L’Islande dit non au lobby laitier

Imaginez. Le Bureau de la Concurrence, Options Consommateurs et des associations de commerçants qui imploreraient le gouvernement de ne pas obliger les producteurs de lait à acheter des quotas sous prétexte que cela tue la compétition, ce qui cause donc du tort aux agriculteurs comme aux consommateurs.

Au Québec, voire même au Canada, on nagerait dans la pure science-fiction. Les gens croient même que c’est pour notre bien que 4 litres de lait se vendent plus de 5$ au Québec, 3$ de plus qu’aux États-Unis!

Pourtant, c’est exactement ce qui se produit en Islande avec l’annonce du nouveau projet de loi (Ici).

Les chanceux.

1 Response to “L’Islande dit non au lobby laitier”


  1. 1 Jeff B. vendredi, 13 août 2010 à 19:03

    Après les artistes, les agriculteurs sont probablement les plus gros demandeurs de subventions. Je ne compte pas les entreprises, bien souvent, on prend les devants en leur offrant les subventions, alors elles seraient bien idiotes de les refuser. Un jour, il faudra s’attaquer à tout l’argent qui est gaspillé dans le monde agricole, ce qui passera nécessairement par un affaiblissement de l’UPA, l’un des plus puissant lobby du Québec… qui jouit d’un quasi-monopole en plus !


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




août 2010
D L M M J V S
« Juil   Sep »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Catégories

Mises à jour Twitter


%d blogueurs aiment cette page :