Archive pour 22 décembre 2010

Toponymie berlinoise: Réservé aux gauchistes?

Pour son 100ième anniversaire de naissance, le ministre allemand de la défense Karl-Theodor zu Guttenberg (CSU) propose que la capitale fédérale renomme une rue ou une place en l’honneur de Ronald Reagan. L’ancien président américain, qui a marqué l’histoire de l’Allemagne avec son « Mr Gorbatchev, tear down this wall » du 12 juin 1987, est déjà citoyen d’honneur de Berlin.

Berlin, et la plupart des villes allemandes, a déjà des milliers de rues nommées d’après des personnes. Alors, une de plus ou de moins vous direz? Au départ, oui, mais vous ne serez pas trop surpris d’apprendre l’immense partisanerie qui entoure ces questions.

Le SPD, Die Linke et Die Grünen de l’arrondissement Friedrichshain-Kreuzberg ont littéralement forcé le jeu dans le dossier Rudi-Dutschke-Strasse, nommée d’après l’activiste étudiant d’extrême gauche et située au coin d’Axel-Springer-Strasse (à Montréal, ça serait l’équivalent d’une intersection PKP et Claudette Carbonneau :D).

Cette fois, les rôles sont inversés. La droite propose et la gauche s’oppose. Quelques heures après avoir proposé une rue ou « tout autre monument » pour honorer le 40ième président des USA, la majorité des réactions que j’ai pu lire sur internet expriment du dégoût envers l’idée. Toutes les raisons sont bonnes pour s’y opposer: Reaganomics, Iran-Contra, endettement public, pour n’en nommer que 3. Plusieurs croient aussi que Gorbatchev est plus méritant, en confirmé avec la pensée médiatique en Europe.

Sauf que l’ancien dirigeant soviétique n’est pas mort, donc il faudra attendre avant de l’honorer. Et, je ne sais pas pour vous, mais j’ai tellement l’impression que ça va se faire sans problème…

Après tout, un simple regard à une carte de Berlin nous montre comment la gauche remporte haut la main le « combat des rues ». Même si, après 1990, on a enlevé les noms de communistes ayant « du sang sur les mains », ils sont encore nombreux à être présents sur les cartes de notre ville. Et pas toujours les plus recommandables…

C’est une chose d’avoir JFK ou des anciens chefs du SPD tels Kurt Schumacher, Willy Brandt ou Rudolf Breitscheid mais des grandes avenues et places principales à la mémoire de Karl Marx, Karl Liebknecht, Rosa Luxemburg et autres tenants du totalitarisme… Nein danke! Et quelle bande d’hypocrite de supporter une rue Karl Liebknecht et de déchirer sa chemise contre Ronald Reagan parce qu’il a du « sang sur les mains ».

Tagesspiegel


décembre 2010
D L M M J V S
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Catégories

Mises à jour Twitter


%d blogueurs aiment cette page :