Au non de la raison

Un rare bon coup de ce gouvernement moribond: le refus d’un moratoire pan-québécois sur l’exploitation de l’uranium.

Aux régions, aux communautés concernées de décider.

De quel droit les militants de « Sept Iles sans uranium » ou autres granos, de souvent bien loin, peuvent-ils se permettent de décider? Ce ne sont pas toutes les régions qui cracheront sur des emplois très bien payés, qui jugeront que les avantages surpassent les inconvénients.

2 Responses to “Au non de la raison”


  1. 1 matvail2002 mercredi, 18 août 2010 à 1:08

    Le plus drôle c’est qu’ils pourraient facilement faire un gouvernement de coalition avec le PQ et rien de changerait!

  2. 2 operationreboot mardi, 24 août 2010 à 0:04

    Il y a beaucoup de démagogie faite sur le dos de l’uranium, particulièrement sur son extraction, m’est d’avis.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




août 2010
D L M M J V S
« Juil   Sep »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Catégories

Mises à jour Twitter


%d blogueurs aiment cette page :