Ce qu’il ne faut pas entendre…

Je m’étais juré de ne pas révéler, via ce blogue, certaines conversations privées que je peux avoir mais il y a des moments où ça dépasse les bornes.

Après avoir raconté mon crime de ne pas être assuré pour mes médicaments, la sujet a dévié sur le RQAP dont j’ai défendu l’illégitimité avec vigueur… pour me faire répondre, roulement de tambour, que par mon égoïsme à ne pas payer pour un tel programme, je brime la liberté de ceux qui ont choisi de donner la vie.

Tant qu’à parler avec du monde de même, aussi bien discuter avec mon ami anarchiste, au moins lui ne veut rien savoir de l’intervention étatique dans la famille.

Qu’est-ce que ça donne? Garder un enfant coûte désormais 49$ par jour, et l’État doit éponger le déficit du programme de congés parentaux. Pire, on subventionne maintenant la fertilité! Trouvez-moi l’économie!

Ah oui, au sujet de l’Institut des Mines de Val d’Or, ma vraie réponse aurait dû être: je m’en calisse si c’est utile ou non, on avait dit qu’on ABOLISSAIT des organismes, pas qu’on en créait!

Mais faites-vous en pas, je peux contre-balancer le tout dans la même soirée. J’ai vu ma grand-mère, probablement la personne la plus à droite que je connaisse dans la « vraie vie » (et une adéquiste désormais orpheline). Elle m’a dit… « Les maudites assurances à Marois, c’est comme celles de Payette: plus cher que ça rapporte. J’avais 20000$ à la caisse, je l’ai tout donné à la pharmacie mais je n’ai dépendu de personne pour me soigner… Depuis qu’on a ça, on fait juste payer! » (notez au passage que ma grand-mère aimerait bien me voir PM mais seulement si le seul article de mon programme consiste à démanteler l’État au strict minimum).

Voilà une nouvelle définition d’altruisme à méditer: préférer dépenser son propre argent à profiter d’un service public au rendement financier douteux malgré qu’à prime abord, le service nationalisé nous coûte personnellement moins cher!

Dire qu’on m’accuse d’être égoïste…

Advertisements

5 Responses to “Ce qu’il ne faut pas entendre…”


  1. 1 Jeff B. samedi, 3 juillet 2010 à 19:04

    Si ne pas vouloir payer pour que les autres réalisent leurs rêves et projets est de l’égoïsme, je me déclare champion du domaine !

    « mon égoïsme à ne pas payer pour un tel programme, je brime la liberté de ceux qui ont choisi de donner la vie. »
    J’espère que vous avez rappelé à votre interlocuteur que la liberté d’un individu s’arrête où celle de l’autre individu débute… Non, mais franchement! La prochaine étape, du raisonnement, c’est de se faire accuser de meutre d’intention si on refuse de subventionner la procréation assistée…

    Je vous comprends votre frustration, il y a de ces conservations où les arguments qui nous sont opposés ne font tellement pas de sens que ca devient enrageant.

  2. 2 derteilzeitberliner samedi, 3 juillet 2010 à 22:32

    Imagine toi Jeff, on me l’a sorti avant que je puisse le faire: ma liberté s’arrête là où l’État juge nécessaire de redistribuer mon argent!

    Toujours selon mon interlocuteur, je dois arrêter de pêcher mes solutions, mes alternatives au modèle québécois dans d’autres pays car nous n’y sommes pas. Même si je cherche davantage en Europe qu’aux USA, ce pays peuplés d’enragés armés anti-gouvernement, non ça ne marche pas.

    Ce monde là mérite de mourir dans leur merde dans un CHSLD. Ils comprendront que c’est là où nous mène le modèle québécois!

  3. 3 Mathieu V samedi, 3 juillet 2010 à 23:51

    Curieusement, j’ai discuté quelque peu avec des gens habitant au Québec qui étaient bien ordinaires tout en étant des contribuables.

    J’ai bien remarqué que 4 personnes sur 5 disaient franchement la même chose:

    -Peu importe la couleur du gouvernement, c’est toujours la même chose. Ça doit être pour cela que presque la moitié de la population ne vote plus.

    -Ce qui était valable il y a 40 ans, ne l’est plus aujourd’hui.

    J’ai un peu habité à l’étranger (et je n’habite plus le Québec depuis 9 ans) et je dois dire que le gros problème avec ce modèle Québécois vient de deux choses:

    -On essaie de tout essayer de ce qui ne fonctionne pas ailleurs, à condition qu’il faut avoir un état dirigiste pour le faire.

    -Par nationalisme et colonalisme (à la France), le modèle Québécois vaut en quelque sorte répéter les mêmes erreurs que celles commises par son cousin français. Or, j’ai évidemment rien contre ceux qui habitent la France, mais force est de dire que leur modèle n’est pas le meilleur à suivre. Je dois dire aussi qu’autrefois le nationalisme (autant Québécois que Canadien) me rendait indifférent, autant dire aujourd’hui que je le méprise fermement car il sert simplement d’outil afin de justifier n’importe quelle politique de collectivisation de notre société.

    Or, je considère les vrais  »colonisés » au Québec sont ceux qui veulent carrément faire du Québec une sorte de DOM-TOM.

    Donc, en somme, comme beaucoup d’individus en cette ère, je suis très mobile et force est de dire que je suis très capable d’aller m’installer ailleurs de façon permanente.

    « Même si je cherche davantage en Europe qu’aux USA, ce pays peuplés d’enragés armés anti-gouvernement, non ça ne marche pas »

    J’essaie depuis bien des années à trouver un pays/juridiction qui est vraiment libéral. Or, ça se résume soit à de petites îles ou à des états américains qui n’ont malheureusement aucune ville de plus d’un million d’habitant. Reste alors l’Alberta, le Texas ou la Nouvelle-Zélande.

  4. 4 derteilzeitberliner dimanche, 4 juillet 2010 à 12:13

    C’est le plus grand malheur: les gens ont abandonné.

  5. 5 matvail2002 dimanche, 4 juillet 2010 à 13:25

    Voila, tu as tout compris!

    Dans un ordre d’idées, tu penses EXACTEMENT la même chose que moi pour l’émission Tout le monde en parlait. C’est uniquement une émission nationalo-collectiviste. Par contre, l’épisode pour Montfort était probablement le moins pire avec l’élément important de la coopération volontaire entre individus contre une décision étatique. Or, l’ironie du sort est que je connais 90% des invités dans l’épisode. Par contre, c’était véritablement du Harris-bashing, alors que je considère que Mike Harris n’a pas été si mauvais que cela dans plusieurs domaines (comme l’éducation, la privatisation complète de l’autoroute 407).


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




juillet 2010
D L M M J V S
« Juin   Août »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Catégories

Mises à jour Twitter


%d blogueurs aiment cette page :