Pétrole norvégien: Derrière les lunettes roses

Dans La Presse, Stéphanie Grammond qualifie le pétrole norvégien de « socialement responsable ». Dans un autre texte, elle s’étonne presque de voir qu’Oslo a choisi de ne pas gaspiller les revenus du pétrole.

Vendredi à 13:00, Simon Durivage a discuté avec Normand Mousseau et les téléspectateurs de RDI d’un modèle financier pour l’exploitation des ressources naturelles. On a vanté la Norvège sans arrêt.

Mais est-ce que c’est aussi beau qu’on le dit? Est-ce que c’est compatible avec les « valeurs québécoises »? Je ne crois pas.

La mythologie nationaliste québécoise nous répète inlassablement que les Québécois ne paient pas leur électricité cher parce que la ressource est ici, qu’elle est « à nous » et que c’est en vendant son électricité aux Américains au prix du marché qu’elle est capable d’être la vache à lait du gouvernement. Ironiquement, on bloque toute tentative de privatisation, même partielle, parce que « les profits doivent nous revenir » et on apprenait cette semaine que la « gauche réformiste » de François Legault a toute sorte de projets à financer avec les revenus d’Hydro-Québec.

Si on appliquait la même logique à du pétrole/gaz québécois nationalisé (comme le souhaitent ardemment le PQ et QS), « Pétro-Québec » nous vendrait l’essence ordinaire à 0.25$ le litre et ferait des profits avec la vente de pétrole sur les marchés mondiaux aux prix réguliers. L’exemple iranien quoi!

Au même moment, Statoil vend l’essence ordinaire à 2.39$ le litre. Un des plus chers au monde, un prix du marché accompagné de fortes taxes. Rien à voir avec notre électricité subventionnée, dont le bas prix est vanté par HQ.

Les Norvégiens « encannent » l’argent du pétrole. Pas plus de 4% des revenus du fonds pétrolier ne peuvent servir par année et la majorité de l’argent est « gelé » pour 60 ans. L’optique est d’étirer la longévité de l’État-providence, d’assurer des revenus une fois que le pétrole sera épuisé.

Oslo n’utilise donc pas le pétrole pour faire des cadeaux aux électeurs, comme l’envisagent d’ores et déjà les politiciens québécois. La structure fiscale norvégienne est donc pareille à celle de ses voisins: une population qui paie, sans exception, jusqu’à 47-50% d’impôts, une taxe de vente de 25% sur tout et des taxes indirectes sur des tonnes de produits.

Très subventionnée, l’agriculture norvégienne tire le prix des aliments vers le haut. Au point où, comme les Québécois vont en Ontario ou aux USA, les Norvégiens vont magasiner en Suède pour sauver de l’argent. Le prix du lait y est plus que le double.

Un coup d’oeil au site web sur les listes d’attente en santé nous apprend que, sur le terrain, les services publics norvégiens ne semblent pas bénéficier des revenus pétroliers.

D’ailleurs, les finances publiques norvégiennes, bien que meilleures que les nôtres, ne sont pas parfaites: Une dette publique équivalent à 43% du PIB, c’est gros quand 25% de nos revenus viennent de l’or noir!

Pendant ce temps, la « méchante » Alberta, celle qui a bradé son pétrole à des vampires capitalistes étrangers, n’a plus de dette, dégage un surplus de 5% du PIB (stats)…tout en ayant aboli la taxe de vente et l’impôt provinciaux! Le problème vécu au Québec, où les compagnies minières versent des redevances jugées dérisoires, ne serait donc pas dû à leur propriété privée mais bien à l’incapacité de nos politiciens à faire appliquer les règles.

On pourrait aussi déduire que les Norvégiens profitent moins du pétrole que les Albertains et, surtout, qu’ils sont beaucoup trop responsables pour que leur modèle soit applicable au Québec!

7 Responses to “Pétrole norvégien: Derrière les lunettes roses”


  1. 1 PetePeters dimanche, 20 février 2011 à 19:11

    Vraiment bon texte.Dommage que Ralph Klein ne nous dirige pas, on serait riche!!!

  2. 2 Jeff B. dimanche, 20 février 2011 à 23:31

    Ah voilà, clairement, ca ne concorde pas avec les « valeurs québécoises ». Si on ne peut pas acheter des votes avec une idée ou une action, ca ne vaut clairement pas le coup !

    Les fameuses subventions agricoles… Toute une plaie que nous avons créée et nous ne somme pas près de nous en sortir.

  3. 3 Nadi lundi, 20 août 2012 à 20:04

    L’environnement est complètement profané en Alberta
    Les générations futures n’en profiteront pas, c’est éphémère

    Il n’y a rien de plus irresponsable

  4. 4 Olivier Brodeur mercredi, 8 janvier 2014 à 23:09

    Vous êtes dans le champ,

    Nationaliser le pétrole est pour avoir une part du profit normalement privé.
    Le restant n’est qu’une poussière simpliste et non pertinente face à ce point.

    On parle d’une capacité de profit pouvant payer 3 x notre dette de 260 Milliard! Et ce TRÈS facilement.

  5. 5 younge jeudi, 31 juillet 2014 à 20:59

    The like you discover my head! You appear to have an understanding of a great deal of in regards to this, such as you wrote the particular guide within it or something like that. I think that you may do with a couple of % to help pressure the solution household a lttle bit, but rather than which, this is certainly exceptional blog. An amazing read through. Let me be rear.


  1. 1 Antagoniste.net- Site d'opinions libertariennes : âmes sensibles s'abstenir ! » Le modèle norvégien: nationaliser pour mieux privatiser Rétrolien sur vendredi, 4 mars 2011 à 12:02
  2. 2 Antagoniste.net- Site d'opinions libertariennes : âmes sensibles s'abstenir ! » Les Vénézuéliens du nord (Partie II) Rétrolien sur jeudi, 9 août 2012 à 11:00

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




février 2011
D L M M J V S
« Jan   Mar »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728  

Catégories

Mises à jour Twitter


%d blogueurs aiment cette page :