Posts Tagged 'autriche'

Call-TV vs La Poule aux Oeufs d’Or: l’étatisme vertueux

Un échange twitter avec @TVQC, @mixounette et @DanyPaquin m’inspire le billet suivant:

L’affaire débute plus tôt cette semaine, quand Richard Therrien publie sur son blogue cet extrait vidéo de Call-TV.

Les commentaires ont certes divagué mais, au départ, on y lit les mêmes remarques amères qu’à tous les autres billets de Richard Therrien sur Call-TV depuis que V a débuté l’émission: « C’est de la fraude », « Impossible de gagner », « Ils font exprès », « Je suis sûr que c’est illégal », « Faudrait que le CRTC ou la Régie des Loteries s’en mêle », « Si c’est fait en Autriche, il doit avoir une arnaque ».

D’abord, pour avoir beaucoup regardé la chaîne allemande 9Live, qui ne diffuse que ce genre de quiz, je vous assure que la complexité des réponses n’a rien à avoir au « fait français », qu’en allemand aussi c’est tough et que ça sent l’arnaque.

Voilà donc pour le cas particulier.

Maintenant, j’attire votre attention sur un autre jeu télévisé, très populaire au Québec, La Poule aux Oeufs d’Or. Produit par Loto-Québec, société d’État qui possède un monopole sur les jeux de hasard, peu importe la forme qu’ils ont.

Au Québec, comme dans le reste du Canada et ailleurs, on justifie le monopole d’État sur la loterie en affirmant que c’est plus socialement responsable que si c’était entre les mains du privé ou du crime organisé. Soit.

Pourtant, mis à part son actionnaire et la destination de ses profits, Loto-Québec est tout aussi vorace que n’importe quel casino privé de Las Vegas. Elle additionne les controverses par rapport à une offre de jeu que plusieurs jugent trop gros, on se rappelle les commentaires négatifs sur la plus récente: la limite maximale de 10000$ par semaine sur Espace Jeux. Le tout dans la plus parfait légalité, n’est-ce pas son mandat que de gérer l’offre de jeux de hasard dans la province tout en ramenant le plus de dividendes possible à l’État?

Quand on achète un « gratteux » au dépanneur, est-ce que c’est facile de gagner? Combien de chances avons-nous de remporter des lots importants du 6/49 ou au Loto Max? Je mettrais ma main au feu qu’on en a moins que trouver six prénoms masculins de 5 lettres commençant par A à 1:28 du matin sur V.

À ceux qui disent « Ah mais le pauvre monde dépense des dizaines de dollars, Bell devrait bloquer ça », je leur demande s’il faudrait que les caissiers de dépanneurs, qui sont payés pour nous offrir des billets de loterie, disent aux clients « T’en a assez acheté pour cette semaine »?

Est-ce que quelqu’un au Québec s’est déjà levé pour dire qu’avec ses voyages au casino presque gratuits pour les personnes âgées, ainsi que tout le « marketing » pour La Poule aux Oeufs d’Or auprès des retraités, c’était abuser de la naïveté de nos « petits vieux », dont plusieurs n’ont pas beaucoup d’argent?

Pouvez-vous m’expliquer la différence entre perdre 1$ pour essayer d’avoir la ligne à Call-TV et 1$ pour s’acheter un « 7 Chanceux jaune » qui ne contient pas trois lots identiques?

Pour moi, le résultat est le même: j’ai 1$ de moins dans mes poches.

Je ne considère pas que Loto-Québec est plus honorable que l’entreprise autrichienne qui gère tous les Call-TV de ce monde. Mais c’est oublier que nous sommes au Québec, où la merde se transforme en or si c’est l’État qui y touche.

Publicités

Chine: Révolte contre le recensement

L’opposition des Allemands contre le recensement 2011 a fait des petits dans l’Empire du Milieu.

Le quotidien autrichien Der Standard nous apprend donc, dans cet article que les Chinois, au contraire des Canadiens, ne veulent rien savoir de se faire compter.

