Lancement de Liberté Québec

Bon, j’ai noté le 23 octobre à mon agenda et il est fort probable que je me pointe. Mais, comme un enfant de maternelle, je suis curieux de savoir qui y sera.

En passant, 23 octobre = Anniversaire de la révolution hongroise de 1956🙂

12 Responses to “Lancement de Liberté Québec”


  1. 1 matvail2002 mercredi, 1 septembre 2010 à 20:29

    C’est à Québec?

    Malheureusement, j’ai déjà quelque chose de prévu à cette date.

    Véritablement, je suis bien content de ce rassemblement mais qu’elles sont leurs réels buts mis à part de servir de lieu de rencontre ce qui est déjà loin d’être une mauvaise chose?

    Cela veut vraiment dire une chose, que le Québec est vraiment un désert en matière d’idéologies et de culture politique à part si tu fais partie du consensus. Même que des états qui sont des démocraties participatives depuis seulement une dizaine d’années ont plus de diversité d’opinions.

  2. 2 derteilzeitberliner mercredi, 1 septembre 2010 à 20:33

    Le désert n’est que médiatique. Ce qu’il faut, c’est faire sortir de leur trou ces gens qui ne parlent pas mais qui ne pensent pas comment la télé leur parle le soir.

    Je serais curieux de voir une étude du genre Pew sur le Québec, si Joe Blow des Cantons-de-L’Est est aussi socialiste que la tv le dit.

  3. 3 matvail2002 mercredi, 1 septembre 2010 à 21:01

    La réponse est véritablement du fait que les médias sont concentrés sur l’est de Montréal (et même que je connais des connaissances qui habitent Beaconsfield qui trouvent le PCC trop socialiste). Si on regarde les médias locaux hors de Montréal (ok, mon journal local de Gesca est pro-Libéral à mort tout en endossant cependant des députés individuels ce qui n’est pas vraiment une mauvaise chose), les radios en région sont très différentes du stéréotype des médias de Montréal, sauf que le tandem des journalistes et animateurs de la SRC/Gesca/Québécor (sans oublier Télé-Québec) viennent véritablement tous des mêmes écoles avec les mêmes professeurs et cela avec un biais profond envers tout ce qui vient hors de la métropole.

    Du fait, si on prend toutes les régions mis à part Montréal et certaines régions ressources (et même que je suis certain que le Saguenay n’est pas aussi socialiste que le stéréotype), la population penche davantage soit vers le centre ou le centre-droit. En Outaouais, je connais même des gens qui votent PLC par «tradition» et qui sont probablement les gens les moins socialistes que je connaisse.

    Aussi, un autre litmus test est l’opinion face au registre contre les armes de chasse qui est un sujet même quitte à même diviser grandement le caucus du NPD qui réprésentent certains circonscriptions du «nord» où le plein air, la classe et la pêche sont véritablement un mode de vie comme dans ta région d’origine d’ailleurs. Or, plusieurs de mes amis qui sont amateurs de plein air ne vont plus jamais voter Bloc ou PLC à cause de cette mesure dont les amateurs de plein air (qui sont souvent loin d’être des «rednecks») ont déterminé cela comme un véritable affront à leur sport. Or, je suis certain que chaque député venant d’une circonscription rurale (et cela cause une crise interne majeure au NPD qui pourrait coûter le poste de Jack Layton comme chef) risque de devoir s’expliquer pendant longtemps s’il vote pour garder ce registre qui est uniquement de la poudre des yeux aux yeux des vrais criminels.

  4. 4 derteilzeitberliner mercredi, 1 septembre 2010 à 21:44

    Je constate très peu de différence entre le gauchisme de la SRC et celui de TVA. Régionalement, si on observe le Montréal-bashing en ondes (même à la SRC régionale!) et dans les journaux, ça ne rend les médias pas moins à gauche. Simplement, on espère que le reste du Canada/Québec nous donnera plus d’argent en arrêtant de dépenser pour les autres.

    Après tout, qu’ils finissent à TVA ou à RDI, les journalistes étudient ensembles. Ils partagent donc les mêmes biais. La seule chose, je ne remarque pas de haine entre la radio de droite au Saguenay comme on l’entend à Montréal par exemple.

    Les rumeurs envoient néanmoins l’ancien éditorialiste du Quotidien comme candidat PCC, j’ai hâte de voir ça! Desmarais sera pas content!

    Et ne t’en fais pas, le registre est impopulaire ici, bastion bloquiste!

  5. 5 matvail2002 jeudi, 2 septembre 2010 à 1:03

    «Et ne t’en fais pas, le registre est impopulaire ici, bastion bloquiste!»

    Le SagLac n’est pas autant bastion que cela à mon avis que je croyais lorsque j’étais petit. C’est davantage régionaliste (en premier avec une grosse rivalité entre le Saguenay et le Lac de ce que je peux constater) et nationaliste (en deuxième) à mon avis. Ce n’est pas la Beauce, mais encore pour qu’une région aie son drapeau! Cependant, il est évident que l’esprit de clocher est présent partout et cela absolument même dans les grandes villes!

