« Lola » ou le mariage forcé

Quand j’étais plus jeune, ayant commenté que mes parents n’avaient pas trop l’air bien ensemble, on me répondit que se séparer ou divorcer ruinerait mon père, ma mère n’ayant rien à elle, et qu’ils étaient donc mieux de s’endurer.

Pas de panique, ils sont toujours aussi dépareillés mais ça marche encore leur affaire.

Si on applique cette sagesse parentale à l’affaire Lola, bien le Québec sera bientôt, après avoir détenu le record mondial de l’union libre, la capitale mondiale des gens seuls.

Bien sur qu’un divorce avec des « gens de 2010 », indépendants financièrement l’un de l’autre, donne des patrimoines équivalents, donc un choc moins grand que mon père et ma mère. Je ne peux cependant m’empêcher de conclure que l’on vient d’imposer les termes du mariage à ceux qui ont fait le choix de ne pas se marier.

Donc, les couples qui ne veulent pas « mélanger » leurs affaires devront simplement avoir deux logements. Remarquez que ça peut mettre un peu de piquant…😀

Mon côté macho se demande aussi si la mesure sera aussi populaire une fois que, comme c’est bien parti, les femmes québécoises deviendront plus riches que les hommes (ce que la FFQ appellera l’égalité de sexes :P).

1 Response to “« Lola » ou le mariage forcé”


  1. 1 Christian Rioux jeudi, 4 novembre 2010 à 7:20

    Le mariage est un contrat. Pourquoi imposer ce contrat a ceux qui n’ont pas voulu le signer?


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




novembre 2010
D L M M J V S
« Oct   Déc »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

Catégories

Mises à jour Twitter


%d blogueurs aiment cette page :