On y indique que les 100000 collecteurs de données, envoyés pour sonner aux portes des quatre coins de la Chine, en voient de toutes les couleurs: ils s’embarrent à leur venue, parfois on leur envoie même des chiens courir après! Dans d’autres endroits, on a appelé la police (qui, dans quelques régions, doit accompagner les collecteurs) ou encore des gens ont refusé de signer leur nom après leur avoir donné des renseignements.

Le citoyen qui choisit d’ouvrir sa porte doit les faire entrer afin qu’ils comptent les résidents et la taille des pièces de la maison, répondre à des questions sur son loyer et son identité. Le collecteur veut aussi savoir combien d’enfants il a, si tout le monde est bien dûment enregistré et s’ils habitent bien où ils sont enregistrés.

On comprend donc très bien le dilemme des Chinois qui ont le malheur d’avoir plus d’un enfant ou qui sont travailleurs migrants: ils risquent très gros en s’exposant de la sorte aux autorités. À Shanghai, les habitants craignent également que le recensement servent à des fins de vérification fiscale.

Signe que les autorités ne peuvent cacher cette vague de Chinois qui, pour la première fois de l’histoire, a droit à sa vie privée et le réclame avec vigueur, la presse locale fait écho de la frustration des gens à l’égard des « senteux » envoyés par le gouvernement.

Encore une autre preuve du désavantage à ne pas avoir eu à se battre pour ses droits: les Canadiens n’y tiennent pas.

La paille dans l’oeil du voisin (2)

Controverse en Autriche: le réputé journaliste Klaus Emmerich, bien connu pour ses analyses sur les États-Unis, vient d’entacher sérieusement sa réputation lors de sa participation aux émissions spéciales d’ORF2 sur l’élection de Barack Obama.

Aujourd’hui à la retraite, l’ancien correspondant à Washington et directeur de l’information de l’ORF, dont la carrière a débuté il y a 61 ans (il en a 80), n’a pas caché sa déception de voir un noir emménager à la Maison Blanche.

Je n’ai pas envie d’être dirigé par un noir dans le monde occidental. Si vous considérez cette affirmation comme raciste: oui, ce n’est pas la question.

Plus tôt dans l’émission, Klaus Emmerich avait affirmé que l’élection d’Obama pouvait être vue comme étant une « retraite » de l’Amérique blanche. Selon ses dires, les Américains sont des racistes et les choses doivent mal aller pour soient impressionnés par un noir ayant une femme noire. Il doute également que les Européens puissent accepter Obama en raison de la couleur de sa peau.

L’ORF s’est immédiatement distancé des propos tenus en ondes et a salué l’animateur Andreas Pfeifer qui a empêcher Emmerich de parler plus longuement. L’ORF n’a pas voulu se prononcer à savoir si Klaus Emmerich serait exclu de ses émissions à l’avenir.

Klaus Emmerich n’a formulé aucun regret, et en a même rajouté lors d’une entrevue avec le quotidien Der Standard.

L’élection d’Obama est une évolution extrêmement inquiétante. Les Noirs ne sont pas encore aussi loin dans leur évolution « politico-civilisationelle »

Spiegel Online

On ne niaise pas avec le passé

Un chauffeur de tramway de Vienne a été congédié après avoir dit « Sieg Heil! » dans l’interphone de son véhicule samedi soir.  La police autrichienne enquête, et il pourrait y avoir des accussations portées contre l’homme de 35 ans.  S’il est reconnu coupable, il risque10 ans de prison.

Des agents en civil de la police berlinoise ont également arrêté un jeune homme de 20 ans qui aurait fait un salut hitlérien dans l’arrondissement Marzahn-Hellersdorf. L’infraction est passible d’une peine d’emprisonnement de 3 ans, la même chose qu’encourent les gens qui ont graffité une croix gamée dans le quartier Lichtenrade.

À noter que, dans ces cas, le département de la police responsable s’appelle « Polizeiliche Staatsschutz » – Protection policière de l’État, qui s’occupe de tous les crimes de nature politique (reliés à l’extrémisme). Expliqué ici.


octobre 2017
D L M M J V S
« Sep    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Catégories

Mises à jour Twitter


%d blogueurs aiment cette page :