Occupy Reykjavik: la police s’en mêle

Le camping sur la place Austurvöllur, en plein coeur de Reykjavik devant le parlement, n’aura finalement même pas duré une journée. Arrivés à 18:00 dimanche soir, la douzaine de manifestants a été délogée par la police lundi.

Sans doute que les autorités de la capitale islandaise ont voulu éviter tous les débordements dont on entend parler un peu partout. Ceci dit, quelle ironie de voir des manifestants d’extrême-gauche camper devant un parlement où l’extrême-gauche siège au gouvernement! Et remarquez bien qu’au moins, ils sont à la bonne place s’ils campent devant les politiciens…

Visir.is & Reykjavik Grapevine

La police n’avait qu’une seule explication à donner pour expliquer la descente: « ils n’avaient pas de permis ». Ça a au moins le mérite d’être clair, bien que les porte-parole affirment avoir agi en toute légalité et qu’ils promettent de revenir.

Soi dit en passant, autre savoureuse ironie, le maire Jon Gnarr est rentré lundi après un court séjour à New York où il est allé visiter Occupy Wall Street, soi-disant à la place d’aller voir le spectacle « The Book of Mormon » des créateurs de South Park parce que les billets étaient trop chers.

0 Responses to “Occupy Reykjavik: la police s’en mêle”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




novembre 2011
D L M M J V S
« Oct   Déc »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Catégories

Mises à jour Twitter


%d blogueurs aiment cette page :