Le Monarque municipal vs les méchants journalistes

Ce soir, j’ai été un peu mal à l’aise en regardant Mario Dumont et son chroniqueur prendre le parti de Jean Tremblay dans sa « vendetta » qui l’oppose à Radio-Canada.

Pour une fois que la FPJQ se tient debout pour sa mission fondamentale, faudrait tout de même pas le lui reprocher sous prétexte que c’est Radio-Canada qui est la première plaignante dans ce dossier. Ça fait changement de ses inquiétudes envers Sun TV News, son militantisme pro-syndical dans le litige opposant l’Agence QMI à la Tribune parlementaire et son silence complice quand la Chambre des Communes réprimande le Maclean’s.

On reproche aux journalistes québécois d’être trop complaisants envers le statut quo, les modèles établis, de faire copain-copain avec le pouvoir.

Jean Tremblay veut plus que ne plus parler à Radio-Canada. Il a déjà été en chicane avec Le Quotidien (Gesca) mais aussi Le Réveil (Québécor). On l’a souvent entendu dire que ce serait le paradis si le maire possédait le journal local. Et bon, disons qu’il se chicane avec tout le monde qui n’est pas d’accord avec lui alors ce n’est pas seulement les médias qui ont maille à partir avec lui.

Là, je veux bien croire qu’il n’administre pas la ville pour les journalistes mais pour les citoyens mais qu’il leur laisse donc faire leur job. Job qui ne consiste pas à recracher tout ce qu’il dit.

4 Responses to “Le Monarque municipal vs les méchants journalistes”


  1. 1 matvail2002 vendredi, 15 octobre 2010 à 11:09

    A-t-il une opposition, par ailleurs?

    Il semble assez en selle à Saguenay depuis un bon boût de temps.

  2. 2 matvail2002 vendredi, 15 octobre 2010 à 11:26

    En tout cas, avec son émission Place au maire, je pense véritablement à Hugo Chavez!

  3. 3 derteilzeitberliner vendredi, 15 octobre 2010 à 14:57

    Tu as tout compris. Il n’a pas/ne veut aucune opposition et il veut parler sans filtre, l’analogie n’est pas mauvaise (quoique il est tout de même loin de Chavez).

    Je ne pense pas qu’être élu à 85% est un signe que tu as carte blanche et que tu gères la ville tout seul

  4. 4 derteilzeitberliner vendredi, 15 octobre 2010 à 14:59

    Opposition? Il fait des menaces à ceux qui voudraient se présenter contre lui, en plus de récompenser ceux qui votent de son bord…

    Son histoire de prière, ça lui fait scorer beaucoup de points chez les personnes âgées.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




octobre 2010
D L M M J V S
« Sep   Nov »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Catégories

Mises à jour Twitter


%d blogueurs aiment cette page :