Ces communistes qui rêvent d’être millionnaires

Il y a quelques semaines, on a parlé en Allemagne de cette étude sur la consommation télévisuelle différente entre Ossis et Wessis (ici). Ce dimanche, le Berliner Morgenpost y revient indirectement en parlant de l’état de notre Ossi moyen ()

En tout et partout, 32% des Allemands de l’Est rêvent de s’exiler. Sans trop de surprise, les étudiants sont à la tête du classement (57%) suivis des chômeurs (46%). Pour être bien honnête, si je m’étonne encore du chômage élevé à l’Est, c’est parce que je ne comprends pas que les gens y restent. Après tout, on justifie la fermeture de l’Europe à l’immigration en disant que les chômeurs sont mobiles, qu’un sans-emploi de Leipzig peut travailler de Reykjavik à Sofia, et qu’on n’a donc plus besoin d’étrangers pour combler les besoins.

L’étude montre également que 25% des électeurs die Linke, les néo-communistes comme je les appelle, regardent avidement « Wer wird Millionnär » sur RTL, une proposition plus grande que tous les autres partis, y compris les « méchants capitalistes » du FDP.

Une autre preuve que les communistes aiment l’argent… facile! 😀

Publicités

1 Response to “Ces communistes qui rêvent d’être millionnaires”


  1. 1 matvail2002 dimanche, 22 août 2010 à 19:31

    Cela me fait étrangement penser à Oskar Lafontaine et son «Palais de la justice sociale».

    Cependant, c’est évident que beaucoup d’électeurs du Die Linke sont davantage des Ostalgiques que des socialistes ou des marxistes tel que l’on voit dans les universités à part, je suppose certains communistes plus idéologiques. En fait, le paradigme NPD/Die Linke ressemble beaucoup à l’appui au BNP au Grande-Bretagne ou à Jobbik en Hongrie.

    Ironiquement, en Pologne, il est évident que les partis considérés à «gauche» ont été carrément liquidés ont cours des 10-15 dernières années.

    Or, en passant, je doit dire que malgré peu de gens connaissant la politique partisane Allemande outre-Atlantique car me fait bien rire de voir certains gens outre-Atlantique qui se considèrent comme à «gauche» essayer d’appuyer les politiques d’un parti qui a une histoire pas mal miteuse. Enfin, malgré tout, je ne considère pas que les anciens du SPD au Linke ne soient si présents que cela dans les structures du parti, surtout après la dernière élection présidentielle où que Die Linke a montré ses vraies couleurs et a rendu quasiment toute coopération entre le SPD et Die Linke hors de question pour un bon bout de temps.

    Par contre, est-ce que c’est aussi vrai que la Bavière fait très «Alberta» du moins statistiquement dans sa politique partisane mis à part l’aspect religieux de la chose?


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




août 2010
D L M M J V S
« Juil   Sep »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Catégories

Mises à jour Twitter


%d blogueurs aiment cette page :