Archive pour 22 novembre 2010

Communiste, le « Québec de mes rêves »?

J’ironise mais difficile de trouver une autre adjectif à la lecture de cet article sur ces gens qui espèrent que la gauche « émergera » au Québec d’ici 2020. Une personne s’avoue même sceptique, affirmant que le Québec de gauche n’est jamais arrivé malgré tout ce qui a été fait depuis 35 ans.

Parce que si le Québec actuel n’est pas de gauche, alors il est quoi? Nommez-moi des politiques typiques de la gauche, nous les avons toutes!

– Assurance-maladie universelle
– Congés parentaux
– Assurance-médicament d’État
– Subventions importantes dans plusieurs domaines
– Assurance-automobile nationalisée
– Électricité nationalisée
– Monopole d’État sur la vente d’alcool
– Services de garde subventionnés
– Éducation au plus bas coût possible
– Etc!

Qu’est-ce que vous voulez de plus? La nationalisation des mines? des industries lourdes? des marchés d’alimentation?

Barbara Poirier et Robert Lachance, réalisez-vous que la vraie solidarité serait que les Québécois paient au moins pour leurs services eux-mêmes, sans dépendre de la péréquation canadienne ni d’une taxation disproportionnée des « riches »? Comme dit le SPD, qui en a mangé des croutes en matière de gauche, le « bar open n’est pas notre idée de la solidarité ».

Comme je disais récemment, à droite certains se plaignent que des gens comme Facal et Legault ne sont « que » la « gauche efficace ». Bien sachez que je préfère mille fois mieux cette gauche efficace déjà en marche dans de nombreux pays d’Europe à l’irresponsable statut quo dans lequel le Québec semble résolument figé et où même le ministre des finances se prend pour le vendeur d’un magasin de meubles « Achetez maintenant, payez plus tard! »

Ceci dit, je me permets toutefois un bémol face à ce résultat, étant donné la confusion qui règne au Québec (et ailleurs aussi!) lorsque l’on discute de gauche et de droite.

Michel Hébert et autres textes en lien.

Non aux sous-traitants ou aux non-syndiqués?

Homme de son époque dont le pessimisme n’a pas de limite, mon père n’a qu’une phrase pour résumer ce qu’il pense du monde du travail actuel: vous ne l’aurez pas facile.

Une de ses récriminations préférées: « Ah mais les compagnies n’engagent plus, au lieu d’un gars à 35$, Alcan aime mieux appeler une agence pour avoir un gars à 15$ de l’heure ».

Mais au moins, malgré son absence de recul « statistique », mon père a malgré tout le mérite de faire cette affirmation sur la base d’une perspective de revenus personnels beaucoup plus bas que nous avons connus en grandissant.

Ce n’est pas le cas des syndicats, pour qui un sous-traitant signifie une perte nette de cotisation et de revenu.

Cet après-midi, 150 travailleurs d’Alcan Alma ont manifesté devant les bureaux administratifs à Arvida pour protester contre l’embauche de sous-traitants pour la réfection des cuves. Les images de TVA ont bien montré les pancartes de certains appelant à des emplois « bien rémunérés ».

Jusque là, tout va bien. À la base, rien n’empêche des gens de réclamer de meilleurs salaires quand on sait que l’entreprise fait des millions de profits (d’ailleurs, les bonnes finances d’Alcan m’ont toujours convaincu qu’elle avait les moyens de verser les salaires qu’elle donne).

Là où je décroche, c’est cependant quand on entend le président du syndicat (troisième intervention) parler d’accréditations. Le syndicat s’intéresse-t-il plus au nombre de membres qu’il a, et des cotisations qui le financent, qu’au marché de l’emploi dans la région?

Parce que, selon moi, mieux vaut être un sous-traitant à 15$ de l’heure que de rester chez soi ou d’emballer chez IGA au salaire minimum. Si j’étais régionaliste, je pourrais même me réjouir d’avoir du travail sans avoir à m’exiler.

Une notion que trop peu de gens comprennent.

Le Québec de mes rêves: Mes réponses

L’Empire a sondé les Québécois pour savoir quel serait le Québec de leurs rêves. Les questions sont ici et je vous propose l’exercice suivant: y répondre afin de comparer avec les réponses données par Canoe/TVA/LCN/JdeQ/JdeM.

Sauf si la question en demande explicitement plusieurs, je n’ai mis que LA première qui me venait en tête pour ne pas alourdir l’exercice.

Lire la suite ‘Le Québec de mes rêves: Mes réponses’


novembre 2010
D L M M J V S
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

Catégories

Mises à jour Twitter


%d blogueurs aiment cette page :