    J’ai l’impression qu’ils votent autant pour le candidat que le parti. Prenez André Harvey qui s’est présenté 4393375 fois en politique sous trois partis différents et qui a toujours été capable d’aller chercher un vote pas si mal dans une ville aussi nationaliste que Chicoutimi. Ou bien Jacques Brassard dont son idole politique est Margaret Thatcher! Jamais j’aurais cru voir un péquiste avoir Maggie comme idôle!

    Cependant, y existe-t-il une rivalité politique entre Chicoutimi et Jonquière étant dans des circonscriptions différentes?

    P.S: J’ai l’impression que Desmarais (qui se considère lui-même comme conservateur) dort sur la switch, depuis quelques années ses journaux commencent à ressembler peu à peu comme L’Humanité avec même Le Devoir qui semble faire moins pire! Lol! Pourtant, autrefois (il y a à peine 7-8 ans), La Presse semblait être pas mal extrême-centre…

  6. 6 matvail2002 jeudi, 2 septembre 2010 à 1:08

    «Pkoi seulement dans l’ouest? Vs pensez pas que le registre des armes peut aussi être impopulaire en région, où ça chasse?»

    Lol! De façon polie, j’ai l’impression qu’faut qu’une personne ne sorte pas de l’île pour dire de telles choses.

    C’est quoi déjà l’«ouest»? Labrador City? Sept-Îles? Maniwaki? Thunder Bay?

  7. 7 derteilzeitberliner jeudi, 2 septembre 2010 à 19:48

    La Beauce? C’est de la petite bière comparé à ici. Les ultra-régionalistes sont partout: Entrepreneurs, médias, simples citoyens. J’ai même entendu des commentaires haineux envers Montréal en visitant Radio-Canada Saguenay!

    C’est simple, à entendre certains, les gens qui ne vivent pas dans la région ne sont pas humains ou presque. Si tu voyais les réactions des gens à qui je dis que la région n’est pas le plus bel endroit sur terre, que je n’aime pas y vivre, etc… Trois personnes m’ont montré de la compréhension totale, et comme tu t’en doute bien, on vit tous les quatre à la même adresse! LOL

    Je peux même te l’illustrer: critique le Québec devant un péquiste. Même affaire. Tu vois?😀

  8. 8 matvail2002 vendredi, 3 septembre 2010 à 19:13

    «Je peux même te l’illustrer: critique le Québec devant un péquiste. Même affaire. Tu vois?»

    Ok, je connais moi-même des gens de la diaspora SagLac et je comprends, mais est-ce que cela signifie qu’un Jeannois va d’abord basher celui du Saguenay et vice-versa?

    Comme pour l’histoire des chicanes de clocher pour la prison. Je suis certain que pour certaines personnes à Chicoutimi, Roberval ou Saint-Félicien, c’est un autre pays!

    Reste l’idée, pourquoi pas faire la méthode Harveyienne et faire le Saglac comme une province canadienne. Comme cela ils pourront avoir plus de subventions et nommer Jacques Brassard comme ministre de l’environnement!

  9. 9 Jeff-TVQC mercredi, 8 septembre 2010 à 2:25

    Je crois que c’est un travail de défrichage -in progress- pour savoir qui est intéressé aux idées et aux concepts politiques plus à droite. Les gens derrière cette initiative vont savoir qui est prêt à se déplacer pour assister à un ralliement à saveur politique, tout en sachant qui est prêt pour à se battre pour ses idéaux. Ya t-il de gens avec de l’argent? Le prochain politicien est-il dans la population?

    Si un nouveau parti politique voit le jour ou si l’ADQ veut renaitre de ses cendres elle doit prendre le pouls de la population. Savoir qui est qui, savoir qui fait quoi. Y a-t-il des gens influant avec de l’argent qui n’ont besoin que d’une structure pour se lancer en politique? Le prochain chef charismatique se cache-t-il parmi nous?

  10. 10 Jeff-TVQC mercredi, 8 septembre 2010 à 2:29

    Je vais y être, je t’offre à souper un ne bière si jamais ça te dis🙂

  11. 11 Mathieu mercredi, 8 septembre 2010 à 5:30

    Connaissant bien plusieurs de ceux derrière le colloque* et sachant que des nationaleux étatistes très légèrement réformateurs comme Bock-Côté ou Brassard risquent de se présenter, je ne comptais pas m’y présenter.

    Mais sachant que tu y seras, ça me fera plaisir aussi de t’y rencontrer.

    * Beaucoup de partisans aveuglés du clan Éric Caire lors de la course à la chefferie de l’ADQ – je tiens à mentionner que j’exclus Ian Sénéchal de la catégorie « partisan aveuglé ».

  12. 12 Jeff-TVQC mercredi, 8 septembre 2010 à 5:34

    Que ce soit Bock-Côté ou Éric Caire, on s’entend que c’est toujours mieux que Pauline ou Jean!

    En fait, même si il est plus nationaliste, j’aime bien Mathieu Bock Coté! Ses discussion avec Éric Duhaime sont toujours intéressante au 98.5 FM.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




septembre 2010
D L M M J V S
« Août   Oct »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Catégories

Mises à jour Twitter


%d blogueurs aiment cette page :