Les gros et longs bras de l’OPC norvégien

Si je compare l’Office de la Protection du Consommateurs à ses homologues européens, je constate rapidement que notre ami l’OPC est à l’image de la société qui le finance: « C’est la loi! » pourrait être son slogan.

En plus de la dépendance exagérée envers l’intervention de l’État, l’OPC québécois se démarque par son attachement aux entreprises québécoises/canadiennes et, de façon générale, par une défense du corporatisme existant au lieu des réels intérêts des consommateurs à avoir plus de liberté pour moins se faire fourrer.

On pourrait aussi le qualifier de mou, si on regarde ce qui se passe en Norvège.

Une enquête de la NRK a révélé que non seulement des phosphates, une substance chimique illégale, était ajouté au poisson vendu par de nombreuses entreprises mais que l’on ajoute de l’eau pour que les poissons, plus lourds, soient vendus plus cher.

La deuxième offense étant synonyme de trafiquer une balance, elle équivaut à de la fraude selon la loi norvégienne.

Forbrukerrådet, le Conseil des Consommateurs, a donc déposé un dossier à Økokrim, l’escouade des crimes économiques, afin qu’une enquête pour fraude soit réalisée.

L’enquête peut déboucher sur des accusations criminelles.

On niaise pas avec la puck!

NRK

0 Responses to “Les gros et longs bras de l’OPC norvégien”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




décembre 2010
D L M M J V S
« Nov   Jan »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Catégories


%d blogueurs aiment cette page :