Archive pour 30 novembre 2010

Et voici les 25 constitutionnalistes en herbe…

Il semble que, finalement, on ait renoncé à annuler les votes que la machine ne voulait pas compter et on s’est repris autrement.

Des 232374 personnes inscrites sur la liste électorale, 83531 ont voté (35.95%). 82335 bulletins de vote valides ont été comptés.

Sans trop de surprise, les plus connus/compétents parmi les 522 « Joe Blow » ont été les heureux élus. La proportionnalité des sexes ayant été respectée, il n’a pas été nécessaire d’ajouter des sièges (car oui, c’était prévu!)

Andrés Magnússon, læknir, (médecin)
Ari Teitsson, bóndi, (fermier)
Arnfríður Guðmundsdóttir, prófessor, (professeur universitaire)
Ástrós Gunnlaugsdóttir, nemi og stjórnmálafræðingur, (politologue)
Dögg Harðardóttir, deildarstjóri, (directeur)
Eiríkur Bergmann Einarsson, dósent, (chargé de cours)
Erlingur Sigurðarson, fyrrverandi forstöðumaður og kennari, (enseignant)
Freyja Haraldsdóttir, framkvæmdastjóri, (administratrice)
Gísli Tryggvason, umboðsmaður neytenda, (Ombudsman des consommateurs)
Guðmundur Gunnarsson, formaður Rafiðnaðarsambands Íslands, (syndicaliste et père de Björk)*
Illugi Jökulsson, blaðamaður, (journaliste)*
Inga Lind Karlsdóttir, fjölmiðlamaður, (personnalité médiatique)*
Katrín Fjeldsted, læknir, (médecin)
Katrín Oddsdóttir, lögfræðingur, (avocat)
Lýður Árnason, læknir, (médecin)
Ómar Ragnarsson, fjölmiðlamaður, (personnalité médiatique) *
Pawel Bartoszek, stærðfræðingur, (mathématicien)*
Pétur Gunnlaugsson, lögmaður, (procureur)
Salvör Nordal, forstöðumaður Siðfræðistofnunar, (directeur de l’institut d’éthique de l’HI)
Silja Bára Ómarsdóttir, alþjóðastjórnmálafræðingur, (spécialiste en relations internationales)*
Vilhjálmur Þorsteinsson, stjórnarformaður CCP, (PDG de CCP Games = Eve Online)
Þorkell Helgason, stærðfræðingur, (mathématicien)
Þorvaldur Gylfason, prófessor, (professeur universitaire)
Þórhildur Þorleifsdóttir leikstjóri (metteur en scène)
Örn Bárður Jónsson, sóknarprestur (prêtre)

* Personne dont j’avais déjà entendu parler

Sans trop de surprise, l’agriculteur est le seul qui n’habite pas en ville. Et si c’est le gars dont Iceland Review a parlé, c’est tout un protectionniste!

Mais enfin, souhaitons de tout coeur qu’ils sortiront un « framework » pour la république et non pas un programme politique.

Ma plus grande peur: la nationalisation des ressources naturelles. Favorisée par la réunion pré-électorale et par Björk elle-même, qui a désormais ses entrées à l’assemblée.

Aukafréttir RUV: Annonce des résultats
Résultats
Nombre de votes par municipalité
PDF de 850 pages qui retranscrit le comptage selon la méthode STV (je sais qui va vouloir voir ça!)

Stjórnlagaþingskosningar: 13% des bulletins rejetés

Vous vous souvenez sans doute, à l’école, ces examens sur feuilles corrigés à la machine où il fallait bien remplir le cercle, noicir un seul par question, sinon on faisait tout dérailler?

Après avoir appris dimanche que seuls 83576 Islandais avaient voté, la nouvelle de lundi était l’annonce que 13-14% des bulletins de vote, environ 10000, sont non-valides.

Le comptage se poursuit, on n’est pas encore sur si les résultats seront connus mardi ou mercredi.

Mais une chose est sûre: Tout ça est très mal parti. Ben ben mal.

Mbl.is

Radio Møller: Une fausse radio privée

Le milieu radiophonique danois grince des dents après s’être vraisemblablement fait avoir par le gouvernement.

L’histoire débute à la fin du dernier siècle. À l’époque, DR exploite paisiblement trois stations de radio depuis 1963. P1 s’occupe d’information et de culture, P2 mélange émissions régionales et musique « adulte » et P3 est la station des jeunes. Arrive une proposition du gouvernement, créer un 4ième réseau de fréquences nationales en FM et DR se le fait donner pour 10 ans.

C’est ainsi que nait « P2 Musik ». Le P2 original, créé en 1951, devient P4 et le nom P2 est désormais celui d’une station culturelle diffusant de la musique classique.

La gauche ayant perdu le pouvoir en 2001, c’est sous VK que la décision est revue à l’aube de l’échéance de la concession.

Incapables de s’entendre, les partis au Folketing décident de donner un sursis à DR. Puis, il y a quelques mois, on dévoile le nouveau plan.

« FM4 » est enlevé à DR et le gouvernement propose de donner la licence à une entreprise qui acceptera d’exploiter un compétiteur direct à P1.

Sans surprise, DR n’a pas apprécié mais la colère a maintenant gagné le domaine de la radio privée. Parce que la commande de l’État est assortie de trop de conditions, indignes d’un gouvernement libéral et un net recul dans le domaine au Danemark.

Le gouvernement a soumis une liste réglée au quart de tour: pourcentage de contenu par genre, compétences des animateurs, même le type de musique est précisé. En somme, ça ressemble aux cahiers des charges de DR.

Comme quoi VK, sous le couvert de plus de diversité, ne fait rien d’autre que demander au privé d’exploiter à la place de DR une station de radio publique.

La nouvelle radio, surnommée Radio Møller, mériterait mieux le surnom de DR PPP2 😀

RadioNyt


novembre 2010
D L M M J V S
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

Catégories

Mises à jour Twitter


%d blogueurs aiment cette page :