13% de leur salaire. Si, au lieu de refiler la facture aux caisses, on le fait aux assurés automobiles, ne change-t-on pas 4 trente sous pour une piastre?

Berliner Morgenpost

La Polizei de Toronto

Depuis samedi, j’essaie de trouver l’angle juste pour commenter le Sommet de Toronto et ses suites. Mes valeurs libérales, mon scepticisme envers l’État et sa force arbitraire, font en sorte que je ne peux pas rester silencieux face aux exagérations commises par la police torontoise. Parallèlement par contre, mon niveau de pitié est très bas lorsque j’entends les témoignages pleurnichards des anticapitalistes dans les médias. Sans doute parce que j’ai leurs opinions où vous penser, mais enfin…

Si on dit que l’on a « foncé dans le tas » des pacifistes après avoir laissé les criminels tout casser, ma réponse est sans équivoque: quel comportement habituel (et lâche) de la part des flics. N’avez-vous pas remarqué que ça se passe souvent ainsi? On donne des tickets de vitesse au lieu de courir après la mafia, par exemple. J’ai même souvenir – svp les plus vieux aidez-moi! – d’amendes données aux conducteurs qui klaxonnaient par solidarité avec les infirmières en grève.

Toujours est-il que tout ça m’a rappelé une soirée à Berlin. J’étais dans une soirée chez quelqu’un (je ne me souviens même plus qui!) et il y a eu une plainte de bruit de la part des voisins. Les soirs de fin de semaine, les centre-villes allemands sont quadrillés (j’exagère un peu, ok) par la police, souvent en tenue anti-émeute, et prêts à intervenir en cas de débordement.

Alors, bien, la plainte de bruit, à l’appartement de ma connaissance, a fait monter 6-8 policiers avec casques et matraques, pour vérifier l’identité du locataire et l’avertir verbalement de ne plus déranger l’immeuble.

C’est définitivement exagéré comme méthode, on s’entend là-dessus. Mais ce qui serait aussi nettement exagéré, ce serait de calomnier l’Allemagne comme une nouvelle dictature, faire de cet évènement une raison pour détester Angela Merkel comme si elle était Hitler…

Or, c’est exactement ce qui se passe: pour ceux qui pensent que le PC mangent des enfants, la situation à Toronto est tout à fait conséquente du « Canada de Stephen B(ush) Harper ». Rien sur le rôle du chef de police de Toronto Bill Blair, aucun lien avec l’APEC en 1997 où Chrétien était PM ni avec Seattle en 1999 où Clinton était président (tant qu’à y être!). En Islande en 2008/2009, la police y est allé fortement pendant certaines manifs et on n’a pas fait pleuré les gens à pleines pages de journaux! Même chose à Copenhague en décembre, où les Danois ont massivement supporté les autorités contre ceux qui les empêchaient d’aller travailler!

Finalement, je crois que c’est aussi l’aveuglement anti-PC de ces gens qui diminue ma pitié…

Moi, dangereux criminel

Je vais vous faire une confidence, je suis un criminel. Depuis mon retour au Québec, je n’ai jamais déclaré que je n’ai pas d’assurance-médicament et, la seule fois où j’ai eu besoin d’une prescription, j’ai payé le 20$ en fermant ma gueule.

Mon frère était dans une situation similaire mais, contrairement à moi, il a donné suite aux supplications de la « madame de Jean Coutu » pour s’inscrire.

Les documents trainaient à la maison, et je viens de lire qu’il est non seulement illégal de ne pas avoir d’assurance mais en plus, si on se déclare, Revenu Québec nous facture les mois où on n’était pas assuré!!!!!

Admettons qu’ils le fassent vraiment, ma crème pour le pied d’athlète à 20$, elle va me revenir à combien?

Je paie déjà l’illégitime SAAQ, je bois à l’illégitime SAQ, je cotise à ce trou sans fond de RAQP qui ne me donnera rien car je doute avoir des enfants dans cette province liberticide et pauvre…. alors non, l’assurance-médicament je passe mon tour!

Innblásinn af Íslandi

L’industrie touristique islandaise joue la carte du web à fond de train depuis les évènements de ce printemps, désemparée à l’idée de perdre une saison où 40% du PIB est en jeu.

Le dernier acte? Le concert Inspired by Iceland, du nom d’un magasin de souvenirs à l’aéroport. La crème des artistes islandais devaient se rassembler au pied de l’Eyjafjöll, à Seltjalandsfoss en face des Iles Vestmann, pour un concert destiné à un public étranger.

Le mauvais temps a tout déplacé à Reykjavik, où le concert a eu sous la pluie aussi. Quelques artistes sont aussi venus d’ailleurs, question de mettre quelques noms connus dans le line-up.

La diffusion radio
Le site web

Une chose est certaine: vivement de telles initiatives ailleurs, le marketing touristique fait pitié dans plusieurs destinations!


juillet 2010
D L M M J V S
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Catégories

Mises à jour Twitter


%d blogueurs aiment cette page :