John Ralston Saul à propos de Liu Xiaobao: FAIL

Le mari d’Adrienne Clarkson étant à Reykjavik, les journalistes islandais sont accourus vers lui pour avoir les commentaires du président de l’International PEN sur le Prix Nobel de la Paix accordé au dissident chinois Liu Xiaobao.

Reportage

Je vous avoue, je me sens mal à l’aise avec son propos à 1m50: Liu Xiaobo représente ces vieilles traditions chinoises que sont le confucianisme, le bouddhisme…et le socialisme????

Vraiment, je me demande si le troisième cadre bien avec les deux premiers (moins de 100 ans vs des milliers d’années).

Sans oublier que je doute des convictions socialistes d’un homme persécuté par des communistes depuis 20 ans!

4 Responses to “John Ralston Saul à propos de Liu Xiaobao: FAIL”


  1. 1 matvail2002 samedi, 9 octobre 2010 à 23:54

    Honnêtement, malgré que certains de ses ouvrages ne sont pas si mal que cela (tout en disant qu’il joue sur des concepts qui sont parfois conçus d’une tour d’ivoire par leur grand côté abstrait), le problème avec Ralston Saul vient du fait qu’il est malheureusement davantage un stéréotype et cela avec l’ironie qu’il est relativement inconnu hors de la «bulle».

    Cependant, par sa critique du nationalisme, de l’école de Montréal (qui est malheureusement un courant historique qui est à la base du nationalisme de type étatique et collectiviste au Québec) et du mouvement technocratique, je dois dire qu’il amène certains bons points dans ses ouvrages. Par contre, j’ai beaucoup de difficulté du fait qu’il faut parfois faire à mon avis une certaine apologie du collectivisme.

  2. 2 derteilzeitberliner dimanche, 10 octobre 2010 à 0:01

    Ralton Saul disait que le nationalisme québécois est mal car exclusif mais le canadien bien car inclusif.

    Un vrai anti-nationaliste aurait dit que les deux sont condamnables.

    Donc, c’est un nationaliste. Et, comme on dit, la seule différence c’est la localisation de la capitale!

  3. 3 matvail2002 dimanche, 10 octobre 2010 à 0:09

    @Derteil:

    Tu as raison, il critique le nationalisme Canadien à quelques reprises mais davantage dans certains ouvrages que d’autres.

    Mais, c’est vrai, dans certains cas, il entre dans le piège à con des élites canadiennes du cadre «ma nation est meilleure que la tienne». Dans la réalité, il y a malheureusement autant de mysticisme dans la mythologie de la nation Canadienne que Québécoise. Je peux mettre aussi Trudeau comme exemple de type qui se disait «internationaliste», mais qui était un nationaliste pur-et-dur qui avait tout en commun avec Parizeau sauf le lieu de la capitale nationale!

    Facile, pour moi, MA nation, c’est ma demeure!

  4. 4 matvail2002 dimanche, 10 octobre 2010 à 21:03

    «Ralton Saul disait que le nationalisme québécois est mal car exclusif mais le canadien bien car inclusif.»

    Un nationalisme n’est jamais inclusif en particulier lorsque l’état s’en mêle. Vrai, on peut dire que celui du Québec est basé sur des éléments miteux comme la langue (ou autrefois la religion), mais celui véhiculé par certaines élites canadiennes est tout aussi pire avec un mythe basé sur le «multiculturalisme» d’état ou même le régime de santé universel(!) dans certains cas.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




octobre 2010
D L M M J V S
« Sep   Nov »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Catégories

Mises à jour Twitter


%d blogueurs aiment cette page :