50 milliards pour les working poor allemands

C’est mon grand dilemme face au salaire minimum. Bien que je comprenne qu’il coûte des emplois, j’accepte difficilement que le gouvernement allemand soit obligé de distribuer 50 milliards d’Euro à des gens qui travaillent, parfois même à temps plein, mais qui gagnent si peu qu’ils sont éligibles aux prestations maximales d’aide sociale! Un grave non-sens à mon avis, bien que je ne suis pas contre l’idée de contraindre les chômeurs aptes au travail à certains travaux « communautaires » pour mériter leur chèque.

Les entreprises allemandes profitent d’ailleurs allègrement de ce système, embauchant de nombreuses personnes « auf 400 Euro basis » soit le maximum que peut gagner un chômeur. Ce faisant, l’agence pour l’emploi subventionne toutes sortes de postes, parfois même des emplois qualifiés, et fait payer par le contribuable ce que l’entreprise préfère épargner.

Ceci dit, quand j’entend Die Linke réclamer 10€ de l’heure et le SPD 7.50, j’ai l’impression que ça causerait trop de tort. Par contre, la coiffeuse à 3€, on ne la blâmerait pas de gagner 6…

Berliner Morgenpost

0 Responses to “50 milliards pour les working poor allemands”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




août 2010
D L M M J V S
« Juil   Sep »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Catégories

Mises à jour Twitter


%d blogueurs aiment cette page :