C-32: Action locale, phénomène global

Wired a beau déclarer le piratage comme mort, ça n’empêche pas les artistes québécois de réclamer une redevance sur les lecteurs mp3 et les connections internet au Canada afin de récupérer ces « pertes ».

L’idée n’est pas nouvelle. Je me souviens qu’on a parlé en Allemagne d’un « Kulturflatrate », et qu’en Islande le fournisseur internet Siminn a étudié le dossier.

Mon ami Juan, musicien au Mexique, me dit que, bien franchement, il ne voit pas comment un tel système profiterait aux artistes puisque les producteurs sont les premiers à se remplir les poches.

Comme contribuable, il est tout à fait légitime de croire que la culture est déjà assez subventionnée comme cela sans qu’on vienne encore presser le citron.

Et en plus de tout cet argent qu’on nous soutire pour supporter du matériel que l’on ne consomme pas, on vient restreindre nos choix avec le CanCon à la radio.

Internet était la porte de sortie rêvée pour ce modèle. On pouvait trouver la musique que l’on voulait, d’où on voulait, des artistes émergents trouvaient un public…

Mais c’était trop demander. Les dinosaures de l’ADISQ envient la Chine, n’appréciant pas de perdre leur audience traditionnellement captive.

On a pu lire, sur certains textes, que des artistes tels Lady Gaga, Beyoncé, Justin Bieber et autres étaient désolés de leur absence mais qu’ils supportent moralement nos artistes tout en se réjouissant que le piratage soit exclusivement québécois.

Derrière cette dérision, un constat: les partisans de la Grande Muraille n’ont manifestement pas compris que les artistes de tous les pays sont touchés par le phénomène et que cela exige donc, s’ils insistent pour agir, quelque chose d’international.

Si Ottawa pliait à leurs demandes et taxait bel et bien les lecteurs mp3…

– Les artistes étrangers recevraient-ils leurs dû ou les artistes canadiens leurs voleraient leurs droits d’auteur?

– Comment les artistes se distribueraient l’argent entre eux? Ça ne serait pas juste pour Marie Mai si elle devait recevoir autant d’argent qu’un groupe très peu connu.

Autant dire que ça causerait probablement bien des maux de tête et, pas sur que le problème serait réglé.

L’ère numérique amène la nécessité d’un nouveau modèle d’affaires pour les musiciens, comme dans bien d’autres domaines, chose qu’un « vieux de la vieille » comme David Byrne semble avoir mieux compris (ici et ) que nos admirateurs de la censure nord-coréenne.

2 Responses to “C-32: Action locale, phénomène global”


  1. 1 matvail2002 jeudi, 2 décembre 2010 à 13:09

    Dans la même optique: http://matvail2002.wordpress.com/2010/12/02/taxer-ou-etre-pro-actif/

    J’y vais avec une allusion entre un créateur ré-actif vs. un créateur pro-actif.

  2. 2 Jeff B. vendredi, 3 décembre 2010 à 16:33

    Ca ne fait que prouver que ces artistes manquent de notion d’économie et de finances personnelles. Ils se plaignent de leur traitement, mais qu’ils retournent à leurs contrats et fassent le décompte de tous les intermédiaires dans le processus, intermédiaires qui sont en majorité membres des corporations musicales qui sont très integrées verticalement. Il ne touche qu’une petite part dans cette histoire et la solution la plus logique serait d’augmenter leurs part. Or il me semble que la distribution électronique de la musique court-circuite un grand nombre d’intermédiaires, ce qui serait bénéfique en bout de ligne aux artises. Ca explique aussi la furieuse batailles des majors américains dans ce dossier : ils défendent becs et ongles leur position oligarchique très favorable.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




décembre 2010
D L M M J V S
« Nov   Jan »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Catégories

Mises à jour Twitter


%d blogueurs aiment cette page :