4×30 krónur pour une piastre

Si je ne me faisais pas régulièrement approcher par des Indonésiens et des Philippins désireux d’acquérir des précieux 100$ bruns, billets que je leurs obtiens à la succursale de la Banque Royale aux Iles Caimans, je trouverais très insolite cette nouvelle sortie dans les médias islandais la semaine dernière, à savoir qu’Ottawa entreprendrait des démarches discrètes pour que « notre » dollar remplace la couronne dans un avenir rapproché.

Deux quotidiens de Reykjavik et la chaine de télévision Stöd 2 ont parlé de la visite « secrète » de représentants de la Banque du Canada ainsi que du ministère fédéral des Finances dans la capitale islandaise en février. On dit même, et ajoutez ici une trame sonore de complot, qu’à la même table de restaurant se trouvaient des employés d’Irving Oil, entreprise intéressée à exploiter le futur pétrole islandais.

Alors que 40% des Islandais croient qu’il est venu le temps de se défaire de la couronne, les deux alternatives de choix se portent mal. Impossible pour l’Islande d’adhérer à la Zone Euro, et les finances américaines découragent ceux qui regardent vers le billet vert. Le dollar canadien, disent les commentateurs, est une devise forte et respectée, en plus de trainer avec lui toute la réputation sans tache du système bancaire canadien.

Mais si Guðmundur Ólafsson, professeur à l’université d’Islande, croit que la transition pourrait s’opérer en seulement 3 mois, ce n’est pas demain que tuttugu se fera une place à côté de twenty et vingt. Car malgré les avantages pour l’Islande, et l’intérêt d’Ottawa pour la chose, n’oubliont pas que l’endettement et la situation financière de l’Islande – même si c’est sur la bonne voie – auront des effets néfastes sur la santé du dollar qui ne devraient pas trouver bonne presse chez nous, à l’exception bien sûr du fan club de Jean-François Lisée pour qui une devise faible permet une économie en santé.

http://www.visir.is/komu-til-islands-i-vor-til-ad-raeda-einhlida-upptoku-kanadadollars/article/2011110609729
http://www.visir.is/haegt-ad-taka-upp-kanadadollara-a-thremur-manudum/article/2011110609675

2 Responses to “4×30 krónur pour une piastre”


  1. 1 Mathieu Demers mardi, 14 juin 2011 à 21:55

    Salut Jonathan,

    J’espère que tout se passe bien pour toi dans le Sud !

    Suite à ta publication sur Facebook, j’ai laissé un courriel aux journalistes sur certains risques qu’il y a à adopter le dollar canadien.

    En effet, nous n’avons pas réellement vécu la crise économique, nous n’avons vécu que de petites répercussions des troubles au sud. Pas parce que nous avons un système bancaire et financier tellement supérieur à celui des Américains et des Européens.

    Non, nous ne l’avons pas vécu simplement parce que nous n’avions pas toute l’ampleur des mesures de stimulation pour inciter les gens à s’endetter pour contracter des prêts hypothécaires. Maintenant, avec le taux d’intérêt très bas fixé par la Banque du Canada, oui.

    L’endettement moyen augmente, le prix des maisons aussi. Viendra un temps où la bulle crevera.

    Un événement comme ça pourrait affecter la valeur du dollar, bien qu’assez solidement appuyé sur ses ressources naturelles.

    Prend des couleurs pour nous !


  1. 1 One loonie, une piastre, einn kall « Trop penser, ça donne un blogue… Rétrolien sur vendredi, 11 novembre 2011 à 5:53

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




juin 2011
D L M M J V S
« Mai   Juil »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Catégories

Mises à jour Twitter


%d blogueurs aiment cette page :